Le palais bohémien de l'artiste David Bromley

David Bromley - Article paru dans le IDEAT

J’ai fait la connaissance de l’artiste David Bromley au printemps 2012 dans un IDEAT magazine, en découvrant sa demeure incroyable à Melbourne. Depuis, je ne cesse de croiser sa route, car il est un artiste adulé en Australie. Tout naturellement, j’ai eu envie d’actualiser et de remettre en page cet article publié le 16 avril 2012.

Qui est David Bromley ?

J’ignorais jusqu’à cet article qu’il s’agissait d’un artiste australien, d’origine anglaise, reconnu sur la scène international et installé à demeure en Australie. Petite curieuse que je suis, je suis allée découvrir ses peintures sur le net. David Bromley, c’est avant tout un peintre qui a profité du revival de la peinture figurative contemporaine pour se faire connaître.

David-Bromley - Wish

Les œuvres d’art de David Bromley ont deux points focaux clairs : The Boys Own adventure project (à gauche) et la série des Nus féminins (à droite).
Son coup de pinceau tient de l’expressionnisme figuratif par le choix des couleurs acides et des traits gr.
Pour le motif et les modèles, il est un héritier du symbolisme et du Pop Art.
Ses sources d’inspirations sont les livres de l’enfance, la culture populaire et les artistes comme Andy Warhol, Roy Lichtenstein et Glen Baxter.
Voila pour sa peinture, car son oeuvre ne se limite pas à ce média. C’est un touche-à-tout comme beaucoup d’artiste, il pratique aussi la sculpture, la photographie, le cinéma… et surtout il a érigé son travail comme mode de vie.
Pour Bromley, le monde est un atelier et il vit et demeure dans son atelier.

David Bromley - Gently down the streamDavid Bromley - Kate

David-Bromley - Skipping GirlDavid Bromley - Anna graffiti

En découvrir +

• Le site de David Bromley.

• Portfolio de peintures sur la Olsen Irwin

Portefolio de peintures sur la galerie Rebecca Hossack, Londres.

David Brom_Prahan ArcadeDavid Brom_Prahan Arcade_06

David-Bromley-Melbourne-Studio-home_2

Installé à Prahan Arcade, un vieux centre commercial de style victorien dans le centre de Melbourne, il vit et travaille dans son atelier et dans sa maison qu’il partage (ou partageait) avec ses trois enfants Holly, Willem et Arlo et sa femme Tori Dixon-Wittledont il est désormais séparée.

David Brom_Prahan Arcade_2

Photo et source Mikkel Vang

L’image glamour de leur famille bohème est un peu écornée, dommage j’adorais l’image (ci-dessus) : des personnages hyper bien sapés posant dans un intérieur de vieux palais laissé à la merci du temps, un intérieur de prince déchu, ce qui n’est absolument pas le cas. David Bromley est le roi dans son pays imaginaire et a déjà pris autre femme.

Tout semble détérioré, dégradé… et pourtant, ce n’est pas le fruit du hasard, les sols sont propres, les murs sont laissés en état, les meubles et objets vintage sont chinés aux quatre coins du monde et restaurés avec soin.

David Brom_Prahan Arcade_7

David-Bromley-Melbourne-Studio-home_3

David Brom_Prahan Arcade_4

David Brom_Prahan Arcade_5

David Brom_Prahan Arcade_6

David Brom_Prahan Arcade_8

David Brom_Prahan Arcade_3David Brom_Prahan Arcade_9

David-Bromley-Melbourne-Studio-home_1

David-Bromley-Melbourne-Studio-home_4

Sources : IDEAT n°92 avril-mai 2012 – Photos Mark Seelen
Marie-Claire Maison – Photo : Vincent Leroux


INSTAGRAM
@turbulencesdeco