[ Tendance déco ] Le grand retour du tapis persan

Le tapis persan en déco | Hyde garage dans une ambiance industrielle

Le tapis persan, était-il vraiment parti ? Vous l’avez-vu se faire la malle, vous ? En tout cas, il se faisait plus discret face à la concurrence du fameux Beni Ouarain et autres tapis berbères. Sans qu’on le remarque vraiment, il se glisse dans de plus en plus de clichés d’intérieurs et se paye même le luxe de faire la une du dernier Milk Décoration. Il se fait désirable. D’après les derniers rapports, le taux de recherche sur le mot « tapis persan » a considérablement augmenté ces derniers temps sur Pinterest. Personnellement, je ne l’avais pas vu venir, mais le tapis persan devient tendance.

Il faut dire qu’on ne le repère pas au premier abord, focalisant sur l’ambiance générale d’une pièce. Pourtant, il participe grandement au décor, en apportant une touche ethnique et colorée, plus chic que les kilims et les tapis berbères. Vous seriez donc de plus en plus nombreux à être intéressés par ce type de tapis. Je me suis dis que c’était l’occasion de faire d’un focus spécial tapis persan, de comprendre pourquoi il avait été un temps en désamour, pourquoi il revenait sur le devant la scène, de savoir le reconnaître, et enfin de vous montrer des pistes pour bien l’adopter, ce qui n’est pas si évident que cela, vous verrez.

Le tapis persan en déco | Couverture du Milk Décoration n°19

Le tapis persan en déco | Hyde garage dans une ambiance industrielle

+ photo en une : Kat Alves portfolio portfolio, Hyde garage

Le désamour du tapis persan

Plus compliqué par ces motifs qui s’enchevêtrent, plus lourd par ses couleurs souvent rouges ou alors vraiment tristounes dans les tons gri et beiges, le tapis persan a été ces dernières décennies mis au rebut. Perçu comme vieillot, il a disparu des intérieurs « branchés »…

…et n’a pas trouvé sa place chez nous. Pour tout vous dire, il y a quatre ans, j’ai récupéré de chez mes grands-parents un tapis persan en soie gris/beige [ un peu comme celui de Cosy blog, plus bas ] que j’ai fait nettoyer. Toute contente, je l’ai placé dans notre salon. Quelle horreur ! Tout avait pris un coup de vieux. Il a vite été roulé, renvoyé à la cave et remplacé par un tapis patchwork émeraude plus actuel.

J’ai bien failli le donner à Emmaüs. Malheureuse ! Vu le prix et le fait que l’on a le droit de se tromper, je vais essayer de construire une déco autour dans notre futur chez nous.

|Leçon du jour : Le tapis persan redevient tendance, à condition de bien l’utiliser. Il peut faire vite vieillot dans une pièce, comme il peut la rebouter.

Tendance déco, le grand retour du tapis persan | Appartement Morgane Sezalory

cupofjo.com – Photos and styling by Alpha Smoot

Le grand retour du tapis persan

Comme je vous l’indiquais en introduction, ce n’est pas un retour fracassant, mais plutôt discret. La tendance est encore aux tapis berbères, mais voilà, les tendanceurs comme Morgane Selanory, fondatrice de la marque Sézane [ qui d’ailleurs a mon avis ne suit pas la mode, mais agit au feeling ] l’exposent dans leur salon.
|Pourquoi ça marche ? Et bien, parce qu’il y a une harmonie des couleurs. Les couleurs douces du tapis se fondent avec les autres teintes terracota, le cadre est très soigné et actuel et surtout il est associé à du mobilier contemporain design.

Tendance déco, le grand retour du tapis persan | Santa Monica home par Dabito

turbulences-deco.fr – Photo : Dabito

Le tapis persan, en quelques mots

Le tapis persan est traditionnellement noué à la main depuis plus de 1 500 ans. Il se compose, sur une trame en coton, de laine et de soie ensuite rasées, ce qui lui confère son fameux effet velours. La technique est restée la même, aussi bien chez les dessinateurs que chez les tisserands, car elle repose uniquement sur la tradition.

Le nœud assure la solidité d’un tapis. On estime qu’un tapis de qualité moyenne comporte de 1 500 à 2 000 nœuds au décimètre carré, alors qu’un tapis plus fin peut en compter jusqu’à 10 000 au décimètre carré. La classification douanière donne des indications plus faciles à interpréter. Un tapis de moins de deux cent cinquante rangées au mètre est considéré comme très ordinaire : il peut être solide mais son prix ne devrait pas dépasser celui d’un tapis fait à la machine.

Je ne vais pas vous faire une leçon sur les tapis persans, car je ne suis absolument pas spécialiste de la question. Je vous invite à lire cet article complet dans le Monde diplomatique dont j’ai prélevé les renseignements ci-dessus.

La seule chose dont je suis certaine est qu’un tapis persan coûte cher, surtout si il est de très bonne facture et que vous l’achetez chez un expert. Il existe également des tapis manufacturés qui feront très bien l’affaire, si il vous vient la lubie d’en acquérir un uniquement pour un effet déco. J’imagine aussi que l’on peut en trouver d’occasion sur les brocantes ou dans les salles des ventes.

Tendance déco, le grand retour du tapis persan | Nyla collection

A la recherche du tapis persan idéal

Il existe toute sorte de tapis persans et quelque part, il y a surement le vôtre, celui qui vous correspond. On le choisit de couleurs vives pour relever un décor, contrasté pour plus de caractère, ou dans des tons plus neutres pour un style minimaliste. Aujourd’hui, dans un esprit bohème, on le préférera usé, passé que flamboyant.

Cependant, il vaut mieux opter pour un tapis neuf qu’un vieux tapis persan très cher à l’origine douteuse, car l’usure apparente ne veut rien dire. Lorsque l’on achète un tapis neuf, il faut l’imaginer avec une couleur altérée de 30 % [ ce qui se passera au bout de trois mois d’usage ]. Certains amateurs s’amusent même à accélérer le processus en y renversant de la cendre ou en lui faisant mordre la poussière en extérieur. A bon entendeur, salut ! Attention, le tapis de papi va subir un petit lifting inverse !

Tendance déco, le grand retour du tapis persan | Cosy home blog

Tendance déco, le grand retour du tapis persan | Cosy home blogTendance déco, le grand retour du tapis persan | Cosy home blog
cosyhomeblogi.wordpress.com

BIEN SOIGNER LE CADRE

Le tapis persan se fond dans tous les décors, à condition que ceux-ci est du caractère. C’est bien là tout le problème. Le tapis persan dont j’ai hérité avait des couleurs un peu triste comme celui ci-dessus, et du coup, il plombait l’ambiance dans notre appartement au parquet à petites lattes « années 70 ». Je l’avais joué trop « littéral » en le confrontant à du mobilier vintage du grand-père.

… dans un style industriel récup’

Tendance déco, le grand retour du tapis persan | Studio Blinkblink

herzundblut.squarespace.com | studioblinkblink

Tendance déco, le grand retour du tapis persan

turbulences-deco.fr – Photo : Marjon Hoogervorst

Tendance déco, le grand retour du tapis persan | Jayne Min loft

mydomaine.com – Photo : Chris Patey

… mixe de tapis pour une ambiance ethnique

Tendance déco, le grand retour du tapis persan | Real estate Melbourne

Photo : Tara Pearce via Est-Magazine

… version minimaliste

Tendance déco, le grand retour du tapis persan | Nirvan Richters intérieur

elledecoration.se – Photo : Petra Bindel

Tendance déco, le grand retour du tapis persan | Maison à L.A.

madogbolig.dk – Photo : Birgitta Wolfgang

… ethnique chic californien

Tendance déco, le grand retour du tapis persan | Amber interior design

… des tapis persans mis en valeur par la couleur

Tendance déco, le grand retour du tapis persan | Julia Hetta intérieur

Tendance déco, le grand retour du tapis persan | Julia Hetta intérieurTendance déco, le grand retour du tapis persan | Julia Hetta intérieur
Jonas Ingerstedt

… comme élément fort du décor

Tendance déco, le grand retour du tapis persan | Pelle Lundquist - Appartement Stockholm

Tendance déco, le grand retour du tapis persan | Pelle Lundquist - Appartement StockholmTendance déco, le grand retour du tapis persan | Pelle Lundquist - Appartement Stockholm
Pelle Lundquist  – Rénovation d’un appartement à Stockholm, 2010

… modernisé par du mobilier design

Tendance déco, le grand retour du tapis persan | Jon Oron appartement Copenhague

Tendance déco, le grand retour du tapis persan | Jon Oron appartement Copenhague

turbulences-deco.fr –  Photo : Pernille Vest pour ELLE Decoration uk, novembre 2013

Est-ce que vous êtes comme moi, à ne pas avoir vu arrivé la tendance du tapis persan ? Peut-être étiez-vous déjà convaincu pare pouvoir décoratif de ces tapis ? Ou peut-être, décidément, le tapis persan ne passera pas par vous… Bref, n’hésitez pas à partager votre expérience et votre sentiment sur cet article.


  1. brice

    12 avril

    SUBLIME ton post. moi je dis OUI, tellement colorés, foisonnants et variés j’ai opté pour un tapis persan quand j’ai déménagé il y a six mois, trouvé chez un brocanteur, j’ai flashé sur les motifs, en partie délavé et élimé, je l’ai pris a l’essai pendant quinze jours (oui il est drôlement sympa ce brocanteur)effet chaleureux et ethnique bohème garanti.

  2. ROSTREN NATHALIE

    12 avril

    Convaincue du charme du tapis persan – notamment ceux aux couleurs prononcées, je suis Ok avec vous pour dire qu’il faut savoir le mettre en scène !
    Toujours beaucoup de plaisir à consulter votre blog plein d’humour et de naturel ; grande amatrice de déco et en pleine rénovation d’une ancienne boutique, j’y apprécie les conseils prodigués.

    • Clémence

      13 avril

      Bonjour Nathalie,
      Merci pour ton commentaire et ravie que cet article t’ai intéressé, et surtout très contente que mes conseils donnent des idées. Cela m’encourage à continuer.
      Belle journée,

  3. christelle

    12 avril

    L’article est vraiment riche tant au niveau des explications que des multiples MAGNIFIQUES photos.
    J’ai un coup de cœur pour la version dans le salon bleu/vert avec la bibliothèque « échelleé… Je trouve l’ambiance idéale et le tapis est divinement assorti.
    Il faut bien avouer que le tapis persan a un petit côté risqué quand même… il va falloir être rudement avisé pour se lancer ….

    • Clémence

      13 avril

      Tout à fait d’accord… il y a un petit côté risqué et le regard que porte les gens dessus peut être négatif.
      Je n’ai pas mis dans l’article, mais dans la chambre de mon fils, j’ai mis deux tapis persans dans les tons rouges (pas de la qual), récupérés chez le grand-mère aussi. Verdict de mon mari, ça fait vieux. Et moi, c’est mieux que le lino et en plus, c’est tendance…
      Bonne journée,
      Clémence

  4. Laëtitia

    13 avril

    Waooohhhh ! Super article et super le choix de photos qui illustrent bien ton article ! Je suis en extase ;).
    J’ai eu la chance d’en récupérer un chez mon oncle il y a 2 ans. Il trône depuis dans mon salon et je L’ADORE. Je ne l’échangerai pour rien au monde !
    C’est vrai qu’il ne fait pas l’unanimité… les goûts et les couleurs…

  5. Morgane

    14 avril

    Ce blog <3 Toujours un temps d'avance pour spotter les tendances de demain !

  6. lolabelle

    14 avril

    bon, moi je vais gâcher la fête mais je passe mon tour 😉 non pas que j’aime pas ces tapis (super sélection d’images au passage mais ça c’est com d’hab) mais pour la maniaque que je suis j’ai fini par jeter l’éponge ou plutôt le tapis! Mare de l’aspirer 1000 fois/j (et encore, on marche pas avec les shoes chez moi et il n’est pas sous ma table de sàm)!
    Cela dit, les persan ont des poils plus courts que les berbères (ce que j’ai) je devrais peut-être tenter histoire d’être au diapason de la blogo intergalactique ;-);-)

    Et puis j’attends de pied ferme ton article sur les plans de travail parce que j’ai une cuisine d’inspiration scandi avec son joli tapis ethnique à faire moi 😉

  7. Oh oui! Tellement régressif et moderne à la fois! J’ai en effet repèré le retour de ce tapis depuis 1 ans ou 2! J’ai franchis le pas après mon déménagement il y a 6 mois!

  8. Virginie

    18 avril

    Cela fait quelques temps que je regarde ce type de tapis (mais dans des tonalités assez neutres) sans vraiment oser franchir le pas devant les contestations de mon entourage. Contente de constater que je n’étais pas si a côté de la plaque ;-).

  9. Dounette

    19 avril

    De mon côté, j’ai la chance d’en avoir plusieurs, mais je trouve effectivement dur de les assortir au reste de la déco. Ils sont tellement « déco » à eux tout seuls ces tapis qu’ils risquent de n’attirer l’attention que sur eux et effectivement de vieillir la pièce. Tout est une question d ‘harmonie et de style. Ils ont quand même trouvé leur place chez moi !!!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM
@turbulencesdeco
preloader