Trouver votre blanc, votre groupe de neutres avec Farrow and Ball

Trouver votre blanc, votre groupe de neutres Farrow and Ball

Quoi de plus banal qu’un mur blanc en décoration d’intérieur… Le blanc est partout. Tellement ordinaire. Tellement ennuyeux. Tellement sublime. Il y a beaucoup de choses qui ont été dites sur le sujet, mais  j’avais envie d’explorer encore le sujet à travers les blancs et les neutres de la gamme de peinture anglaise Farrow & Ball.

J’ai assisté il y a quelques temps à une de leur présentation qui m’a permis de mieux comprendre leur approche et d’être conquise par leur produit, forcément ! Je vais juste contrebalancer mes propos en disant qu’il existe d’autres marques de peinture comme Mercadier, Ressource, Little Green, Seigneurie pour ne citer qu’eux… qui sont très bien et que j’apprécie tout autant. [ Je fais comme à la télé ! ]

J’ai décidé de vous parler de Farrow and Ball, car je trouve vraiment intéressant leur approche des neutres. Pour ceux qui ne sont pas des experts en couleur et en déco, cela vous permettra de mieux installer l’ambiance que vous souhaitez, même neutre. Rien n’est jamais neutre.

Trouver votre blanc, votre groupe de neutres Farrow and Ball

Parlons du blanc, des blancs…

Car oui, il n’existe pas un blanc, mais des blancs qui varient en fonction de la teinte, de la composition, de la texture, de la lumière, du support. C’est là que le blanc se fait subtil. Cette couleur peut être vite ennuyeuse, si on l’envisage sans réfléchir. « On peint les murs en quoi ? Bah en blanc. Direction le premier magasin de bricolage, rayon sous couche et peinture blanche. » Je l’ai longtemps abordé ainsi, avant d’être aspirée par l’univers de la décoration d’intérieur. Désormais le blanc n’est plus quelque chose à prendre à la légère. C’est une affaire sérieuse  (sans se prendre la tête quand même).

D’ailleurs, plutôt que de parler de blanc, on parlera de base neutre.

Trouver votre blanc, votre groupe de neutres Farrow and Ball

Trouver votre blanc, votre groupe de neutres Farrow and BallTrouver votre blanc, votre groupe de neutres Farrow and Ball

On parle de blanc ou de neutre

Les deux, mon général… Un blanc n’est pas forcément neutre. Un neutre n’est pas forcément clair.

Farrow and Ball a expertisé 6 groupes de neutres. Chaque groupe est composé de 4 couleurs qui s’harmonisent naturellement, auxquelles on peut associer des couleurs plus vives, plus fortes pour personnaliser son décor. Trouver son groupe est un bon moyen d’installer une ambiance cohérente et intemporelle dans son intérieur.

Trouver votre blanc, votre groupe de neutres Farrow and Ball

Trouver votre blanc, votre groupe de neutres Farrow and Ball

Comment choisir son groupe ?

Pour choisir son groupe, on se référera à la pièce à peindre : sa luminosité au fil de la journée, son exposition, le style, l’époque de la maison. Pour ma part, je rajouterais aussi l’ambiance que l’on souhaite insuffler, car avec la couleur, on peut aussi changer la donne. Si l’habitat est ancien, classique on se dirigera plutôt vers des neutres traditionnels. Pour des intérieurs contemporains, on optera pour les neutres contemporains ou des gris. Je ne vais pas reprendre tous les détails de la démarche qui sont très bien expliqués sur le site.

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à vous rendre chez un distributeurs Farrow and Ball. Un des conseillers de la marque [ qui suivent une formation d’un an pour maîtriser tout ça, tout ça ] prendra le temps de décortiquer votre projet. Il peut aussi se déplacer chez vous (voir les tarifs auprès des boutiques).

Test peinture Farrow and Ball pour le séjour avec un conseiller de la marqueTest peinture Farrow and Ball pour le séjour avec un conseiller de la marque

Test peinture Farrow and Ball pour le séjour avec un conseiller de la marqueTest peinture Farrow and Ball pour le séjour avec un conseiller de la marque

Et moi, et moi, quel est mon groupe de neutre ?

… Les neutres contemporains.

J’ai eu la chance d’avoir une conseillère de la marque qui s’est déplacée à la maison avec son gros classeur de couleur. Cela a été assez rapide, car j’avais déjà une idée très précise de ce que je voulais. Cependant, si je savais ce que je voulais, Annie Duschene m’a aidé à trancher et a fait évoluer mon projet.

Je souhaitais du blanc dans le séjour (même si la pièce est exposée nord). Nous avons opté pour du All white™ (très original!), parce que je voulais une ambiance contemporaine. Nous avons faits des essais avec les échantillons et c’est cette teinte de blanc qui réagissait le mieux et qui répondait le mieux à mes attentes Old New. C’est très important de faire des essais in situ.

Pour la cuisine, j’ai opté pour le fameux Inchyra Blue® murs et plafond. Et enfin pour le couloir, ce sera un vert Studio Green® qui fera presque noir [ Il n’y a pas d’ouvertures ] avec les portes en Inchyra (dernière photos ci-dessus).

Trouver votre blanc, votre groupe de neutres Farrow and Ball

[ Je me mets à la peinture ce weekend ! A suivre sur Instagram @turbulencesdeco ! 200 m2 à couvrir, yep ! ]

Et vous, avez-vous testé les peintures Farrow and Ball ? Comment abordez vous les blancs, les neutres ? Est-ce que vous trouvez que c’est trop compliqué ?


  1. Eglantine

    17 mai

    Fidèle de votre blog , et des  » bases neutres » et autres nuances si subtiles des peintures Farrow and Ball, entre autres …J’ai à chaque changement de peinture dans mes pièces recours à divers essais, réalisés avec une présélection de mini pots échantillons de ces marques et peints sur des cartonnettes de au moins 50 x50 cm , que j’essaie sur différents murs et à différentes heures de la journée, ou types d’éclairage naturel ou électrique. Cela permet d’avoir un rendu supérieur aux petits cartons d’échantillons que nous confient les fournisseurs et des résultats parfois moins surprenants au final.
    J’apprécie beaucoup vos reportages , merci et continuez.

    • Bonjour Eglantine,
      Merci pour le commentaire.
      Vous êtes une bonne élève. Je ne l’ai pas toujours fait. Ca a marché deux fois, mais la troisième, un beau plantage. Là, comme c’est pour y vivre longtemps, je teste plutôt deux fois qu’une. Et j’encourage tous mes lecteurs à tester.

      Belle journée, et j’espère à bientôt sur le blog.

      Clémence

  2. Jeanne

    17 mai

    Merci Clémence pour cet article, il m’a rappelé l’angoissante période du choix de couleurs !

    Voici mon retour d’expérience, avec essentiellement des neutres contemporains :
    – Wimborne White – nous l’avons utilisé dans plusieurs pièces, et effectivement l’orientation change tout. Dans une pièce lumineuse, avec des fenêtres Sud-Sud-Est, il est presque trop beige. Il faut dire que le Wimborne doit être réchauffé par les volets sang de boeuf de la maison d’en face (hé oui, nous sommes au pays basque). A l’opposé, grandes fenêtres Nord-Nord-Est et cette fois des fois volets verts foncés un peu plus loin, c’est bien plus réussi. A l’étage sous les combles, une petite fenêtre Sud-Sud-Est et un Velux, j’aime beaucoup avec quelques touches d’orange/corail. Et dans l’escalier éclairé par des Velux uniquement, la couleur apparait presque comme froide.
    – Strong White dans le couloir débouchant Nord et Sud. A mon avis une bonne couleur pour les murs éloignés des fenêtres et les zones régulièrement tripotées (nous y avons nos patères). Mais en fait elle est peut-être très bien près des fenêtres aussi…
    – Elephant Breath dans une pièce de sas avant les toilettes. Cette teinte est super pratique, je serais étonnée si je n’étais pas amenée à la réutiliser un jour.

    On s’est amusés aussi à mettre du Cabbage White dans une pièce, je ne saurais me prononcer. Le résultat est loin de la couleur vibrante du nuancier, mais ce n’est pas laid non plus. En tous cas, c’est sûr, il nous reste à trouver les tissus qui vont avec 🙂

    Bon courage pour les travaux, ces peintures F&B sont tout sauf faciles à appliquer 🙁

    • Bonjour Jeanne,
      Je vois que vous êtes une adepte de Farrow and Ball.
      Merci, merci pour les retours, c’est très intéressant et cela prouve bien qu’il faut tester sa peinture avant, prendre le temps. Mais même comme ça, ce n’est pas toujours gagné.

      Je me lance ce weekend dans la peinture, mais je ne suis pas inquiète, j’ai déjà usé et abusé de leurs peintures.
      Bon weekend,

      Clémence

  3. J’aime farrow and Ball. Pour leurs neutres biensur mais aussi les couleurs profondes qui rendent toujours très bien. J’achète d’abord des petits pots échantillons et je fais des essais pour mieux choisir. J’utilise leur nuancier qui permet de voir les couleurs qui vont bien ensemble.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM
@turbulencesdeco