Le duo Munchausen

Peut-être le nom du duo « Munchausen » ne vous évoque rien, sans doute connaissez-vous plus leur déco, elle a fait l’objet de pas mal d’articles en 2008 avec leur fameux bar constitué de millier de Lego et le tour des blogs déco.
Derrière ce nom, se cache un duo Simon Pillard (diplômé de l’ESAD de Reims et graphiste pour J-C. de Castelbajac) et Philippe Rosetti (issu des Beaux Arts de Lyon et de la villa Arson), deux dandys aussi talentueux que discrets. C’est à eux que l’on doit les premiers stickers muraux vraiment déco, le lustre baroque, simulant une ombre portée au plafond (Ugly édition), un best seller. Vous situez maintenant ? Il y a aussi le papier-peint Clouds, ci-dessous pour Saint Honoré Wallcoverings, primé par le Wallpaper Lab, réinterprétant avec poésie les gravures de Dürer (un de mes papiers-peints favoris).

Aujourd’hui, ils proposent leurs créations sur le site du collectif Commune de Paris, 1871, un nouveau label mode et design qui promeut le travail de jeunes illustrateurs. Résultat : un série d’objets papiers-peints, coussins, plaids, affiches, t-shirts.

Coussin Liberté

La déco de leur appartement mêle à la fois l’humour et la fantaisies. Sans complexe, ils mélangent objets de design, objets chinés, objets de famille et grande distribution… le tout pour un résultat détonnant.
Le plus surprenant est ce meuble de cuisine recouvert de Lego. J’aime beaucoup la lampe en Lego que je trouve vraiment originale, mais j’étais tombée en amour de leur mise en scène en bas, les dernières images.

Photo : Hrvoje Goluza © 2009 – Styliste Lisa Sicignano © 2009
Série réalisée pour Maison Française

Photo Philippe Duronsoy pour le ELLE décoration

La leçon de déco par les Munchausen.

Vous choisirez un papier-peint en noir et blanc, très graphique, ici « Wood » de Cole & son, vous y accrocherez un miroir de sorcière qui viendra répondre à des lettres en OR chinées,un desin d’un Star Trooper de « La Guerre des Etoiles » le tout posé sur une étagère en métal (Ligne Roset) et éclairé par une applique industriel Jieldé. Devant, un petit fauteuil trouvé sur ebay repeint en rouge (la touche de couleur). Un meuble IKEA sans les pieds recouvert d’un vinyle blanc sur lequel sont posés des cloches en verre soufflé présentant des collections improbables.


  1. Soizic

    14 mai

    WOW quel travail ! Puis, ils n’ont pas l’air d’aimer les Legos ! ^^

  2. SKTV

    14 mai

    Merci pour cet article qui permet de mettre un nom et un visage sur des objets déco qu’on aime.
    J’avais adoré à l’époque le côté décalé du sticker lustre (!)et noté en passant le bar en lego (une vraie déco de garçons !)
    Les papiers peints ont l’air bien sympas..

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco