Contreplaqué, le roi de l’aménagement low cost

Un ancien entrepôt rénové à Londres par l'agence Dyvik Kahlen Architects

Je reviens encore sur le contreplaqué et le bois de chantier en général. Et oui, encore !

Je ne passerai pas à nouveau en revue les avantages et les inconvénients des bois de chantier, déjà évoqués dans plusieurs articles : Ne dites plus contreplaqué, dites « plywood »[ Idées déco ] Revêtir ses murs de contreplaqué ou encore La déco bois de chantier, parlons aggloméré, contreplaqué.

Je vous propose plutôt d’explorer trois intérieurs dont l’agencement intérieur a été réalisé en contreplaqué. J’avais plutôt envie de parler déco. Comment matcher le bois de chantier pour que ça fasse chic et pas cheap ?

Le contreplaqué reste un élément très prisé des architectes d’intérieur, parce qu’il n’est pas cher, mais pas que pour cette raison-là. Beaucoup pourraient le peindre, et c’est ce qui se fait en général. Cependant, dans ces trois intérieurs dont les aménagements d’intérieurs sont réalisés « plywood » comme on dit en anglais, il est laissé apparent pour ses qualités décoratives.

Certains diront que dans la durée, le laissé brut n’est pas forcément une idée judicieuse. Il ne vieillit pas toujours bien. Les angles sont fragiles, il n’aime pas l’eau et à tendance à griser et à s’effriter en fonction de sa qualité. Comme cela, j’ai dû vous casser votre coup. En fait, il faut bien choisir son bois de chantier et le protégé.

J’adore l’esprit « atelier » qu’il introduit dans un décor, sa couleur chaude qui met en valeur les couleurs vives, le blanc, le noir…

01 | Un ancien entrepôt rénové à Londres

Cet espace me rappelle un peu celui qui faisait la une de mon article de vendredi dernier, Intérieurs hygge peuplés de plantes. Il s’agit de la conversion d’un ancien entrepôt donnant sur le vieux cimetière de Paddington en une unité de travail / travail pour un artiste et sa famille. Cette conversion a été réalisée par l’agence Dyvik Kahlen Architects.

On retient :

  • • Un décor blanc, murs et sol avec des verrières « atelier » et des poutres métalliques peintes également en blanc.
  • • Des aménagements en contreplaqué.
  • • Des touches de vert qui viennent s’ajouter au vert des plantes vertes.
  • • Une cuisine en contreplaqué, associée à des carreaux de céramique en faïence blanche, façon labo, sans doute de la marque Dtiles.

Un ancien entrepôt rénové à Londres par l'agence Dyvik Kahlen Architects

Un ancien entrepôt rénové à Londres par l'agence Dyvik Kahlen ArchitectsUn ancien entrepôt rénové à Londres par l'agence Dyvik Kahlen Architects

Un ancien entrepôt rénové à Londres par l'agence Dyvik Kahlen Architects

Un ancien entrepôt rénové à Londres par l'agence Dyvik Kahlen Architects

dyvikkahlen.com – Photo : Antoine Espinasseau

02 | Un mini appartement en Afrique du Sud

Cet appartement de poche a été entièrement ré-aménagé et décoré par l’architecte Michael Lumby de l’agence d’architecture L & L Architects. A l’origine l’appartement d’une surface habitable de 38 m2, a gagné 20 m2 en créant une mezzanine pour installer la chambre. La star de ce nouvel agencement est, vous l’aurez deviné, le contreplaqué.

On retient :

  • • Des aménagements intérieurs, cuisine, étagères, placards réalisés en contreplaqué épais.
  • • Le plan de travail de la cuisine et le dessus des étagères, ainsi que certaines portes de placard ont été conçus avec du contreplaqué couvert de formica. Voir d’autres exemples sur ce site mattantrobus.co.uk
  • • Un décor blanc, murs, sol et plafond comme le loft ci-dessus, mais ici, le noir a fait son apparition et crée un joli contraste. Les touches de couleurs vives apportent de la gaieté à l’ensemble.

Un mini appartement en Afrique du Sud par l'agence L and L Architects

Un mini appartement en Afrique du Sud par l'agence L and L Architects

Un mini appartement en Afrique du Sud par l'agence L and L Architects

Un mini appartement en Afrique du Sud par l'agence L and L ArchitectsUn mini appartement en Afrique du Sud par l'agence L and L Architects

Un mini appartement en Afrique du Sud par l'agence L and L Architects

ad-magazin.de + vervemagazine.co.nz – Photo : Warren Heath et styling : Sven Alberding

03 | Un entrepôt rénové au fond d’une cours à Paris

Je dissipe tout de suite un malentendu, cet aménagement n’est pas réalisé en contreplaqué, mais utilise des panneaux en pin en référence aux caisses entreposées dans ces lieux. Je l’ai quand même conservé, car il est bien dans le même esprit « bois de chantier low cost« . Vous en trouverez deux versions, l’une sur le site de l’agence Le Lad et une autre « stylée » sur Milk Décoration.

Il s’agit de l’intérieur de Marie Montaud, créatrice de la marque de bijoux Médecine Douce, et son mari Gilles Ballard. Ils ont reconverti un ancien entrepôt de 200 m2 dans le 11e de Paris, en une maison familiale. Pour cela, ils ont donc fait appel à Guillaume Terver et Christophe Delcour. L’aspect « cheap » pour le coup est complètement estompé par la qualité des agencements, les nombreux objets design.

On retient :

  • • Que décidément le blanc, puisque ici le fond du décor est également blanc, va bien avec le bois de chantier. Cependant, je rappelle que ces bois se marient bien également aux couleurs foncées et aux couleurs pêchues.
  • • L’aménagement de la cuisine le long du mur qui fait le lien avec la partie salon.
  • • L’adjonction de matériaux nobles et d’objets design crée un contraste avec l’aspect cheap du pin.
  • • L’assortiment avec les cadres des baies vitrées. C’est peut-être un détail, mais il compte. Il offre une cohérence à l’ensemble.

Un entrepôt rénové au fond d'une cours à Paris par l'agence LE LAD

milkdecoration.com – Photo : Vincent Leroux + lelad.net

Conseils pour le choix du contreplaqué
en aménagement intérieur

Je rappelle que le contreplaqué, acheté dans les grandes surfaces de bricolage a le gros avantages de se trouver près de « chez nous » et d’être pas chers. On a tous tendances à se fournir ainsi, d’autant plus que ces magasins nous en proposent la découpe.

En revanche, il s’agit en général de produits de qualité moyenne, voire mauvaise, parfaits pour du petit bricolage. Pour l’aménagement d’une cuisine de placards, il y a des grandes probabilités qu’ils ne tiennent pas la distance. Je ne vous parle même pas de ce qu’il peut dégager en COV.

Je vous conseille de bien vous renseigner, de ne pas hésiter à poser des questions auprès de votre architecte d’intérieur, d’essayer de chercher sur le web des fournisseurs spécialisés qui proposent des produits eco-responsables.

Il existe toutes sortes de contreplaqué et autres bois de chantier. Je vous invite également à vous tourner vers les contreplaqués dit « marin », résistants à l’eau.

Alors, cela vous tente-t-il ?


  1. lym

    20 novembre

    Et les COV ? et les formaldéhydes et autres solvants cancérigènes ou perturbateurs endocriniens ont ils regorgent, on n’en parle pas ? Non, l’important c’est que ce soit beau, bien sûr… J’apprécie votre blog mais j’apprécierai encore plus que proposiez une réflexion un peu plus approfondie en terme de santé et d’écologie ! Aujourd’hui on ne peut plus se permettre de faire comme si on ne savait pas et vous, bloggeurs, avez une énorme responsabilité sur ce point !

    • Clémence

      20 novembre

      Bonjour Lym,
      On en parle et même dans cet article, à la fin, je ne sais pas si tu as lu ma partie sur « Conseils pour le choix du contreplaqué en aménagement intérieur » où je conseille de bien se renseigner. Et j’écris  » Je ne vous parle même pas de ce qu’il peut dégager en COV. » Certes, j’élude quelque part le problème, car j’avais déjà traité ce point dans mes précédents articles que j’ai mis en lien en tout début d’article.

      J’ai bien conscience de mon rôle d’influenceur, mais là, je ne peux pas non plus prendre les gens par la main.

      Ton commentaire permettra sans doute de rappeler encore plus les dangers de ces produits.

      J’espère que ma réponse te conviendra.
      Bonne soirée,

      Clémence

  2. Sophie V.

    24 novembre

    Merci pour cet article qui donne des idées adaptables pour des budgets raisonnables, évidemment la troisième proposition est celle qui fait le plus rêver… ce que j’aime particulièrement c’est l’atmosphère très seventies, très nostalgique qui se dégage de ce lieu aux lignes très simples et pourtant chaleureuses. Cela rappelle toute une architecture et un design de notre enfance, non ? Je parle pour les quadras bien évidemment.
    Bref, merci pour ces belles images et tous les détails auxquels vous avez pensé comme ceux concernant justement la qualité et les dangers des produits présentés !
    😉

    • Clémence

      27 novembre

      Bonsoir Sophie,
      Ah le petit goût de la madeleine seventies, je l’aime bien aussi.
      Bonne soirée.

  3. Bonjour,
    C’est vrai, on peut faire beaucoup de choses avec les contreplaqués, merci pour la présentation !
    A bientôt !

  4. Claire

    29 novembre

    C’est assez intéressant et peu donner aussi ce côté nature que je recherche. Une petite préférence pour le 2ème intérieur <3, belle soirée !

    • Clémence

      30 novembre

      Bonjour Claire,
      Merci pour ton commentaire.
      Je serais célib, j’adorais vivre dans le 2e, peut-être avec des touches plus féminines et de plantes vertes.
      Belle journée,

      Clémence

  5. Camille

    29 novembre

    J’aime beaucoup l’aspect naturel et épuré du bois. Cela donne un côté zen et apaisant.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM
@turbulencesdeco