[ Inspiration déco ] Jouer du contraste

Chez la créatrice de Roseanna

En décoration, on peut jouer sur plein de tableaux : l’harmonie, le contraste, l’opposition, la symétrie, la régularité… Il n’y a pas vraiment de règles, il suffit de trouver le principe qui nous convient le mieux, en fonction de ce que nous sommes et du lieu dans lequel nous vivons, sachant que dans ce qui semble harmonieux se niche souvent de la dissymétrie, du contraste.

Personnellement, j’aime beaucoup jouer avec l’opposition des matières et travailler le contraste des couleurs, mélanger les éléments décoratifs de provenances et d’époques diverses, je trouve que c’est ce qui donne du caractère à une décoration d’intérieur. J’ai repéré ces trois intérieurs de styles complètement différents [comme quoi le contraste n’a rien à voir avec le style] où le noir crée le contraste avec le blanc, où les éléments décoratifs jouent la dissonance… mais où tout semble harmonieux, parfait.

Un intérieur doucement bohème ethnique

J’avais déjà craqué sur l’intérieur de Anne-Fleur Broudehoux, co-fondatrice de la marque de vêtement Roseanna dans ELLE (Lire ou relire Inspiration déco : Zen, bohème et bleu-gris ), je continue à adorer l’ambiance de son duplex parisien (une ancienne boutique rénovée) qui a un style bien particulier bohème, ethnique, kinfolk…

Chez la créatrice de Roseanna

Chez la créatrice de Roseanna

Milk Décoration – Photo : Louise Desrosiers

Une maison de 1896 rénovée à Brooklyn

La maison de Melissa Lee et son mari Keye est ce que j’appelle « classique moderne », soit une décoration intemporelle reprenant les codes du XIXe siècle parquet, boiseries, lustre… un peu campagne anglaise version épurée et contemporaine. Pour donner un peu de relief à cet ensemble très harmonieux, le style se prolonge dans toute la maison sans faute de goût quoi de mieux qu’un peu beaucoup de noir pour jouer les contrastes. Je prends la cuisine avec la partie basse des murs peints en noir et la table de ferme.

Une maison de 1886 rénovée de façon moderne classique à Brooklyn

Une maison de 1886 rénovée de façon moderne classique à Brooklyn

Une maison de 1896 rénovée de façon moderne classique à Brooklyn

Une maison de 1886 rénovée de façon moderne classique à Brooklyn

Une maison de 1886 rénovée de façon moderne classique à Brooklyn

designsponge.com – Photo : Ty Cole

Une maison bohème qui aime le noir

Il y a un moment que j’ai ce reportage sous le coude, je profite de ce court sujet sur le contraste pour vous le présenter, car je trouve qu’il répond bien au sujet.

D’habitude les filles « girly » de L.A. aime le blanc, le pastel et le bling. Chez Jaclyn Johnson, il y a un peu de bling, du blanc, pas de pastel (un fauteuil rose tout de même), mais surtout beaucoup de couleurs foncées. Son intérieur est bohème chic, une fusion du style californien minimal contemporain et du glamour. Jaclyn Johnson aime mélanger les textures, les matières, les différents textiles et les couleurs.

La maison de Jaclyn Johnson à L.A.

La maison de Jaclyn Johnson à L.A.

La maison de Jaclyn Johnson à L.A.La maison de Jaclyn Johnson à L.A.

La maison de Jaclyn Johnson à L.A.
La maison de Jaclyn Johnson à L.A.

La maison de Jaclyn Johnson à L.A.

Source : theeverygirl.com – Photo : Kimberly Genevieve


  1. je craque pour le sol noir du premier appartement !

  2. le concept est intéressant, car il permet de recycler les meubles d’occasion et leur donner une nouvelle vie dans un style plus moderne.

    • Clémence

      13 juillet

      Le recyclage de vieux meubles est toujours une bonne idée, et cela permet de faire des économie par ailleurs. Ce qui est toujours intéressant.

  3. Table basse salon

    21 juillet

    Bonne idée: les chapeaux sur le mur.

    • Clémence

      21 juillet

      J’aime beaucoup cette idée, même si c’est désormais un « tic » déco. Mais bon, ça n’empêche pas l’idée d’être sympa !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM
@turbulencesdeco