Le style d'Abigail Ahern

L'intérieur de la designer Abigail Ahern à Londres || #couleur #marron

Suite à mon article sur les couleurs d’automne, c’est à dire des couleurs sombres ou sourdes comme me rappelait une fidèle lectrice (clin d’œil à mon article sur les tons sourds), j’ai eu envie de faire le grand nettoyage sur cet article publié le 23 septembre 2013 et de le compléter de nouveaux clichés, car je trouvais que l’esprit seventies qui règne dans cet intérieur correspondait bien au sujet du jour.

L'intérieur de la designer Abigail Ahern à Londres

Abigail Ahern est une habituée des magazines de déco « all around the word« . Il faut dire que son style est tout à fait particulier. Les premières fois que j’ai vu ses réalisations que ce soit chez elle ou chez sa sœur, ça a été un véritable choc visuel pour moi.

Comme beaucoup de créateur atypique, elle a un parcours sinueux. Après une école d’art à Londres, son premier job n’a pas été « artiste », elle commence par bosser comme iconoclaste pour la maison d’édition pour Mr Terence Coran. « C’est à ce moment là que je me suis vraiment intéressée à l’architecture, la décoration d’intérieur et au design ».
S’en suivent quelques années à se chercher, à se former au design, à bosser pour des bureaux d’architectes aux Etats Unis…, puis elle ouvre avec sa sœur Gemma, sa boutique actuelle « Atelier Abigail Ahern« , dans le quartier branché d’Islington à Londres.

Aujourd’hui, elle est considérée comme la décoratrice influente du Royaume Uni. Mais à quoi cela tient ?

L'intérieur de la designer Abigail Ahern à Londres

L'intérieur de la designer Abigail Ahern à Londres

L'intérieur de la designer Abigail Ahern à Londres

L'intérieur de la designer Abigail Ahern à LondresL'intérieur de la designer Abigail Ahern à Londres

L'intérieur de la designer Abigail Ahern à Londres

L'intérieur de la designer Abigail Ahern à Londres

Abigail Ahern décrit « son style comme éclectique, kaléidoscopique et un peu ironiqueJe suis attiré par les intérieurs glamour qui prennent des risques, où les limites sont repoussées. Rien ne correspond vraiment à mes espaces et pourtant c’est logique. Je marie des trouvailles rustiques boho avec des morceaux super glam – et j’essaie de créer autant de tension visuelle possible.

C’est peut-être ça le secret d’Abigail, c’est l’art de mélanger des objets, du mobilier, des couleurs qui ne vont pas forcément de sois, de flirter au limite du bon goût pour générer des tensions.

Abigail Ahern interior via Rue magazine

Son let-motiv : « PRENDRE DES RISQUES »
[Pas sûre que mon mari l’entende de cette oreille si je lui propose de repeindre le salon en bleu pétrole avec miroir rouge flashy. Je pense que certaines me comprendront, mais continuons.]

Decorating with Style - Abigail Ahern

Ce qui est certain est qu’Abigail n’est pas avare de ses secrets de fabrication qu’elle prodigue donc à travers ses livres, son blog et même des ateliers pratiques. Si après tout ça, vous n’êtes toujours pas sûr de vous pour vous lancer dans « la déco selon Abigail », vous pouvez encore lui demander conseil à elle et son équipe, car elle propose un service en ligne.

Quelques pistes pour adopter
le style déco d’Abigail Ahern

01 | Oser la même peinture « all over », murs, boiserie… et si vous pouvez jusqu’au plafond. Ça transforme une pièce, cela cadre l’espace.

02 | Ne pas multiplier les gammes de couleurs dans une même pièce. Apporter des touches différentes par le mobilier et les accessoires. Abigail adore faire vibrer les couleurs entre elles : une pièce bleu pétrole avec des touches de rose flashy, des jaunes acides, des verts prairies…

03 | Tripler votre éclairage même si vous pensez que vous avez assez de points lumineux, en fait vous n’en avez jamais assez. Abigail aime les couleurs sombres, c’est pourquoi l’éclairage est quelque chose d’important, car elle va créer l’ambiance de la pièce. Elle conseille de prendre soin au choix de ses ampoules.

04 | Accessoiriser votre espace. C’est la touche finale. Abigail multiplie les détails tels que des bougies, des livres, des fleurs (fausses ou vrai), de l’art, c’est ce qui donne de la personnalité, votre personnalité à votre intérieur. Et n’ayez pas peur des fautes de goût, si vous aimez, assumez.

 05 | Ne pas suivre un style particulier. Elle mélange mobilier vintage des années 70, créations kistsch, papier-peint trompe l’oeil… ce qui permet de faire de l’effet même avec un petit budget : « Je crois sérieusement le style n’a rien à voir avec l’argent » qu’on se le dise.

 06 | Appliquer son style « big no-no ». Peu importe la taille de la salle, ne plaquer pas les canapés et les chaises contre les murs. Ce conseil convient également pour les bureaux. De même donner une impression de profondeur en multipliant les plans.

L'intérieur de la designer Abigail Ahern à Londres

L'intérieur de la designer Abigail Ahern à LondresL'intérieur de la designer Abigail Ahern à Londres

L'intérieur de la designer Abigail Ahern à Londres

L'intérieur de la designer Abigail Ahern à Londres

L'intérieur de la designer Abigail Ahern à Londres

Abigail Ahern interior || Photo : Graham Atkins Hughes

Abigail Ahern interior via Rue magazine

Abigail Ahern interior || Photo : Graham Atkins Hughes

Abigail Ahern interior || Photo : Graham Atkins Hughes

AbigailAhern-interior_04.jpgAbigail Ahern interior || Photo : Graham Atkins Hughes

Beaucoup de sources, d’où différentes ambiances pour un même intérieur : apartmenttherapy.com – Photo : Rebecca Bond
+ le magazine australien Rue + Photo : Graham Atkins Hughes


  1. Aline Egécrié

    24 septembre

    Ce style, compliqué à manier en ce qui me concerne, l’a été, ici, avec une belle dextérité ! Classe !

  2. Louise

    30 septembre

    J’adore le chandelier en fil de fer dans la salle de bain…

  3. Aline Egécrié

    24 septembre

    Ce style, compliqué à manier en ce qui me concerne, l’a été, ici, avec une belle dextérité ! Classe !

  4. Louise

    30 septembre

    J’adore le chandelier en fil de fer dans la salle de bain…

  5. Aline Egécrié

    24 septembre

    Ce style, compliqué à manier en ce qui me concerne, l’a été, ici, avec une belle dextérité ! Classe !

  6. Louise

    30 septembre

    J’adore le chandelier en fil de fer dans la salle de bain…

INSTAGRAM
@turbulencesdeco