Les agencements colorés et scénographiés de Dries Otten

Les agencements colorés et scénographiés de l'architecte designer Dries Otten || Projet A la façon française

Dries Otten est un designer de mobilier, architecte d’intérieur et scénographe basé en Belgique (à ne pas confondre avec le créateur de mode Dries van Noten …). En ce moment, je parle beaucoup sur le blog de wabi sabi, de décoration ethnique, bohème, de patine… et là, je vous emmène complètement ailleurs.

Pourquoi ? Parce que je trouve que les propositions de Dries Otten sont vraiment très originales, inventives. Elles nous interpellent sur notre façon de percevoir la décoration d’aujourd’hui, hyper codifiée. Je sais de quoi je parle. C’est souvent un vrai casse-tête que de composer mes titres [ style machin truc, ambiance bidule machin… ]. Ici, on est entre deux mondes, c’est à la fois très contemporain, design et ça a un je ne sais quoi de vintage, de rétro qui se réfère directement à Le Corbusier ou Mondrian.

C’EST LUDIQUE. C’EST FRAIS. ÇA M’AMUSE ET COMME JE DIS SOUVENT : « IL Y A TOUJOURS À PRENDRE ».

 title=

Les agencements colorés et scénographiés de l'architecte designer Dries Otten || Projet A la façon françaiseLes agencements colorés et scénographiés de l'architecte designer Dries Otten || Projet A la façon française

Les agencements colorés et scénographiés de l'architecte designer Dries Otten || Projet A la façon française
Projet  « A la façon française »
Rénovation d’un appartement dans un manoir du 19ème siècle

Un travail de scénographie

Dans son approche de l’architecture d’intérieur, Dries Otten développe un travail de scénographie. Il ne se contente pas de créer des « placards » avec des spots incrustés qui viennent déterminer des espaces de vie. Ce qui est très bien aussi, mais il y a chez lui aussi une dimension artistique, très graphique. Il joue sur les lignes, les matériaux et les couleurs. Cela crée une vraie dynamique dans les espaces où il intervient.

Les agencements colorés et scénographiés de l'architecte designer Dries Otten || Projet Nid de pie

Les agencements colorés et scénographiés de l'architecte designer Dries Otten || Projet Nid de pieLes agencements colorés et scénographiés de l'architecte designer Dries Otten || Projet Nid de pie

Les agencements colorés et scénographiés de l'architecte designer Dries Otten || Projet Nid de pie

Projet « Nid de pie »
Aménagement d’une cuisine dans le séjour

 

Rafraichir l’ancien

Ce que je trouve également intéressant dans ses différents projets est qu’il insuffle dans des intérieurs anciens un souffle nouveau, jeune. Il les redynamise, mais sans prise de tête (référence à des architectes d’intérieur qui font appel à des matériaux très chers dans leur palette de matériaux) et sans tout casser. Dries Otten utilise de la peinture, de l’isorel, du contreplaqué, des lattes de bois, du médium… Avec cette palette « modeste », il réussit à rafraîchir des intérieurs vieillots.

 

Les agencements colorés et scénographiés de l'architecte designer Dries Otten || Projet Bloemland

Les agencements colorés et scénographiés de l'architecte designer Dries Otten || Projet BloemlandLes agencements colorés et scénographiés de l'architecte designer Dries Otten || Projet Bloemland

Les agencements colorés et scénographiés de l'architecte designer Dries Otten || Projet Bloemland

Projet Bloemland
Rafraîchissement d’une cuisine des années 70

 

Les agencements colorés et scénographiés de l'architecte designer Dries Otten || Projet Auwegemvaart

Les agencements colorés et scénographiés de l'architecte designer Dries Otten || Projet AuwegemvaartLes agencements colorés et scénographiés de l'architecte designer Dries Otten || Projet Auwegemvaart

Les agencements colorés et scénographiés de l'architecte designer Dries Otten || Projet Auwegemvaart
Projet Auwegemvaart
Transformation d’une ancienne école en lieu d’habitation

Oser les couleurs vives

Dries Otten a une façon audacieuse de jouer avec les couleurs vivres sorties d’un cercle chromatique. L’espace devient un tableau moderniste. A une époque où on a assez peur des couleurs, surtout en déco, par la peur de se lasser [ Ce que je comprends. ], cette approche des couleurs m’interpelle. Et oui, pourquoi pas ?

 

Les agencements colorés et scénographiés de l'architecte designer Dries Otten || Projet Rotterdam

Les agencements colorés et scénographiés de l'architecte designer Dries Otten || Projet Rotterdam

Les agencements colorés et scénographiés de l'architecte designer Dries Otten || Projet Rotterdam

Projet Rotterdam
Conception d’une cuisine familiale

Je ne sais pas si l’univers de Dries Otten vous aura conquis, inspiré, mais je trouve que cela faisait une parenthèse colorée sur Turbulences Déco.

XOXO comme on dit.

  1. Bertille

    27 avril

    Différent, coloré, simple, lisible mais le résultat est loin d’être ordinaire ou quelconque. J’apprécie aussi l’utilisation de matériaux moins coûteux, ou le fait de ne pas recouvrir des carrelages anciens mais de composer avec l’espace et les matériaux existants. Belles propositions, merci Clémence.

  2. lolabelle

    27 avril

    Vraiment super inspirant cet article!!! J’adore sa manière d’intégrer de redynamiser un intérieur en tirant parti de l’existant!! Et puis certes, il y a de la couleur mais elle reste sobre et pas l’impression qu’on s’en lasse vite tant elle fait partie intégrante de l’agacement et de la déco.
    Merci pour la découverte, tout ce qu’il me fallait pour avancer dans mon projet cuisine 🙂

  3. missS

    27 avril

    Belle découverte! Merci

  4. Stefan

    27 avril

    Pour votre information personnelle, Dries van Noten est un homme…

  5. lolabelle

    27 avril

    PS: dans la cuisine des années 70, saurais-tu me dire ce qu’il a utilisé comme crédence? ces panneaux blancs tachetés?
    En tout cas, c’est exactement ce que j’avais en tête: ne pas tout casser (assez fastoche au final comme option) mais contourner le côté désuet de l’existant pour le mettre en valeur avec une nouvelle déco qui saura intégrer celle des années 70-80 qui n’est pas forcément non plus du Corbusier…
    Mais bon, n’est pas Dries Otten qui veut 😉

    PS2: et puis ce type d’interventions me fait toujours réfléchir sur notre perception du beau! Quand je vois les carreaux marron au sol de la cuisine, ça fait plutôt sympa avec le relooking qu’il a crée mais dans un autre contexte on va dire « beuuurk », idem pour des meubles et déco que l’on trouvait moche il y a 30 ans et qu’on s’arrache aujourd’hui…je me dis toujours que tout est une question de mise en valeur et d’habitude de l’œil!

  6. Julia

    27 avril

    Article passionnant. Chaque maison, appartement, possède un potentiel et tirer le meilleur parti d’un existant défraîchi ou ringard est un défi très emballant, dans le respect des lieux. Là, j’ai l’impression d’émettre une banalité mais j’y crois vraiment. J’aurais beaucoup de mal à déléguer ce travail à un architecte d’intérieur ou à un décorateur tout en admirant la créativité de nombre d’entre eux. Ton blog est une source infinie d’idées, thèmes diversifiés, présentations généreuses, argumentation à chaque fois convaincante. J’aime aussi les commentaires qu’il génère, tous à la hauteur du sujet traité.

  7. merci Clémence!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM
@turbulencesdeco
preloader