Maisons de terre

Maison de terre || Casa Noto en Sicile par l'architecte Gordon Guillaumier

Ce sont des maisons peu bavardes qui ne se la racontent pas. Elles s’encastrent dans le paysage pour mieux nous y plonger. Ne pas se laisser distraire. Ce sont des maisons de terre, contemporaines, avec quelque chose tenant de la rusticité. Taiseuses.

Economies de moyens, mais surtout volonté de se fondre dans leur environnement, les architectes ont utilisé sciemment des matériaux locaux. La décoration y est minimaliste. Couleur de terre. Elle joue sur les textures, le brutalisme. Le mobilier se fait discret, mais fait échos au reste. Pas de fioritures. Pas couleurs criardes. Même le blanc y est absent. Rien. Le regard est accroché par les textures ou glisse vers l’extérieur.

Ces maisons agissent comme des retraites. Elles invitent à être en communion avec le paysage sauvage environnent. Evidemment, ceux qui y séjourneront en feront bien ce qu’ils voudront.

Casa Eloro à Noto en Sicile

La casa Eloro a été rénovée par l’architecte milanais Gordon Guillaumier en 2008. Cette maison méditerranéenne de type moderniste est absolument fantastique par la juxtaposition des matériaux béton et pierre. J’aime l’ambiance des années 50 qui règne de façon discrète, renforcée par un ameublement sommaire de pièces emblématiques de l’époque.

Maison de terre || Casa Noto en Sicile par l'architecte Gordon Guillaumier

Maison de terre || Casa Noto en Sicile par l'architecte Gordon GuillaumierMaison de terre || Casa Noto en Sicile par l'architecte Gordon Guillaumier

Maison de terre || Casa Noto en Sicile par l'architecte Gordon Guillaumier

Maison de terre || Casa Noto en Sicile par l'architecte Gordon GuillaumierMaison de terre || Casa Noto en Sicile par l'architecte Gordon Guillaumier

Maison de terre || Casa Noto en Sicile par l'architecte Gordon Guillaumier

Maison de terre || Casa Noto en Sicile par l'architecte Gordon Guillaumier

Maison de terre || Casa Noto en Sicile par l'architecte Gordon Guillaumier

Maison de terre || Casa Noto en Sicile par l'architecte Gordon Guillaumier

Maison de terre || Casa Noto en Sicile par l'architecte Gordon Guillaumier

Villa E au Maroc

La villa E, construite sur les contreforts de l’Atlas est la réussite du studio Ko, un duo d’architectes. S’inspirant de l’architecture vernaculaire de la région, ils ont nourri la volonté de fusionner la maison à son environnement, une ligne directrice dans leurs travaux. Ils ont ainsi utilisé des matériaux locaux, pierre, argile rouge, briques enduits… Ce qui m’a toujours attiré dans cette maison, ce sont ses ouvertures à un seul battant ouvrant sur le paysage.

Si le cœur vous en dit, en faisant une petite recherche, vous la trouverez en location.

Maisons de terre || Villa E à Ourika au Maroc par le studio Ko

Maisons de terre || Villa E à Ourika au Maroc par le studio Ko

Maisons de terre || Villa E à Ourika au Maroc par le studio Ko

Maisons de terre || Villa E à Ourika au Maroc par le studio Ko

Maisons de terre || Villa E à Ourika au Maroc par le studio Ko

Maisons de terre || Villa E à Ourika au Maroc par le studio Ko

Maisons de terre || Villa E à Ourika au Maroc par le studio Ko

Studio Ko – Photo : Philippe Garcia

Treehouse à Tulum au Mexique

Située au bord d’une jungle tropicale, Tulum Treehouse est une maison privée réservée exclusivement à la location. Implantée au cœur de la mangrove, la maison a été construite à base de ciment clair poli et de bois Tzalam. L’idée des deux architectes Joanna Gomez et Joshua Beck étaient de faire circuler la lumière et l’air. La décoration est signée par l’architecte à la mode Annabel Kutucu qui encore une fois a fait des merveilles. Les meubles ont été créés sur mesur par des artisans locaux ou issus des marchés d’antiquité mexicains. On retrouve aussi des objets artisanaux, des textiles et céramiques locaux, des tapis oaxaqueux.

Maisons de terre || Villa E à Ourika au Maroc par le studio Ko

Maisons de terre || Treehouse à Tylum au Mexique par Annabel Kutucu

Maisons de terre || Treehouse à Tylum au Mexique par Annabel Kutucu

Maisons de terre || Treehouse à Tylum au Mexique par Annabel Kutucu

Maisons de terre || Treehouse à Tylum au Mexique par Annabel Kutucu

Maisons de terre || Treehouse à Tylum au Mexique par Annabel KutucuMaisons de terre || Treehouse à Tylum au Mexique par Annabel Kutucu

Maisons de terre || Treehouse à Tylum au Mexique par Annabel Kutucu

Maisons de terre || Treehouse à Tylum au Mexique par Annabel Kutucu

Maisons de terre || Treehouse à Tylum au Mexique par Annabel KutucuMaisons de terre || Treehouse à Tylum au Mexique par Annabel Kutucu
Photo : Brechenmacher & Baumann Photography – via myparadissi.com

J’espère que cet article vous aura fait rêver. Un peu compliqué de transposer ce type de décor et d’habitat en région parisienne. Comme dit l’architecte Karl Fournier, cela n’aurait aucun sens. Et puis, il est vrai qu’à la longue, cette ambiance terre et minimaliste peut être ennuyeuse comme vous me le laissiez entendre dans vos commentaires à propos de mon article sur La décoration ethnique et wabi sabi.


  1. Je peux vous dire que les photos me plaisent beaucoup et que certaines de ces photos m’inspirent vraiment.

  2. Pierre

    19 juillet

    Je préfère vraiment ça aux soupes de cubes blancs des précédents exemples de maisons de vacances. Je ne sait d’ où vient cet engouement pour les intérieurs tout blanc, sans doute de l’habitude de passer jadis les murs à la chaux afin d’assainir un peu l’intérieur… Faites le petit exercice auquel je me livre de prendre un nuancier et de choisir une couleur pour remplacer chaque fond blanc sur les images que vous proposez… et vous verrez qu’à chaque fois, on trouve beaucoup mieux que le blanc… et que les beaux objets ne sont aussi bien mis en valeur qu’on veut bien le dire sur fond blanc (souvent écrasant) que sur fond coloré… est-ce à dire que le blanc est une solution de paresseux ?
    Bon allez , je ne vous ennuie pas plus longtemps avec mes histoires de blancs, mais à part les Inuites, nous ne sommes pas fait pour vivre dans le blanc, Dame nature l’a bien compris !
    Bonnes vacances dans le bleu et le vert…

  3. Le béton permet un design extrêmement pur qui offre un contraste intéressant avec les volumes organiques de la nature. Le duo des grandes ouvertures sur les paysages magnifiques fonctionne à merveille… on ressent aisément la sérénité des lieux. Très belle découverte!

  4. lolabelle

    22 juillet

    bah alors moi j’adore! j’aime le côté rustique, épuré et le fait que très peu de choses permettent de décorer, la maison se suffisant à elle-même!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM
@turbulencesdeco