Luxe sur la Tamise : design et contemplation

Luxe sur la Tamise : design et contemplation || The Cereal ABODE, Londres SE10

C’est un superbe appartement penthouse de trois chambres avec terrasse sur le toit, situé à Londres, dans une zone de Greenwich en pleine mutation. De plus en plus de quartiers industriels aux abords des grandes villes dynamiques sont gagnés par ce phénomène de ré-urbanisation. Donc, si vous avez le portefeuille bien garni et que vous cherchez quelques choses du côté de Londres, ce superbe appartement est à vendre sur aucoot.com. Cependant ce n’est pas pour cela que je l’ai sélectionné. Je l’ai sélectionné pour sa vue, pour les photographies du lieu qui font rêver.

Et j’ai choisi surtout de vous en parler, parce que la mise en scène a été réalisée par Cereal.

Je ne sais pas si vous connaissez Cereal, c’est un magazine bisannuel assez confidentiel, en anglais, sur le voyage & le lifestyle. Chaque numéro se concentre sur un nombre restreint de destinations, aux côtés d’interviews et d’histoires sur le design unique, l’art et la mode. Les photos sont magnifiques. La mise en page minimaliste.

Luxe sur la Tamise : design et contemplation || The Cereal ABODE, Londres SE10

Luxe sur la Tamise : design et contemplation || The Cereal ABODE, Londres SE10

Le cadre

La designer d’intérieur, Tina Norden de Conran & Partners, a utilisé une palette de matériaux, panneaux de bois noirs, béton poli, laiton, marbre et peinture noire, en référence à l’histoire industrielle du quartier, mais de manière discrète et luxueuse. On est pas dans le raw luxe, le wabi sabi. C’est très contemporain, lisse, minimaliste. [ Est-ce que je peux dire minimaliste pour cet intérieur ? Dixit échange sur l’article Deux intérieurs minimalistes signés Georgia Ezra. ]

Luxe sur la Tamise : design et contemplation || The Cereal ABODE, Londres SE10

Les choix de Cereal

L’équipe de Cereal a vraiment réussi à atteindre ce que j’aime dans le luxe, soit la discrétion du luxe. J’avais écrit un article Rêver d’une maison retraite zen pour faire le vide, cet article serait la version « ville ». Pour moi, le luxe ici, vient de la vue qui domine le paysage urbain. Des volumes aussi. L’impression d’espace, l’impression de vide.

Lorsque vous émergez dans la pièce, vos yeux sont attirés instantanément par la vue sur la Tamise avec ses bateaux à voile qui se balancent dans le courant. La lumière, même par jour couvert, est difficile à égaler. Le ciel se reflète dans l’eau et les sols en béton brillant offrent un effet vraiment étonnant.

La réussite tient donc beaucoup à ce que le décor s’efface pour laisser la place à la vue extérieure et invite ainsi à la contemplation.

Luxe sur la Tamise : design et contemplation || The Cereal ABODE, Londres SE10

Luxe sur la Tamise : design et contemplation || The Cereal ABODE, Londres SE10Luxe sur la Tamise : design et contemplation || The Cereal ABODE, Londres SE10

Il y a cette vue…

Les architectes, Pilbrow and Partners, ont profité de la vue étonnante et en constante évolution de la Tamise en utilisant des fenêtres énormes, pleine largeur, du sol au plafond et une pièce de vie en porte-à-faux qui vous fait sentir comme au bord de l’eau.

Luxe sur la Tamise : design et contemplation || The Cereal ABODE, Londres SE10

Luxe sur la Tamise : design et contemplation || The Cereal ABODE, Londres SE10

Luxe sur la Tamise : design et contemplation || The Cereal ABODE, Londres SE10

Luxe sur la Tamise : design et contemplation || The Cereal ABODE, Londres SE10

Luxe sur la Tamise : design et contemplation || The Cereal ABODE, Londres SE10

Luxe sur la Tamise : design et contemplation || The Cereal ABODE, Londres SE10

Luxe sur la Tamise : design et contemplation || The Cereal ABODE, Londres SE10

Luxe sur la Tamise : design et contemplation || The Cereal ABODE, Londres SE10


Photo : Rich Stapleton et styling : Nathalie Schwer

Est-ce que vous pourriez vivre ici ?

Est-ce que je pourrais vivre là ?
Pour la vue, oui. Pour le décor, sans doute. Mais, pragmatique, j’y mettrais un vrai canapé et des plantes !
De la vie intérieure.

Xo Xo

  1. Julia

    12 juin

    Je crois qu’ici on ressent bien le minimalisme à travers les mises en page, les chaises et fauteuils rares en nombre mais aux lignes pures, beaucoup d’angles droits, quelques objets aux formes arrondies pour adoucir mais sans fioritures et dans des teintes neutres, sauf la table basse rouge en décalage calculé, cadres au thème abstrait sur des murs monochromes et lisses, des espaces très fluides . Aucune plante, qui pourrait distraire le regard ? Je trouve ça exemplaire dans le style recherché, il paraît que ce genre d’intérieur restreint et maîtrisé renvoie à l’essentiel dans nos vies encombrées. À discuter …

  2. Alison

    12 juin

    J’adore ce style minimaliste et en même temps tellement esthétique ! Le lit surtout me paraît particulièrement pratique et design…
    Je ne connaissais pas ce mag, je vais me renseigner. Merci pour cette découverte.

  3. Bonjour, tout d’abord bravo pour votre article et pour votre blog de manière générale. Nous travaillons en tant que peintres décorateurs dans le Sud de la France, et votre Site nous inspire beaucoup. Continuez ainsi !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM
@turbulencesdeco