Camaïeu de bleu et gris pour cette maison georgienne

Camaïeu de bleu et gris pour cette maison georgienne

C’est une maison bleue…, un camaïeu de teintes subtiles alliant tonalités de bleu, gris, aubergine, beige. On doit cet univers à la designer, artiste, Faye Toogood. Elle a réussi à insuffler quelque chose de moderne dans cette vieille bâtisse georgienne tout en conservant une atmosphère surannée.

J’en avais parlé dans cet article Se créer une ambiance en clair-obscur confortable et chaleureuse. Les nouveaux propriétaires l’ont mis à jour dans un style plus classique, tout en préservant l’esprit du lieu et le travail de la designer. Vous pouvez voir aussi meublée par Faye Toogood ici. La maison était de nouveau en vente cet été (elle ne l’est plus). Je l’ai immédiatement reconnue, car j’en aime ses tonalités subtiles, apaisantes.

Camaïeu de bleu et gris pour cette maison georgienne

Camaïeu de bleu et gris pour cette maison georgienne

Camaïeu de bleu et gris pour cette maison georgienneCamaïeu de bleu et gris pour cette maison georgienne

Réflexion sur le camaïeu en décoration intérieure

Le camaïeu désigne une peinture monochrome, recourant à un dégradé de valeurs d’une même couleur ou teinte, tantôt sombres sur ton clairs, tantôt clairs sur sombres..

En décoration, la technique du camaïeu est souvent utilisée par les décorateurs. On va décliner une seule tonalité dans une même pièce. Le plus classique est de miser sur les blancs, les tons crème et beiges. Dans la « décosphère », on parle de « neutral ». Ce qui entre nous, même si je l’utilise aussi, ne veut rien dire. Rien n’est neutre.

Les camaïeu de gris fonctionnent aussi très bien comme dans cette maison. Pour les teintes plus fortes, c’est plus rare, plus compliqué, mais possible.

On confond souvent monochrome et camaïeu. Monochrome signifie au sens littéral : « qui est d’une seule couleur ». Evidemment, à moins de toucher à la performance artistique, on ne vit jamais dans un intérieur monochrome, à la rigueur blanc, et encore.

L’enjeu du camaïeu est de ne pas être morne, car on a vite fait d’obtenir quelque chose de tristoune. C’est pourquoi il est bien d’opter pour une couleur accent, ici le bleu dans l’escalier et travailler le contraste.

Camaïeu de bleu et gris pour cette maison georgienne

Camaïeu de bleu et gris pour cette maison georgienne

Camaïeu de bleu et gris pour cette maison georgienne

Camaïeu de bleu et gris pour cette maison georgienne

Camaïeu de bleu et gris pour cette maison georgienne

Camaïeu de bleu et gris pour cette maison georgienne

Camaïeu de bleu et gris pour cette maison georgienne

Le fait de travailler les camaïeux dans un intérieur a quelque chose d’apaisant, quelque soit la teinte. Est-ce que ce genre d’ambiance vous parle ?


  1. Bertille

    12 septembre

    C’est très apaisant mais pas ennuyeux pour un sou…. très réussi finalement. En point de détail que j’aime beaucoup : les grosses patères en bois en guise de poignées sur les meubles tout simples de la cuisine…

  2. Magali

    13 septembre

    Cc j’adore les patères des poignées de la cuisine. Je suis fan du bleue ma couleur fétiche couleur froide en même temps qui réchauffe la pièce.
    Je comprends pourquoi la maison c’est vendue rapidement, je serais tombé sous le charme maintenant a savoir son prix.
    Peux être hors budget pour nous.
    Grosses bises et bonne journée

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

INSTAGRAM
@turbulencesdeco