Aux petits points

SONY DSC

Au début, on ne voit que de minuscules taches noires qui dansent sur une étendue blanche, avant de comprendre qu’il s’agit de points de broderie, patiemment piqués pour créer un dessin.

Dans ses broderies polychromes, l’artiste anglaise Roanna Wells substitue personnes avec des points et, ce faisant chorégraphie les grands rassemblements humains. Partant de photographies aériennes, Roanna déconstruit ensuite ces images en supprimant tout – l’environnement bâti ainsi que des structures naturelles – à l’exception de l’être humain. Ainsi elle donne une autre perspective à des événements comme l’inauguration d’Obama à Washington en 2009 ou les victimes de la noyade à Coney Island Beach, New York en 1952.

Je me décris comme un bel artiste utilisant le point graphique. J’ai toujours été réticente à utiliser l’expression «artiste textile», car cela soulève tant d’idées préconçues sur le medium, donc je me place vraiment dans le monde de l’art et le contexte du dessin contemporain. Mon travail utilise la qualité et le savoir-faire de la broderie pour détailler les différents aspect de l’image et du motif.

Je me suis inspirée de l’interview sur le site ourfaveplaces.co.uk.

Roanna Wells - Interpersonal spatial arrangements - Drowning Victim, Coney Island beach, New York 1952

Drowning Victim, Coney Island beach, New York 1952

Roanna Wells - Interpersonal spatial arrangements - Obama Inauguration, Washington 2009

Roanna Wells - Interpersonal spatial arrangements - Obama Inauguration, Washington 2009

SONY DSC

Obama Inauguration, Washington 2009

Ce genre de travail patient me fascine toujours, surtout quand il y a un sens derrière cette esthétique du point.

On devine la foule dans ce qu’il y a de fort dans le regroupement d’êtres humains pour un événement ou une cause commune, et de dangereux et d’abstrait. Cela me done envie de fredonner… « Emportés par la foule qui nous traîne, nous entraîne. Écrasés l’un contre l’autre, nous ne formons qu’un seul corps. Et le flot sans effort, nous pousse, enchaînés l’un et l’autre. Et nous laisse tous deux, épanouis, enivrés et heureux… »

Vous aimerez aussi les articles sur Alix Wallane, le dessin point par point, couche par couche et Des dessins aux points d’épingle par Miso

roanna-wells.795aed95

SONY DSC

SONY DSC

L’atelier de Roanna Wells, photo Inde Hobson

Roanna Wells studio

Roanna Wells studioRoanna Wells studio

Roanna Wells portefolio

Le Tour de France - Roanna Wells

Le Tour de France - Roanna WellsLe Tour de France - Roanna Wells

Le Tour de France, Côte de Holme Moss, Yorkshire 2014
impression sur papier


  1. caroline

    20 décembre

    Sublime !!!! merci pour cette découverte 🙂

  2. Nathdoumic

    18 décembre

    Magnifique ! Quel est le point utilisé ?

    • clemence

      18 décembre

      Je n’en ai aucune idée… mais il a l’air assez simple.

  3. Quelle belle créatrice et quelles belles créations. D’une finesse incroyablement délicate. Merci de la découverte.

  4. 2moiselles

    17 décembre

    Je suis sous le charme, j’adore ce travail. L’idée est originale, le résultat magnifique!

    • clemence

      17 décembre

      Ca me donne des envies de broderie.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco