Edito #15

Le challenge des cadeaux de Noël

Dès que sonne le 1er décembre, la pression monte. Enfin, la pression, la pression…, un bien grand mot chez moi même si je me suis fait quelques sueurs froides. Je me suis « empatouillée » dans les dates, persuadée que le 1er était dimanche. Mon calendrier de l’avent était prêt, mais vide ! Imaginez la tête de mes loulous qui eux n’avaient pas oublié la date. Je voulais évidemment faire comme tout le monde, poster mon  « #adventcalendar » sur les réseaux sociaux, mais je n’étais pas prête. Et puis, je me suis dit : « Zut, Ça attendra ! ».

Parce qu’au fond cette période de l’avent ne doit pas devenir un challenge. C’est justement une période où l’on doit prendre son temps pour préparer ce jour de fête et de réunion familiale. Prendre son temps, et du plaisir pour dégoter des cadeaux qui feront plaisir, fabriquer des petites déco avec les enfants, imaginer sa table de fête et son menu…

Bref, « soyons slow Noël ! », puisque c’est tendance.

Sur le blog, je vous accompagne -et m’accompagne-, en partageant des idées faciles à copier, des inspirations d’ambiances festives. Je vous ai également dressé des pages de sélection cadeau plutôt sur Etsy,  pour les grands, pour les enfants ou pour sa déco et table de fête. Je continuerai tout au long de ce mois à nourrir le blog d’idées et inspirations.

Je vous embrasse et vous dis à la semaine prochaine. Je vous parlerai peut-être « travaux » pour changer.

Edito #14

Alors, avez vous succombé au Black friday ?

J’ai lu pas mal de messages no-Black Friday, opposant un Green Friday. Et j’ai trouvé, ça bien. Et pourtant… Et pourtant, j’ai passé une commande qui attendait. Si, si ! Vous savez le panier plein qui ne se vide pas d’une visite à l’autre sur le site. Je l’avoue, je n’ai pas craché sur la petite ristourne. Je les aurais achetées de toute manière (ce sont les appliques pour la cuisine).

N’empêche, cette débauche de consommation lié au Black Friday, et à Noël en général me dérange. Quand je vois mes enfants ne plus savoir où ranger leurs jouets en plastique. Nous essayons bien de limiter en amont, mais c’est compliqué.

Et puis, je pensais aussi à Noël à toutes ces déco de Noël en plastique qui se démodent et se dégradent, qu’on finit par jeter, donner. Face à ce phénomène, il y a des initiatives intéressantes qui se mettent en place, comme celle d’Emmaüs qui organise des ventes spécial « Déco de Noël ». J’encourage aussi cette idée de se resservir, de recycler, de fabriquer. Et puis, il y a la nature qui regorge de merveilles. Vous pouvez relire cet article sur le sujet ou vous inspirer de mon tableau Pinterest NOËL NATURE. C’est moins coûteux, tellement plus naturel, plus authentique.

J’ai quand même acheté quelques éléments de déco de Noël que j’ai choisi intemporels en métal, verre, matière naturelle. J’espère vous montrer rapidement.

Je vous embrasse et vous dis à la semaine prochaine pour un prochain édito qui concernera surement encore « Noël ». C’est de saison !

Edito #13

Et vous, avez-vous déjà programmé vos déco de Noël ?

Je sais que pour pas mal d’entre vous, c’est encore un peu tôt. Entre nous, rien ne sert de se mettre la pression. Noël doit rester quelque chose de léger. C’est pas un challenge.

Chacun cultivent ses petites traditions. Il y a ceux qui s’organisent bien en avance, parce que… Noëeeeeeeeeeel quoi ! Pour ceux-là, c’est un vrai plaisir de se jeter dedans. Il y a à l’inverse ceux pour qui, ça passe au dessus de la tête…, parce que pas d’enfants, pas leur culture. Et après tout, rien de grave dans tout ça.

Lorsqu’on a de jeunes enfants, ça prend une autre dimension. Perso, j’ai envie de leur mettre des paillettes plein des yeux sans être trop « cucul » non plus. Alors je plante le sapin dans le salon dès le 1er décembre avec le calendrier de l’avent ! Il y a ceux qui attendent la Saint Nicolas, le 6 décembre, la fête des lumières pour donner le coup d’envoi des festivités, mais moi je prends une semaine de rab et je termine avec la galette des rois.

Depuis que je tiens ce blog, la déco de Noël revêt cependant un aspect plus calculé. Chaque année, je me mets un peu la pression pour vous inspirer. Comme les années précédentes, je me suis mise en tête de vous proposer plein de DIY. Si ! Si ! Je n’en ferai sans doute pas la moitié comme d’hab, mais j’en ferai sans aucun doute un peu.

Je vous embrasse et vous dis à la semaine prochaine pour un prochain édito consacré à la pollution de Noël. Ça y est j’ai plombé l’ambiance, mais c’est quand même intéressant d’y réfléchir, de penser à un Noël plus slow, plus nature. Et en plus, c’est joli !

Edito #12

Et voilà, ce que j’avais prévu, arriva.

En même temps, c’était prévisible, gros comme une maison que je ne tiendrais pas le rythme d’un édito par semaine.

Pourtant, cela n’avait l’air de rien au début, ambitieuse que je suis : quelques lignes par semaine pour vous parler du temps, et du temps qui passe, de mon humeur, pour évoquer la planète déco aussi, les nouveautés design, les nouveaux lieux, les tendances passées celles que je sens venir. Mais le constat est que je n’arrive pas à m’y tenir. Voilà trois semaines que traînent en une du blog mon laïus sur le ralentissement.

Mais vous savez quoi, j’ai ralenti. Oh, j’ai bien réussi sur ce plan là. Ce n’était pas forcément voulu, partiellement subi. Pour ceux qui me suivent sur Instagram, j’ai dû par la force des choses mettre le blog au deuxième plan, la faute aux vacances scolaires, aux travaux. Mais mais… j’ai visité deux endroits que je voulais absolument voir : la nouvelle fondation Carmignac su l’île de Porquerolles et la villa de Noailles à Hyères. J’ai dormi aussi. Publié un peu quand même. Réfléchi à l’avenir du blog, comment mieux m’organiser, peut-être trouver une collaboratrice pour me seconder.

Du beau ralentissement, quelque part constructif ! Reste plus qu’à reprendre un rythme de croisière (parce que ralentir ne veut pas dire s’arrêter, juste prendre un rythme qui nous va bien, un peu comme quand on fait du footing).

Je vous embrasse et je vous dis à dans trois semaine pour un prochain édito si j’y arrive (lol).

Edito #11

Difficile ralentissement.

Un des leitmotivs que j’entends partout sur les réseaux sociaux et ailleurs, est cette incommensurable envie de ralentir, d’avoir du temps à ne rien faire, de consommer moins, de consommer mieux.

Mais ce que j’en retiens aussi est la très grande difficulté que nous avons tous à atteindre cet objectif. Les mots : dépasser, pas le temps, la course, je n’y arrive pas, burn out… reviennent tout autant. Ce sont aussi mes mots.

La faute à qui ? Peut-être à nous même. Peut-être que c’est très compliqué de ralentir quand tout va vite. Peut-être que c’est comme pour les régimes, peut-être qu’il faut arrêter de se mettre la pression. Je n’ai pas de réponse toutes faites, juste des pistes, des inspirations que je livre à travers mes articles comme celui sur les intérieurs qui ont la main verte.

Parce que je travaille seule sur le blog, cela se traduit par des petites choses comme ne pas arriver à répondre à tous vos commentaires, ne pas réussir à mettre en place cette foutue newsletter, laisser filer des mails, publier de façon irrégulière, négliger mes réseaux sociaux… Rien de grave en fait.

Cette semaine, j’ai pris plaisir à mettre à jour ma sélection shopping autour des plantes vertes. Je suis allée prendre des photos dans des magnifiques endroits, et j’ai pris du temps pour mes enfants, pour moi, pour mes rendez-vous médicaux que je néglige trop souvent, mais ça, c’est une autre histoire.

Edito #10

Je travaille à la refonte de mes sélections shopping.

Je me suis rendue compte que mes sélections shoppings n’avaient aucun sens. J’entassais au fur et à mesure des produits qui avaient servis à créer des « shopping listes » dans un article. Je me suis également aperçue que tout le monde faisaient des sélections qui se ressemblaient.

Alors voilà, j’ai  envie d’essayer de créer des sélection shoppings avec des produits qui me ressemblent plus, et pas forcément avec que des liens trackés. [ Je vous explique tout ça sans tabou dans ma page Mentions Légales. ] L’idéal serait une sélection Slow design, écolo, artisanaux… mais ne rêvons pas, ce sont des produits souvent chers [ et nous faisons en fonction de notre porte-feuille, n’est-ce pas ? ]. Je vise donc une sélection plus serrée qui privilégie les petits créateurs, les éditeurs et les alternatives, grande distribution …rrr, mais la crème.

Comme pour les vêtements, on mixe et on pèse ses choix. Enfin, on essaie. c’est mieux pour nous, pour la planète… Je vous embrasse et vous souhaite une bonne semaine.

PREMIÈRE SÉLECTION DE COUSSINS ET PLAIDS

Et oui, nous, les blogueurs, les réseaux sociaux (Pinterest s’y met)… touchons une commission sur les ventes générées. Cela me permet de me rémunérer en partie et je vous en remercie si vous passez par mon blog pour faire quelques achats sur le web.

Edito #9

Je cherche un gîte qui ne soit pas « rustique ».

Je suis en pleine préparation des vacances de la Toussaint, un peu en avance. Toujours un peu en retard. Nous visons le sud, parce que le sud, c’est merveilleux à l’automne quand il y a moins de monde.

Mais en fait, peu importe la destination, ce sera forcément bien. Je me suis donc mise activement en recherche d’un gîte pas trop cher – on a les travaux à financer- avec deux chambres et si possible stylé, instagramable tant qu’à faire ! Et c’est là que tout ce complique.

Il faut croire que le style campagne rustique soit assez tendance. Tout ce que je n’aime pas, meubles sombres, cuisine en chêne, cheminée en briques… En fait, ça dépend des plateformes. Mais peut-être suis-je trop compliquée ? Quelle importance, le cadre. Oui, quelle importance, tant que c’est propre et fonctionnel.

Je ne désespère pas de trouver, en fait j’ai presque trouvé. Même si ne trouvons pas le gîte parfait, nous passerons de bonnes vacances.

Je vous embrasse.

Edito #8

Le temps des nouveautés…

…en vue des préparatifs de Noël. Tu nous parles déjà de Noël ? Mais tu es folle, l’été n’est pas fini. Et oui, mais nous vivons bien dans une société de consommation. Tout est calibré, paramétré.

Ne croyez pas que Maison et Objet est lieu tout début septembre, comme par hasard, pour embêter les parents qui assurent aussi la rentrée scolaire en même temps. Non, c’est juste que les magasins déco et d’accessoires puissent faire entre autres leur plein pour la période la plus active commercialement de l’année.

Tout ça est normal. Nous avons à peine le temps d’enlever nos maillots de bain, qu’on nous prépare notre tenue de Noël. Sans doute, ne le voyez vous pas venir, mais dans quelques semaines, les magasins commenceront subversivement à nous projeter dans la déco de Noël, les cadeaux et tout le reste.

Je vous rassure, je n’y suis pas encore. Je me débats trop avec mes cartons, les inscriptions de rentrée, les travaux. Même en ayant loupé M&O, ça déborde, donc me projeter dans les DIY de Noël, c’est actuellement exclu de ma tête.

Mais peut-être devrais-je m’y mettre ? Je vais être encore en retard. Je suis comme le lapin d’Alice, toujours « En retard, en retard« . Mais je cours après quoi ? Et vous, courez-vous après quelque chose ?

Je vous embrasse.

Edito #7

Yep ! C’est la rentrée des classes…

…et quelque part, la rentrée pour tout le monde. Même si l’été n’a pas encore dit son dernier mot, il nous reste encore quelques jours de rab avant l’automne, la rentrée scolaire signe la fin des festivités estivales.

Rangez les serviettes de plages, fini les splitz sous les canisses, les enfants fleurant bon le soleil, les barbecue de fin de soirée… Vous pouvez toujours tenter le coup, mais tout cela n’aura pas la même saveur.

Chaque rentrée se ressemble un peu. J’aurais pu reprendre mots pour mots le début de mon article Bureaux d’école vintage… pour les petits et les grands aussi.

Vous avez remarqué aussi comme chaque année, à cette période, on renouvelle nos vœux de fin d’année, comme si on avait droit à un bonus. Pour moi, ce sera : ralentir, faire du sport, réviser mon anglais…

C’était quoi déjà les paroles de la chanson : « Paroles, paroles… que des paroles. » En fait, on verra bien. Et vous, est-ce que vous faites comme moi, en prenant de bonnes résolutions chaque début septembre ?

Je vous embrasse.

Edito #6

C’est bientôt la rentrée…

… une pose s’impose. Depuis une semaine, ça sent la reprise. Je ne compte plus le nombre de « Les vacances, c’est fini. Je reprends aujourd’hui. Oh joie ! » vus sur Instagram. Les photos de plages et autres couchés de soleil s’effacent de mon fil.

Petit à petit l’été s’estompe, le temps s’accélère, l’activité économique reprend s’est droit. Et moi, ça m’a foutu le bourdon, le stress. Ce n’est pas que j’ai envie de vacances éternelles, je commençais à m’ennuyer mais l’idée de reprendre le rythme effréné d’avant m’en a bloqué le dos, déjà mis à rude épreuve avec mon déménagement.

J’ai donc décidé de prendre le temps, de me donner du temps pour savoir ce que je voulais vraiment. Ça mûrit, ça prend forme… Ralentir, mais comment ? On en rêve tous.

Bref, si vous voyez que je suis moins active sur le blog, c’est normal, je fais une pose pour mieux revenir.

Je vous embrasse, et vous souhaite une bonne reprise.

Edito #5

Vacances j’oublie tout…

… même mon édito. J’oublie le blog, les partenariats, les factures, les réseaux sociaux, le déménagement, les travaux, les cartons. Tout ou presque. Je lâche prise. J’en avais besoin.

Je lis Grazia sur la plage et je m’amuse avec cet article « Un été comme en 1995 », sans i-phone, sans pression de l’image, et je me souviens. C’est si proche et si loin. Je suis toujours un peu comme ça, j’arrive à peu près à déconnecter, mais jamais complètement. Le blog, les mails, les réseaux sociaux ne s’arrêtent jamais.

Le temps d’écrire cet édito, répondre à mes mails, préparer quelques articles en avance, et je repars pour deux semaines de quasi déconnexion. Et je vous retrouve vraiment en septembre.

Je vous embrasse, vous souhaite de bonnes vacances et ne vous en voudrais pas si vous vous déconnectez du blog, si vous m’oubliez un peu le temps des vacances.

Edito #4

Je déménage…

… dans les travaux. Mes copines m’avaient prévenue : « Évite de déménager dans une maison encore en travaux ». Ce n’est pas que je ne les ai pas écoutées, mais ce n’était juste pas possible. [ Ce n’est jamais possible à moins d’avoir un chef de chantier hyper organisé et beaucoup de sous et beaucoup de temps aussi ! ]

En nous lançant dans cette aventure, nous savions vers quoi nous allions, mais même en le sachant, la réalité se fait concrète : pas de chambre pour nous, pas de bureau pour moi avant…

Je comprends pourquoi la majorité veulent du clé en main. Faire faire coûte cher. Faire soi-même est éprouvant surtout quand on bosse en même temps.

Il n’en demeure pas moins que l’aventure vaut d’être vécue. Nous sommes ravis d’avoir un intérieur qui nous ressemble. Et puis, j’aurais encore plein de choses à partager, car il nous reste les combles à aménager et le rez-de-chaussée.

Moi, je dis « Vivement les vacances ! »

Edito #3

Ce sont les soldes…

… et je ne les ai pas vu venir. C’est bien la première fois que cela m’arrive.

D’habitude, je mets en rouge la date sur mon calendrier, histoire de ne pas louper leur lancement. Mais là, je suis tombées des nues et je n’ai rien préparé. En même temps, rien de bien grave, ça reste du consumérisme.

Est-ce un signe ? Soit je suis trop fatiguée avec mes travaux et mon déménagement, la maison et le blog, soit les soldes ont moins d’impact qu’avant. En fait les deux. Il faut dire qu’entre les sites de ventes privées et les promotions toute l’année, les soldes sont moins une fête qu’avant. Cependant, il n’en demeure pas moins qu’elles restent un temps pour faire des bonnes affaires.

Je n’ai pas encore craqué, mais cela ne saurait tarder. Et vous ?

Edito #2

Hello,

Les semaines filent, nous voilà déjà au mois de juin, presque l’été.

Cette période est celle que je préfère dans l’année, à cause de ces longues journées et de cette chaleur qui s’installe doucement, parfois intensément. Pour le coup cette année, nous ne sommes pas gâtés par le temps, mais malgré tout ça sent l’été.

C’EST AUSSI UNE PÉRIODE EXCESSIVEMENT INTENSE, DERNIÈRE LIGNE DROITE AVANT LES VACANCES. MAIS IL NOUS FAUDRA ATTENDRE UN PEU, N’EST-CE PAS ?

Fête de fin d’année, gala, concert, inscription pour septembre… le calendrier se remplit. En prime comme vous le savez, nous cumulons travaux et déménagement, bref je n’arrive pas être sur tous les fronts.

Cependant, sur le blog cette semaine, je vous parlerai encore de ces travaux qui avancent. Je vous remercie d’ailleurs pour tous vos gentils mots. Et puis, d’autres choses…

Edito #1

CECI EST UN ÉDITO, MON PREMIER.

Il y a sans doute encore des finitions de mise en page à faire, mais voilà, j’avais juste envie de mieux communiquer avec vous, de mettre en avant ce qui ne se voit pas, de partager un coup de cœur rapidement, un événement à ne pas manquer, de vous répondre aussi.

Neuf ans que je tiens patiemment ce blog, derrière mon écran. Chaque jour (ou presque). Un blog, c’est une petite machine qui ne s’arrête jamais avec la gestion des partenariats, des réseaux sociaux, des mails, des articles à écrire… C’est parfois frustrant, mais c’est surtout génial.

Donc n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez de cet édito (via ma page contact). Je n’ai pas encore trouvé comment mettre en place une sorte de forum.

Passez un bon weekend ensoleillé ! Moi, je fais de la peinture histoire d’avancer le chantier de notre futur chez nous. A suivre sur insta. Ma vie déco !

INSTAGRAM
@turbulencesdeco