Deux intérieurs de Los Angeles : Le luxe zen

La maison de Jenni Kayne et Richard Ehrlich par Pia Ulin pour The Kinfolk Home

Je me suis enfin décidée à m’acheter le livre The Kinfolk Home… deux ans après.

J’avais hésité sur le coup, j’en ai tellement. Puis je suis retombée sur cet article écrit à l’occasion de la sortie du livre avec ces deux intérieurs incroyables, pris en photo par Pia Ulin. Cela m’a alors décidée. Je me suis dit qu’il faisait quand même partie des indispensables de la bibliothèque d’une blogueuse déco.

Le style Kinfolk, dont on comprend le sens sans être capable de vraiment le traduire en français, fait tellement parler.

La maison de Jenni Kayne et Richard Ehrlich par Pia Ulin pour The Kinfolk Home

Les intérieurs de The Kinfolk Home

Au début, j’interprétais « kinfolk » comme un retour à une certaine vision de la vie « champêtre ». Et c’était certainement cela à la base comme le montre l’intérieur des fondateurs du magasine éponyme : maison au bord de la mer, tarte aux pommes, déco de bric et de broc… Aujourd’hui, Kinfolk en tout cas, tel que le magazine continue à explorer ce style de vie est devenu quelque chose de plus « intellectuel », plus design, plus minimaliste scandinave, moins bohème… plus « snob » aussi, quelque part.

On retrouve comme fil conducteur, ces notions de « slow living » et de « slow life » auxquelles j’adhère complètement sans y arriver (lol). Il y a aussi cette idée de « nature », de « convivialité », une recherche de simplicité et d’authenticité. Le style fait également écho aux valeurs de l’éco-responsabilité, avec ce goût pour le mobilier vintage, l’artisanat ou le bricolage maison.

La maison de Jenni Kayne et Richard Ehrlich

Sur les 35 intérieurs présentés dans le livre The Kinfolk Home, cette  maison  située  à Los Angeles doit être une de mes préférées. La lumière naturelle et la palette de couleurs neutres et de bois créent une belle atmosphère. J’aime cette utilisation de matériaux naturels comme le bois brut, les tapis et textiles ethniques, mettant en valeur du mobilier scandinave.

La maison de Jenni Kayne et Richard Ehrlich par Pia Ulin pour The Kinfolk Home

La maison de Jenni Kayne et Richard Ehrlich par Pia Ulin pour The Kinfolk Home

La maison de Jenni Kayne et Richard Ehrlich par Pia Ulin pour The Kinfolk Home

La maison de Jenni Kayne et Richard Ehrlich par Pia Ulin pour The Kinfolk Home

Toutes les photos : Pia Ulin pour Kinfolk Home

La Maison de Jessica de Ruiter et Jed Lind

J’aime aussi cette maison située à L.A.. On la croise souvent dans les magasines déco. En fonction de la lumière et du cadrage, l’ambiance peut être complètement différente. Vous pouvez ainsi voir un autre reportage de cet intérieur sur marthastewart.com ou encore sur thehivemag.comAlors, tout tient de la photo ? En partie sans doute, je me suis laissée prendre par les photos de Pia Ulin qui confèrent à l’ensemble une ambiance zen. Je l’aime aussi en plein soleil, mais je ne sais pas, ce n’est pas pareil. Elle perd un peu de son charme.

La Maison de Jessica de Ruiter et Jed Lind par Pia Ulin pour The Kinfolk Home

La Maison de Jessica de Ruiter et Jed Lind par Pia Ulin pour The Kinfolk Home

La Maison de Jessica de Ruiter et Jed Lind par Pia Ulin pour The Kinfolk Home

La Maison de Jessica de Ruiter et Jed Lind par Pia Ulin pour The Kinfolk HomeLa Maison de Jessica de Ruiter et Jed Lind par Pia Ulin pour The Kinfolk Home

La Maison de Jessica de Ruiter et Jed Lind par Pia Ulin pour The Kinfolk Home

La Maison de Jessica de Ruiter et Jed Lind par Pia Ulin pour The Kinfolk Home

Toutes les photos : Pia Ulin pour Kinfolk Home

J’ai longuement feuilleté The Kinfolk Home ce weekend, et il m’est apparu que tous ces intérieurs avec un fil conducteur : l’absence de motifs et de couleurs vives. Et moi, j’aime assez cette esthétique, sauf que je n’ai pas envie de me priver du jeu de la déco qui consiste à mélanger « couleurs et motifs ». Je veux rester turbulente.

Et vous qu’en pensez-vous ? Avez-vous acheté ce livre ? 

Adoptez

le style


  1. Une vraie simplicité et beaucoup de sérénité… c’est beau

  2. Notre avis ? Sublime !

  3. Steeve

    21 octobre

    L’intérieur est sublime, cet maison doit procurer un bien être optimal… Très lumineuse aussi ! Bravo.

  4. Veslin marie Noelle

    29 janvier

    J’ai la réponse ….il faut avoir plusieurs maisons et plusieurs decos car une deco bohème avec de la couleur est aussi très chouette ! J ai un penchant pour les couleurs neutres et belles matières chez moi mais j’apprécie aussi d autres styles moins zen

    • Clémence

      30 janvier

      Bonjour Sylvain,
      C’est une très bonne suggestion. Je cours en parler à mon mari, mais surtout à mon banquier ^_^.
      Bonne soirée,

      Clémence

  5. sadia

    29 janvier

    Personnellement, je n’ai pas encore acheté le livre, je suis un peu comme toi j’hésite énormément car je ne suis pas du tout monochrome ! J’adore la couleur et les motifs, je suis plus du style bohème ethnique comme justina blakeney dont j’ai adoré le livre !
    Mais d’un autre côté, j’aime l’ambiance « wabi sabi » qui ressort un peu du livre, beaucoup d’objets bruts, artisanaux, des textures naturelles et une lumière qui est mise en valeur dans des intérieurs sobres …
    Sans doute un prochain achat … surtout que j’ai toute une collection de livres déco en anglais, entre le style bohème, le style chic, le style maximaliste … En français on ne trouve pas grand chose à se mettre sous la dent quand on aime les livres déco…

    • Clémence

      29 janvier

      Bonjour,
      Ecoute, je ne regrette pas mon achat. C’est un beau livre, pas compliqué à lire, même en anglais, même si je ne le lirais sans doute jamais dans son entier, même si il avait été traduit en français. Il n’est pas cher par rapport en qualité prix. En dehors de ça, ça fait encore un livre à ranger quelque part…
      Pour ce qui est de son continu, il y a beaucoup d’intérieurs dont j’ai déjà parlés sur le blog ou que l’on peut retrouver sur le web.
      Si tu aimes le style wabi sabi, rustique, nature, c’est un bon achat, mais pour la gestion des motifs et des couleurs, passe ton chemin.
      Bonne fin de journée,

      Clémence

  6. Julia

    1 février

    Formidables inspirations, j’adore. Et malgré ces intérieurs inspirés, je reste sur la simplicité et le style proposés par Truck Furniture Japon que tu nous as fait découvrir récemment, et qui respirent une forme d’authenticité et de confort facile que l’on ne retrouve pas ici. Indéniablement très beau, mais presque trop parfait. Ceci dit, on aime voir autre chose que nos pures préférences, ça permet de décanter la profusion d’idées et de cheminer parmi ces innombrables propositions et ‘produits’.

  7. Andrianina

    3 février

    Je l’ai reçu pour Noël (mis dans ma wishlist par curiosité) et je dois avouer que j’en ai ressortie une vision assez philosophique du mouvement Kinfolk. Les portraits que les fondateurs nous présentent ont une vision très tranchée sur ce qu’est « la maison » et les objets qui ont chacun un sens. Ce livre a remué quelque chose en moi et a sans doute changé ma vision de la personnalité d’un intérieur! Il est donc hyper interessant! Je le recommande pour ma part!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM
@turbulencesdeco