Design et béton, versus minimaliste

Design et béton, versus minimaliste | Une maison Bąk-HOUSE à Berlin par Loft Kolasinski

Le style bunker deviendrait-il sexy ? Je provoque, mais en fait j’aime assez. Il est évident que je ne pourrais conserver, cet endroit au décor « minimalistique » aussi vide plus de 48 h ! Cependant, je vous assure que pour avoir fait l’expérience une fois ou deux, cela fait du bien d’habiter dans un endroit où il n’y a que l’essentiel. Vaste débat que je retrouve pas mal sur la toile en ce moment. A défaut d’adhérer au style béton minimaliste, on s’inspire. On fait le vide dans sa tête.

Cet article est la suite logique de ceux portant sur Palette de matière : Aspect ciment et béton brut ou Sous l’influence du brutalisme et bien d’autres intérieurs qui mélangent béton, bois brut et design.

Design et béton, versus minimaliste | Une maison Bąk-HOUSE à Berlin par Loft Kolasinski

Il s’agit de la maison de Karen Ong et Michael Reich qui sont des dévots du style minimaliste.

Ils ont investi une maison avec jardin, nouvellement construite dans le quartier de Prenzlauer Berg à Berlin. Le projet était mené par l’architecte Eike Becker Architekten et était une coque vide en béton. Ils ont alors choisi de poursuivre l’aventure en l’adaptant à leur idée. Ils ont lancé un défi à l’agence Design you go de transformer la structure nue en une habitation minimaliste. Ce qu’ils ont fait en célébrant le béton brut, en insérant des composants sur mesure qui brouillent la distinction entre le mobilier et l’architecture.

Design et béton, versus minimaliste | Une maison Bąk-HOUSE à Berlin par Loft Kolasinski

Minimalisme extrême. L’accent est mis sur le néant et l’espace vide pour révéler la beauté de la simplicité. Plafond en béton brut exposé. Intérieur monochrome.

Design et béton, versus minimaliste | Une maison Bąk-HOUSE à Berlin par Loft Kolasinski

Design et béton, versus minimaliste | Une maison Bąk-HOUSE à Berlin par Loft Kolasinski

Mais ils leur manquaient quelque chose. L’absence de chaleur. [ Problème du béton et du style minimaliste. ] Le jeune couple a alors fait appel à un troisième intervenant Loft Kolasińki, dirigé par le designer de meubles et le spécialiste du design d’Europe de l’Est, Jacek Kolasińki, pour effectuer la touche finale.

Pour le séjour, Loft Kolasińki a proposé une cuisine en corian, des meubles de sa fabrication et un ensemble de chaises en chêne 1960 Willy Guhl, ainsi que des rideaux gris légers.

Design et béton, versus minimaliste | Une maison Bąk-HOUSE à Berlin par Loft Kolasinski

Design et béton, versus minimaliste | Une maison Bąk-HOUSE à Berlin par Loft KolasinskiDesign et béton, versus minimaliste | Une maison Bąk-HOUSE à Berlin par Loft Kolasinski

C’est dans le salon que Loft Kolasińki a introduit la couleur dans la maison. Attention, pas de grandes effusions de couleur, on reste minimaliste, juste quelques touches à travers le mobilier et surtout l’introduction de ce tapis vert.

Design et béton, versus minimaliste | Une maison Bąk-HOUSE à Berlin par Loft Kolasinski

Design et béton, versus minimaliste | Une maison Bąk-HOUSE à Berlin par Loft Kolasinski

Design et béton, versus minimaliste | Une maison Bąk-HOUSE à Berlin par Loft KolasinskiDesign et béton, versus minimaliste | Une maison Bąk-HOUSE à Berlin par Loft Kolasinski
Photo : Karolina Bak via Loft Kolasińki

Dans la chambre, on retrouve du mobilier design. J’aime assez la salle de bain, aménagée par l’équipe de DesignYouGo avec sa baignoire en béton et son évier de leur propre design (Voir la video youtube.com). [ Cependant, je me demande si la baignoire est bien confort. ]

Après trois agences de designers et d’architectes, il faut croire que le couple est atteint son objectif d’un intérieur « minimalistique » pur et dur. Je ne suis pas forcément adepte de ce style [ juste en photo ], mais je trouve l’approche intéressante. Elle permet de s’interroger sur nos réels besoins. Le couple explique :

Pour Michael et moi, le minimalisme est un style de vie », explique Karen, ajoutant qu’ils ne portent tous les deux qu’en noir et en blanc ou en gris en été. « Nous voulions expérimenter l’extrême, afin de nous concentrer sur ce qui compte. Passer moins de temps à faire le ménage et des achats signifie que nous avons plus de temps pour faire des choses que nous aimons.

Alors, prêt pour un peu plus de minimaliste dans votre déco ?

Adoptez le

style


  1. lolabelle

    3 juillet

    j’aime, j’aime, j’aime 🙂
    Bon, évidemment, ça marche encore mieux quand t’as une superbe maison design mais, comme tu dis, on s’inspire 😉 Seul bémol peu-être au salon où le sans tableau ni déco c’est un peu hardos!
    Et pour ce qui est de l’actuel débat sur le retour au « slow », au « minimalisme », j’y peux rien, c’est mon côté Georges Orwell qui ressort mais je ne peux m’empêcher d’y voir une grande vague médiatique et publicitaire qui, sous couvert de prôner le « simple », te fais en réalité consommer à gogo!

  2. C’est toujours intéressant de voir comment d’autres designers et architectes s’approprient le béton. Merci pour cette découverte !

  3. Julia

    4 juillet

    Magnifique de sobriété et de pureté visuelle. Mais, non cette belle baignoire n’a pas l’air confortable. Et, oui, tout comme Lolabelle, je pense que sous couvert de minimalisme inspiré, ‘on’ veut nous créer des envies et pas forcément satisfaire de vrais besoins. Le marketing à plus d’un tour dans son sac. Cette maison est superbe.

  4. La table est très belle aussi. C’est intéressant de voir que beaucoup de personnes qui nous achètent de grands tapis Berbères nous renvoient des photos de leur tapis assez souvent sur un sol en béton ciré. Je vois aussi de plus en plus de rénovation de bâtisses anciennes avec du béton brut ou coloré.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM
@turbulencesdeco