Le goût des couleurs. Le goût du vert.

Le goût des couleurs. Le goût du vert. | L'appartement de Luke Edward Hall et Duncan Campbell à Londres

Vous êtes vous déjà demandé pourquoi vous préfériez telle couleur plutôt qu’une autre ?

Avant de m’intéresser à l’univers de la décoration d’intérieur, cette question ne m’avait pas vraiment effleuré l’esprit. Peu importait. A cette interrogation « Quelle est ta couleur préférée ?« , je répondais le plus souvent : « J’aime le rouge, des fois le bleu, le vert. En fait, j’aime toutes les couleurs. Parce que oui, aucune couleur n’est inintéressante en soi. » Tout dépend de comment on l’utilise. [ Même le vert fluo « greenery«  a le droit d’exister. ] Pour moi, la question se posait surtout le matin au moment d’assortir mes tenues. Puis-je mettre du bleu marine avec du noir ? Le rouge me va-t-il au teint ? Bref des questions existentielles majeures !

La question devenait un peu plus cruciale pour moi au moment de refaire une pièce, ce qui est toujours le cas, car je sais que je vais cohabiter avec une couleur un moment. Je me rassure toujours en me disant que remettre un coup de peinture, ce n’est pas non plus la fin du monde.

Donc, quelle couleur, je mets sur les murs ? Vous vous êtes surement déjà posé la question. Tout le monde se la pose à un moment donné. Les bouquins de déco apportent plein de réponses qui passent surtout par de nouvelles questions du genre : Quelle est la fonction de cette pièce ? Est-elle située au nord ou plein ouest ? Quelles sont ses dimensions ? Je ne sais pas pour vous, mais moi, cela ne m’avance pas beaucoup. Après il y a les envies, l’influence des tendances, tout ce que l’on voit dans les presses ou sur mon blog, mais perso, tout ça, ça finit par faire des « bulles » dans mon cerveau.

Je m’interroge pas mal sur cette question en ce moment, car j’essaie de préparer un atelier sur ce thème. Pour moi, la vraie question est comment on ressent une couleur ? Quelle impact, elle a sur nous. Alors, ces derniers temps, je me suis plongée dans l’étude de la chromothérapie. La quoi ? LA CHROMOTHÉRAPIE. Je suis sûre que pour certain, ce n’est pas une découverte, mais pour les autres qui vous posez des tas de questions sur les couleurs, c’est très, que dis-je super intéressant, car cela place la couleur dans une autre dimension à savoir le pouvoir des couleurs sur notre subconscient.

Mais je vous en parlerai dans un futur article…

Le goût des couleurs. Le goût du vert. | L'appartement de Luke Edward Hall et Duncan Campbell à Londres

L’appartement de Luke et Edward à Londres

Pour l’instant, étudions le vert de cet appartement. Vous auriez osé ? Perso, non, même si j’adore le vert. Luke Edward Hall, oui.

Luke Edward Hall est designers textiles, décorateurs et anglais, et les Anglais n’ont pas peur d’afficher haut et fort leur couleur. Donc pour Luke et Duncan Campbell avec qui il vit, ce sera un vert comme fil conducteur de leur appartement de trois pièces. Mais il semblerait que les choses doivent changer dans les mois qui viennent…

Vous pouvez lire leur interview sur themodernhouse.com. Il y a un moment savoureux où ils échangent sur les couleurs : vert plus bleu, plus sombre pour la chambre, un vert plus moutarde pour le séjour. Il est aussi question de rose. Ce qui est certain, est qu’ils ne sont pas prêts d’abonner la couleur et les motifs. 

Le goût des couleurs. Le goût du vert. | L'appartement de Luke Edward Hall et Duncan Campbell à Londres

Le goût des couleurs. Le goût du vert. | L'appartement de Luke Edward Hall et Duncan Campbell à Londres

Le goût du vert

Le vert symbolise la nature. Il est la végétation qui permet à la planète de respirer. En chromothérapie, il est lié à la deuxième enveloppe, l’affective. Il est implanté au niveau du cœur, au milieu du thorax. Il irradie les poumons qui créent une relation entre l’intérieur et l’extérieur. Vous l’aurez compris, il symbolise les relations affectives que l’on a avec les autres. Avec le vert, l’être humain apprend ce qu’est aimer.

C’est une couleur qui apaise. Elle réconforte et permet d’évacuer le stress et la fatigue.

En fonction de notre degré d’affection à cette couleur, cela montrera votre relation aux autres, besoin d’aimer, d’être aimer et votre besoin de nature.

Je ne suis sans doute pas très claire. Je commence à explorer, mais personnellement, je me suis assez retrouvée dans ce que j’ai lu.

A explorer si cela attise votre curiosité… Une petite recherche sur « google est mon ami » et vous en saurez plus.

Le goût des couleurs. Le goût du vert. | L'appartement de Luke Edward Hall et Duncan Campbell à Londres

Le goût des couleurs. Le goût du vert. | L'appartement de Luke Edward Hall et Duncan Campbell à Londres

Le goût des couleurs. Le goût du vert. | L'appartement de Luke Edward Hall et Duncan Campbell à Londres

Le goût des couleurs. Le goût du vert. | L'appartement de Luke Edward Hall et Duncan Campbell à Londres

Le goût des couleurs. Le goût du vert. | L'appartement de Luke Edward Hall et Duncan Campbell à Londres

Le goût des couleurs. Le goût du vert. | L'appartement de Luke Edward Hall et Duncan Campbell à Londres

Le goût des couleurs. Le goût du vert. | L'appartement de Luke Edward Hall et Duncan Campbell à Londres

Le goût des couleurs. Le goût du vert. | L'appartement de Luke Edward Hall et Duncan Campbell à Londres

+ d’inspiration

S’abonner au tableau « Pin pets » de Pinterest sur Pinterest


  1. Pas facile quand même ce vert profond même si je suis fan de cette couleur. En revanche pour la salle de bain, ce papier peint fleuri est top !

  2. Bertille

    3 mai

    C’est une couleur que je trouve belle… chez les autres. L’appartement présenté dégage une belle unité, de la personnalité avec d’autres touches de couleur, des matières qui sont bien mises en valeur par ce fond sourd (marbre rose d’une table, velours, des placages bois anciens…) mais ce n’est pas pour moi non plus.
    Pour en revenir au début de l’article je partage assez ton opinion sur le fait qu’il est très difficile de choisir une couleur malgré tous les conseils distillés partout. Avec l’expérience (c’est mieux que les années qui passent) je connais aussi les couleurs dont je me lasse le moins et qui m’apaisent indiscutablement. Néanmoins je reconnais aussi que nos goûts peuvent évoluer et que l’on peut se laisser tenter par des propositions répétées, il y a quelques années je n’aurais jamais envisagé le noir (mur ou cuisine par exemple) ou le jaune en décoration, c’est différent aujourd’hui.
    Vivement la suite pour d’autres couleurs !

  3. Tu devrais lire le livre de Michel Pastoureau justement sur le Vert (et déjà que tu es tu peux essayer le Noir, le Rouge et le Bleu 😉 des véritables mines d’or pour comprendre pourquoi on aime une couleur et ce qui fait que, à une certaine époque, elle obtient une connotation positive et devient à la mode.

  4. verte

    4 mai

    j’aime beaucoup cet article sur le vert d’ailleurs ça doit être une couleur dans l’air car je viens de repeindre portes et fenêtres en vert, malheureusement pas possible pour les murs sont en pierres…
    j’aime aussi beaucoup ce vert car enfin des murs sombres qui évoquent plus l’idée d’un nid que ce blanc éclatant quasi obligatoire dans la déco actuelle
    Bonne journée

  5. lolabelle

    4 mai

    ah mes splendide cet article!!! oui, oui, pas moins 😉
    Car, vois tu, c’est la 1ère fois que je lis un post déco abordé sous cet angle là: celui de l’influence d’une couleur, et ça, c’est juste très très instructif je trouve. Perso, j’aborde un peu la déco comme ça, j’essaye de comprendre l’influence de tel ou tel style, pourquoi on se sent bien dans une pièce à la déco et aux couleurs totalement déroutantes (comme dans cet intérieur anglais) pourquoi, même après avoir copié-collé le dernier marie claire déco dans notre salon, ça ne marche pas, pourquoi tel intérieur m’attire spontanément et pas tel autre, pourquoi ces carreaux has been fonctionnent à merveille alors que mon sol années 90 non…Bon, il doit quand même bien y avoir là dessous l’influence de l’orientation de la pièce et de sa luminosité mais pas que, il me semble!

    bref, j’attends impatiemment la suite, moi qui suis justement à la recherche de La couleur parfaite pour un coin de mon salon 🙂 et c’est marrant, serais-je en manque d’affection, je suis drôlement attirée par le vert de gris 😉

  6. Chouette article en tout cas qui donne envie d’en savoir plus sur la chromothérapie. Qu’est ce qui fait qu’on est attiré par une couleur et pas un autre…

  7. C’est magnifique ! *-*
    Le vert est parfois difficile à apprivoiser, mais une fois que c’est fait, c’est tellement beau !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM
@turbulencesdeco
preloader