Extension sur les toits de Paris par l’atelier d’archi

Extension sur les toits de Paris par l'atelier d'archi

Quand on trouve de nouvelles photos d’un lieu qu’on avait bien aimé et quand plus, il y a eu une évolution dans l’aménagement, c’est toujours une bonne surprise. Je vous propose donc de voir les changements survenus dans cet appartement/maison, situé sous les toits de Paris, rue des Martyrs. Souvenez-vous, nous l’avions aperçu la première fois dans le premier Milk Décoration. Je vous en parlais dans cet article : Un appartement sous les toits en perpétuel mouvement.

Ou comment gagner des mètres carrés à Paris, sans déménager.

En 2012, on découvrait un duplex de 70 m2. Cinq ans plus tard et un enfant en plus, le couple d’architectes Isabelle Juy-Lott et Matthieu Lott, à la tête de l’atelier d’archi ont créé une surélévation de 20 m2 pour en faire la chambre des loulous et ajouté un balcon en prolongement du coin repas.

Au final, leur duplex est devenu un triplex de 90 m2 avec deux niveaux de 35 m2 et un de 20 m2 donc. Au premier niveau, on trouve l’entrée, la cuisine et la salle à manger. Le deuxième, accueille le salon, la chambre parentale et la salle de bains et enfin au dernier étage, cette fameuse chambre d’enfants.

Il faut être architecte ou faire appel à un architecte évidemment, pour envisager de tels travaux [ et se lancer dans l’aventure complexe des autorisation et de la gestion de chantier ]. Le résultat est très réussi, d’autant plus qu’ils en ont profité pour rafraîchir la déco avec ce papier-peint panoramique que j’adore…

Visite !

Extension sur les toits de Paris par l'atelier d'archi

Une maison sur les toits de Paris, éco-responsable et lumineuse

Ce triplex au R+3 d’un vieil immeuble parisien jouit d’une situation idéale. Enchâssé dans l’immeuble sur un étage-demi, il le domine sur un demi-étage et donne sur une cour fermée, loin de la cohue du Marais. Il bénéficie ainsi de la lumière plein sud et d’une vue imprenable sur une église avec un petit balcon, peuplé de plantes vertes. La surélévation a été réalisée en ossature bois pour avoir un chantier propre et rapide. L’isolation a été faite avec de la fibre de bois et s’inscrit dans une démarche environnementale éco-responsable.

Une grande verrière au dernier niveau permet de récupérer lumière et chaleur en hiver. Deux trémies en verre, placées en enfilade sur les deux étages permettent de laisser passer la lumière.

Extension sur les toits de Paris par l'atelier d'archi

Extension sur les toits de Paris par l'atelier d'archiExtension sur les toits de Paris par l'atelier d'archi

Un nouveau décor

A l’occasion des travaux, la décoration et l’aménagement intérieur a été revu. On retrouve le choix des couleurs neutres claires ou foncées, le petit coté indus, le goût pour le mobilier vintage. C’est un peu plus « carré », travaillé que dans la version une, mais l’ambiance reste chaleureuse.

Extension sur les toits de Paris par l'atelier d'archi

Extension sur les toits de Paris par l'atelier d'archiExtension sur les toits de Paris par l'atelier d'archi

Extension sur les toits de Paris par l'atelier d'archi

Extension sur les toits de Paris par l'atelier d'archi

Extension sur les toits de Paris par l'atelier d'archi

Extension sur les toits de Paris par l'atelier d'archiExtension sur les toits de Paris par l'atelier d'archi
latelierdarchi.fr – Photo : Julie Ansiau + Elle Décoration – Photo : Romain Ricard

Si cette aventure vous inspire, sachez que cet appartement est ouvert à la visite lors des journées d’architecture à vivre, dont je vous parlais dans cet article : Au mois de juin, visiter des projets d’architecte. Il vous faudra vous inscire sur cette page Une maison sur les toits.


  1. lolabelle

    29 mai

    marrant ça me fait penser à du Marianne Evennou…allez j’ose le com pas trop trop sympatoche (pour les archi pas pour toi ;-)) mais je trouve que ça manque un poil d’originalité :-/
    belle réussite quand même hein, pas de faute de goût, mais un mélange de couleurs aurait été bien venu! ah pauvre néophyte que je suis, j’ose critiquer mais en toute sympathie bien sûr;-)

  2. Lily

    29 mai

    Très inspirantes ces photos. Moi qui manque justement de place ! 😀

  3. sophie

    30 mai

    Ce que je préfère : la verrière avec la vue sur le clocher. Quelle chance d’avoir cela en plein centre de Paris ! Par contre niveau déco je trouve les couleurs tristes (trop de gris) mais c’est une histoire de gout.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM
@turbulencesdeco
preloader