Appartements berlinois aux accents ethniques par Annabell Kutucu

Un appartement privé à Berlin aux accents ethniques par Annabell Kutucu

Hello les Amoureux de la déco,
Vous avez été nombreux à réagir sur mon article de la semaine dernière sur La décoration ethnique et wabi sabi (et je vous en remercie) en me disant que c’était LA déco. Je ne pense pas que ce soit LA déco pour tout le monde, mais ce qui est certain c’est que cette alliance de matériaux bruts et d’objets artisanaux, pas forcément ethniques d’ailleurs nous séduit beaucoup en ce moment. Il y a aussi cette recherche de simplifier les effets : Less is more, comme on dit. Pour poursuivre cette exploration, je vous propose de découvrir deux appartements privés situés à Berlin. Ils sont signés par la star des hôtels « branchouilles » dont je vous parlais dans ce précédent article, je veux parler d’Annabell Kutucu.

Un appartement privé à Berlin aux accents ethniques par Annabell Kutucu

Annabell Kutucu est un nom qui ne vous dit sans doute pas grand chose, mais l’air de rien, depuis 10 ans, elle fait partie de ceux qui ont vraiment influencé l’univers de la décoration d’intérieur. Basée à Berlin, cette décoratrice et styliste a su imposer ce style décontracte au milieu du luxe. Elle s’est emparé du style rustique/wabi sabi [ qui a le vent en poupe ], en misant sur une palette de couleurs neutres monochromatiques et de matériaux bruts, pas forcément patinés, mais bruts : bois, métal, pierre, béton, fibres naturelles. Elle additionne à ce cadre : objets ethniques ou pas artisanaux [ la touche bohème ], mobiliers chinés [ qui évite d’avoir un intérieur comme dans un catalogue ] et des pièces de design danois [ parce que ça fait plus chic et assoie l’ensemble]. Cela crée des intérieurs cohérents et harmonieux.

Il y a deux choses que je voulais mettre en exergue dans cet article :

  •  Comment transposer une décoration wabi sabi ethnique de « vacances » sous nos latitudes ?

Car oui, c’est bien beau tous ces hôtels, mais c’est surtout beau là-bas, sous un soleil zénithal. C’est souvent impersonnel. Ce sont des hôtels. Vous me direz les appartements présentés ne sont pas non plus des exemples de chaleur humaine, mais c’est sans doute voulu pour la prise de vue.

  •  Comment rendre chaleureux un cadre contemporain ?

Le style contemporain me fait souvent peur, parce que « froid ». Cependant, ce n’est pas parce que c’est contemporain que c’est froid. Tout est question de palette de couleurs et de matériaux, la preuve avec ces deux appartements. Ils ne sont pas forcément récents, mais le cadre est nickel, rien ne dépasse.

01 | Un appartement minimaliste par Annabell Kutucu


Un appartement privé à Berlin aux accents ethniques par Annabell Kutucu

Un appartement privé à Berlin aux accents ethniques par Annabell KutucuUn appartement privé à Berlin aux accents ethniques par Annabell Kutuc

Un appartement privé à Berlin aux accents ethniques par Annabell Kutucu

Un appartement privé à Berlin aux accents ethniques par Annabell Kutucu

Un appartement privé à Berlin aux accents ethniques par Annabell KutucuUn appartement privé à Berlin aux accents ethniques par Annabell Kutucu

Un appartement privé à Berlin aux accents ethniques par Annabell Kutucu

Un appartement privé à Berlin aux accents ethniques par Annabell Kutucu

Un appartement privé à Berlin aux accents ethniques par Annabell Kutucu

Photo : Noshe et Interior design : Dreimeta

02 | Un appartement ancien rénové par Annabell Kutucu en collaboration avec Michael Schickinger


Un appartement ancien rénové par Annabell Kutucu en collaboration avec Michael Schickinger

Un appartement ancien rénové par Annabell Kutucu en collaboration avec Michael Schickinger

Un appartement ancien rénové par Annabell Kutucu en collaboration avec Michael Schickinger

Un appartement ancien rénové par Annabell Kutucu en collaboration avec Michael Schickinger

Un appartement ancien rénové par Annabell Kutucu en collaboration avec Michael Schickinger

Un appartement ancien rénové par Annabell Kutucu en collaboration avec Michael Schickinger

Un appartement ancien rénové par Annabell Kutucu en collaboration avec Michael Schickinger

Un appartement ancien rénové par Annabell Kutucu en collaboration avec Michael SchickingerUn appartement ancien rénové par Annabell Kutucu en collaboration avec Michael Schickinger
Photo : Claus Brechenmacher

J’espère que ces deux décors vous auront inspiré. Si vous voulez connaître un peu mieux le travail d’Annabell Kutucu, rendez-vous sur son site ou sa page Behance.


  1. lolabelle

    9 mai

    j’avais déjà vu passer ces 2 apparts et j ‘A.D.O.R.E.
    Voilà, ils réunissent tout ce que j’aime: pas du surcharge inutile, du japonisant à la sauce scandi, mâtiné d’indus et de couleurs sourdes (oui, encore ;-)). Quelques touches artisanales et des matériaux bruts (bois, béton).
    Mon idéal je crois en matière de déco, j’ai beau aimer un tas d’autres trucs, je crois que spontanément je suis ici dans mon élément!
    Après avec mon carrelage années 90 et ma crédence du même jus, j’suis pas encore arrivée à ce résultat 😉

  2. Julia

    9 mai

    Il est vrai que dans un hôtel du sud au soleil, ce style se suffit à lui seul. Sous des cieux moins chauds, il peut manquer ‘quelque chose’. Alors, ne suffirait-il pas d’y ajouter des textiles, toujours dans les tons neutres, rideaux, tapis, plaids, coussins, nappes de texture brute, et faute d’une lumière généreuse de soigner tout particulièrement les éclairages indirects, sans pour autant dénaturer ce style qui est tellement reposant. Du minimalisme oui, mais pas trop monacal, avec de la densité quand même si ce n’est pas contradictoire.

  3. lolabelle

    10 mai

    Julia, est ce que tu trouves ce style trop monacal? Perso, je ne ressens pas du tout ça, plutôt de la sérénité…c’est marrant comme les perceptions et ressentis changent d’une personne à l’autre 🙂
    Pour ma part, j’aime cette absence de couleurs à part quelques petites touches (les jouets, la tenture, la cuisine…) mais les lieux ne me paraissent pas sans vie pour autant 🙂

  4. Julia

    10 mai

    Lolabelle, je suis une grande admiratrice de ces ambiances et j’aimerais tellement me satisfaire de cette très belle sobriété. Mais j’ai aussi besoin de textures douces à toucher, de contact visuel et tactile avec elles, de touches de couleur, a fortiori hors climat chaud. Mais je crains en même temps qu’ajouter trop de textiles, si neutres soient-ils, finisse par dénaturer la personnalité de ces intérieurs. Il faut dire que j’ai quelques difficultés à me fixer sur un seul style, au point que je viens chez moi de terminer un espace très sobre en tons,meubles et accessoires, à l’écart d’autres pièces à l’atmosphère bien différente.

  5. Zoé

    11 mai

    Après avoir adoré l’ambiance et les photos de ton dernier article sur la déco ethnique, je ne pouvais qu’aimer ces deux appartements ! Je comprend cependant le côté « froid » que tu évoques, mais j’aurai tendance à penser (comme Julia) que l’ajout de textures douillettes suffit à rendre ces intérieurs chaleureux… Mais bien sûr cela dépend des goûts de chacun !
    Autre piste pour « réchauffer » l’ambiance que je remarque dans ces différentes photos; utiliser un bois plus foncé, voir de couleur « miel » (notamment au sol). Tellement cosy…
    Belle journée !

    Zoé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM
@turbulencesdeco
preloader