Trois intérieurs avec comme toile de fond le blanc

Le petit appartement verdoyant de Siriane à Amsterdam

Honnêtement, j’ai eu du mal à trouver le dénominateur commun de ces trois intérieurs. J’ai longuement hésité : les plantes, une simplicité sophistiquée [ si ces termes ne sont pas antinomiques ], des petits espaces joliment agencés… bref, sans doute un peu de tout cela. Finalement, je me suis aperçue que le dénominateur commun était le blanc comme toile de fond. Ce blanc si contemporain qui n’était pas utilisé ici comme élément décoratif, mais comme base neutre pour mieux mettre en valeur le reste.

En tout cas, ce matin en faisant ma tournée du web déco, j’ai sélectionné ses trois intérieurs et j’espère qu’ils vous réjouiront autant que moi.

Un studio à Amsterdam

Mon premier est celui de Siriane, un studio transformé en jardin intérieur. Mon coup de cœur est aussi influencé par son magnifique pull qui répond aux touches de jaune partout présentes. Et puis, il y a les plante [ mon obsession déco du moment ], peut-être beaucoup, mais je trouve que cela lui va bien. L’intérieur en lui-même n’a vraiment rien d’extraordinaire. On pourrait le retrouver dans n’importe quelle agence immobilière : un cube blanc avec un sol banal. Cependant la jeune Siriane en a fait un vrai espace personnel avec beaucoup d’imagination et trois francs six sous.

Le petit appartement verdoyant de Siriane à Amsterdam

Le petit appartement verdoyant de Siriane à Amsterdam

Le petit appartement verdoyant de Siriane à AmsterdamLe petit appartement verdoyant de Siriane à Amsterdam

Le petit appartement verdoyant de Siriane à Amsterdam

Le petit appartement verdoyant de Siriane à Amsterdam

wooninspiratie.ikea.nl – Photo : Inga Powilleit et styling : Maarten Spruyt & STUDIO pour IKEA

Idées déco à piquer
  • Mélanger des éléments en matière naturelle pour contrecarrer du mobilier de grande distribution sans charme.
  • Peindre des suspensions en papier de riz avec des pigments naturels comme le curry ou le curcuma.
  • Customiser des meubles de grande distribution avec des effets « béton » ou avec des plaquages en bois.
  • Se créer des zones de vie. Je note le coin bureau installé sur une estrade.

Une maison de poche à Melbourne

Mon second est cette adorable maison avec toutes ses plantes [ et oui encore ]. Elle est minuscule. Il s’agit d’une ancienne maison d’ouvrier, récemment rénovée par Jason Chongue un adorateurs des plantes. Le blanc s’est imposé pour retrouver l’esprit d’origine du lieu qui avait été dénaturé par une rénovation très années 80/90.

Une maison de poche à Melbourne

Une maison de poche à Melbourne

Une maison de poche à MelbourneUne maison de poche à Melbourne

Une maison de poche à Melbourne

Une maison de poche à Melbourne

Une maison de poche à Melbourne

thedesignfiles.net – Photo : Annette O’Brien

Idées déco à piquer
  • Se créer des placards de cuisine en laiton et une crédence et plan de travail en marbre de Carrare. Seule vraie sophistication de la maison.
  • Agrandir l’espace en abattant des cloisons si nécessaire pour laisser passer la lumière.
  • Ouvrir les portes jusqu’au plafond.
  • Cultiver un jardin intérieur en continuité avec l’extérieur.

Une maison pile ou face à Melbourne

Mon troisième est aussi une petite maison ancienne à Melbourne, complètement rénovée. Ce qui m’a intéressé dans cette maison est la gestion des extensions qui actualisent la maison tout en préservant le caractère ancien du lieu. La maison de la rue a tout d’une maison traditionnelle, c’est de l’autre côté qu’elle prend des allures plus contemporaines et à l’intérieur, c’est pareil. Le blanc ici permet de faire le lien entre le passé de la maison et sa partie moderne.

Une maison pile ou face à Melbourne

Une maison pile ou face à Melbourne

Une maison pile ou face à Melbourne

Une maison pile ou face à Melbourne

Une maison pile ou face à Melbourne

Une maison pile ou face à Melbourne

Une maison pile ou face à Melbourne

dwell.com via sfgirlbybay.com

Idées déco à piquer
  • Opter pour le blanc qui lie les zones anciennes et contemporaines.
  • Mélanger les matériaux : ciment, teinte noire et bois, un mixe toujours gagnant.
  • Se créer un dressing multi-rangements.

  1. carlo

    11 octobre

    en fait j »adore le premier intErieur que les murs soient blancs n’est qu’un detail ….
    DAns certaines cultures le blanc est la couleur de la mort peut etre est ce pOUr ca que je l’aime pas .. par contre le noir (couleur de la terre fertile) dans la deco j »adore

    • Clémence

      12 octobre

      Je suis d’accord, c’est celui qui m’a tapé en premier dans l’œil, mais bon je trouvais que les deux autres complétaient. Après l’histoire du blanc, c’est qu’il me faut trouver un titre, et y a des jours où je suis moins inspiré que d’autres ! Belle journée.

  2. Madame B.

    11 octobre

    Très jolie sélection. Parfaitement en accord avec mes tendances préférées du moment !
    Et sinon, autre point commun… les plantes. Surtout pour les 2 premiers.

  3. Jeannef

    19 octobre

    Bonjour Clemence,
    ce que j’aime dans les 2 premiers appartements c’est qu’il y a de la vie: on voit que ces lieux sont réellement habités et je trouve que ca les rend plus humain, plus proche, on peut mieux s’identifier. merci pour ces découvertes.

  4. J’aime particulièrement le  » Studio à Amsterdam ». La couleur blanche ne me gêne pas car les plantes font le contre-point. Ce  » bazar organisé donne vie à ce lieu et c’est réjouissant de voir ce monde non aseptisé! Bravo! les autres lieux de vie sont intressants mais peut-être moins originaux. Bien que à y regarder de plus près….

    • Bonjour Beaudoin,
      Merci pour le commentaire.
      C’est vrai que cet article a beaucoup plus, mais je ne trouve pas tous les jours, des endroits comme cela.
      Belle journée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM
@turbulencesdeco