Leçon d’aménagement par le duo Bentley Hagen Hall



Leçon de travaux par le duo Bentley Hagen Hall - Wilton way à Londres

Vivre dans 46 m2 à deux n’est jamais évident, mais c’est déjà pas mal me diront certains à condition de bien penser l’ensemble. C’est la taille de notre premier appartement et je me souviens des longs travaux pour le rendre agréable. L’aménagement de cet intérieur, c’est aussi l’histoire d’un premier aménagement, mais Catherine Verna Bentley et Louis Hagen Hall sont allés beaucoup plus loin que nous à l’époque. C’était leur cocon,  leur premiers essais d’architectes d’intérieur. Depuis ces très doués, ont monté leur studio Bentley Hagen Hall et j’attends de voir avec impatience leurs futurs projets.

En tombant sur les photos de cet intérieur sur le blog de Miss Moss qui l’avait elle-même repéré sur le blog de food52.com, puis hasard de mes pérégrinations sur le web, je l’ai croisé à nouveau sa route sur le site de ventes immobilières themodernhouse.com [ Il est déjà vendu. ], il fallait absolument que je vous parle.

Il est totalement dans la ligne de ce que j’apprécie en ce moment aménagement épuré, élégant dans des tonalités claires avec la touche sombre « wabi sabi » dans la salle de bain. Un condensé donc de mes aspirations. Dans notre futur chez nous, j’y mettrais sans doute aussi plus de récup’ et de touches industrielles, mais pour cette superficie, l’idée de minimiser les effets a le pouvoir d’agrandir l’espace.

Leçon de travaux par le duo Bentley Hagen Hall - Wilton way à Londres

Leçon de travaux par le duo Bentley Hagen Hall - Wilton way à LondresLeçon de travaux par le duo Bentley Hagen Hall - Wilton way à Londres

Ce loft (oui, un loft, même si il n’en a pas les dimensions auxquelles on s’attend) est une vraie leçon d’aménagement. Le couple a investi un espace dans une ancienne usine située à Wilton way à Londres. Je suis toujours impressionnée par ce genre d’entreprise, surtout quand je vois de quoi ils sont partis. On envisage un peu mieux l’ampleur des travaux et quelque part la naïveté que nous développons tous au départ : « Quelques jours de travaux, voire quelques semaines, mais pas plus d’un mois ! ». Que tous les bricoleux amateurs qui ne se reconnaissent pas, me le disent. Louis avait prévu quelques jours pour abattre les murs. Il lui en faudra trois semaines.

C’est vraiment intéressant de lire les détails de ces travaux sur le site de food52.com, car le défi était grand. Cela pourra en décourager certains, mais personnellement, cela me donne des envies de déménagement / aménagement. Par contre, aujourd’hui, je pense que nous calculerions une partie des travaux avec main d’oeuvre. Comme on dit « Chat échaudé, craint l’eau froide« .

L’appartement devait contenir beaucoup de choses : un studio de travail, un endroit pour dormir et entreposer la vaste garde-robe de Catherine, un autre pour cuisiner et un coin nuit pour recevoir des invités pour la nuit. Le tout dans 46 m2. 

Leçon de travaux par le duo Bentley Hagen Hall - Wilton way à Londres

Leçon de travaux par le duo Bentley Hagen Hall - Wilton way à Londres

In love du mise des matériaux et des tonalités utilisés dans cette cuisine qui me ferait presque oublier mon envie de cuisine noire et de contraste : les portes des placards en verre cannelé, le mur en plâtre juste rosi (non sans beaucoup d’essais), le robinet en cuivre, les placards en orme…

Leçon de travaux par le duo Bentley Hagen Hall - Wilton way à Londres

La bonne idée d’architecte d’intérieur : la petite table qui se déplie pour les repas à deux.

Leçon de travaux par le duo Bentley Hagen Hall - Wilton way à Londres

Catherine Verna Bentley et Louis Hagen Hall, c’est aussi l’histoire d’une rencontre sur Tinder ??? [ comme quoi… ] et la possibilité d’un intérieur harmonieux pensé à deux [ comme quoi… ]. Avec un mariage à la clé.

Leçon de travaux par le duo Bentley Hagen Hall - Wilton way à Londres

Je ne vous l’ai pas dit, mais j’adore le tissus rétro des sièges. [ Je viens d’aller fouiller le bon coin, à la recherche de vieux coupons, mais je vous parlerai sur un autre post de cette touche fleurie vintage que j’aime assez et qui me fait aussi un peu peur. ]

Leçon de travaux par le duo Bentley Hagen Hall - Wilton way à LondresLeçon de travaux par le duo Bentley Hagen Hall - Wilton way à Londres

Les photos ont été prises l’automne dernier, depuis ils ont vendu et investi un nouveau chez-eux et un nouvel espace de travail, et je les comprends. Même si cet appartement est un petit bijou, vivre et travailler dans le même espace, en plus en couple et dans si petit, ce n’est pas viable à long terme.

L’idée à prendre : la plateforme de l’espace bureau qui cache un matelas. Cette estrade permet de délimiter l’espace tout en permettant de créer une alcôve pour les invités.

Leçon de travaux par le duo Bentley Hagen Hall - Wilton way à Londres

Leçon de travaux par le duo Bentley Hagen Hall - Wilton way à Londres

Leçon de travaux par le duo Bentley Hagen Hall - Wilton way à LondresLeçon de travaux par le duo Bentley Hagen Hall - Wilton way à Londres

Des placards, des placards et encore des placards pleine hauteur pour que rien ne traîne. Le nerf de la guerre dans les petits espaces repose sur l’art d’optimiser au maximum les rangements, parce que moins il y a de choses qui saturent la vue, plus on a l’impression de respirer.

Leçon de travaux par le duo Bentley Hagen Hall - Wilton way à Londres

Leçon de travaux par le duo Bentley Hagen Hall - Wilton way à Londres

La salle de bain a une finition en Tadelakt de plâtre, une technique tout droit venue du Maghreb. Je dois aussi vous faire un article à ce propos, car je trouve le rendu très intéressant.

Leçon de travaux par le duo Bentley Hagen Hall - Wilton way à Londres

Leçon de travaux par le duo Bentley Hagen Hall - Wilton way à Londres

Le couple a apporté beaucoup de soin à tous les détails, et notamment aux poignées de porte. Je garde cette astucieuse idée de celles-ci qui ont été conçues à partir de la base de pot de fleur en laiton.

Toutes les photos sont de India Hobson + themodernhouse.com


  1. Fanny

    7 février

    Superbe… La cuisine est simple et belle, elle donne des idées….idées qui tombent à pic !!

    • Clémence

      8 février

      Bonjour Fanny,
      Je suis ravie d’avoir pu te donner des idées. C’est un peu l’objectif de mon blog, alors si la mission est atteinte, je suis donc contente. Je ne sais pas si tu as vu sur le site foodjesaisplusquelchiffre (lien dans l’article), il y avait plein d’autres détails.

  2. Laëtitia

    7 février

    WAOUHHHH ! Je leur tire mon chapeau !!
    Merci pour cet article. Eh oui oui un article sur le tadelakt. Ca m’a donné des idées pour ma salle de bains que je veux refaire !!

    • Clémence

      8 février

      Bonjour Laëtitia,
      Je suis ravie que cela t’ait plu. Dès que je l’ai vu, je me suis dit, c’est pour le blog !
      Pour le tadelakt, j’ai commencé à épingler sur Pinterest, mais je suis tellement lente à écrire ce type d’article. Ça va venir…

  3. Marge83

    9 février

    Bravo effectivement j’adhère totalement et quelle leçon déco!!! …tout est cohérent, fluide,c’est chaleureux et vivant, « vibrant » émotionnellement (rares sont les déco qui me font cet effet…et esthétiquement abordable (et encore que… on croit souvent pouvoir faire la même chose chez soi mais…) en tout cas c’est une belle source d’inspiration . Encore bravo à ce couple sympathique pour leur sens du bon goût et de nous (et vous), nous le faire partager.

  4. Marge83

    9 février

    Suis allée sur le site « food52.com » très très intéressant.. qui est très détaillé quant à la réalisation de leur projet et quel challenge pour un 46 m2!!!….. Merci pour l’info…

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM
@turbulencesdeco
preloader