Trois intérieurs à la décoration rustique

Un décor sous influence wabi sabi | L'appartement d'Amy Revier, artiste textile à Londres

En ce moment, dans ma tête, ça fait des bulles entre les différents styles de décoration. Certains pourront dire que je passe du coq à l’âne très facilement au point de pas imprimer MON style (comme la plupart des blogs déco). En réalité, j’ai dû mal avec l’idée de se construire un style très cadré. Je cultive plutôt ma personnalité, enfin l’expression est trop forte. Disons que je me laisse évoluer avec les saisons, l’age, les tendances… sans trop me poser de questions. Pour moi, la déco n’est pas un challenge et je trouve que le mélange, c’est la vie. C’est ce qui rend la déco pas ennuyeuse. Je ne sais plus sur quel blog je lisais que lorsque vous aimez vraiment quelques choses et bien, cet objet trouvera sa place dans votre intérieur même si il n’a rien à voir avec le reste. Cela paraîtra évident, alors même que cela ne répondra à aucune logique.

Un décor sous influence wabi sabi | L'appartement d'Amy Revier, artiste textile à Londres

Donc actuellement, je me laisse beaucoup influencer par tout ce qui est rugueux, patiné, cabossé… ça me plaît bien. Et cela tombe bien, car le style rustique, influencé par l’esprit wabi sabi est en train de se faire plus visible. Je le sens bien prendre la tête du peloton des tendances déco dans les mois qui viennent. En même temps, les tendances, on s’en moque. Inspirons-nous simplement de ces trois intérieurs à l’ambiance campagne rustique. Leur point commun : les murs imparfaits, les bois peints, les essences de bois foncé cirée, la subtilité des couleurs, les textiles bruts…

Un deux pièces à Londres sous influence wabi sabi

Il est plus facile de se créer une décoration rustique wabi sabi dans une maison de campagne, certes. Cependant avec beaucoup de dextérité, on peut l’appliquer à beaucoup d’intérieurs. C’est ce qu’a réussi à faire l’artiste textile Amy Revier. Avec son compagnon, elle a aménagé un deux pièces, situé dans un immeuble Art Déco (pas tout jeune, mais à la base pas rustique) dans des tonalités sombres.

Un décor sous influence wabi sabi | L'appartement d'Amy Revier, artiste textile à Londres

« Quand nous avons trouvé l’appartement, il était assez stérile et froid, mais avec beaucoup de potentiel. Malgré les contraintes de la location, nous sommes très satisfaits de nos efforts pour ajouter amour et chaleur à cet espace. Nous avons peint les murs dans les tons en fonction de notre emplacement au sein du Hampstead Heath (Nous avons des hiboux qui résident et nous entendont l’atterrissage des oies sur l’étang derrière le parc), donc nous avons expérimenté avec des couleurs naturelles : gris-vert, blanc doux , pivoine, prune et brun.»

Un décor sous influence wabi sabi | L'appartement d'Amy Revier, artiste textile à Londres

Un décor sous influence wabi sabi | L'appartement d'Amy Revier, artiste textile à Londres

Un décor sous influence wabi sabi | L'appartement d'Amy Revier, artiste textile à Londres

[ Inspiration déco ] Rustique chic | L'appartement d'Amy Revier, artiste textile à Londres

Photo : Rory Gardiner et styling : Emma Archer pour remodelista.com

Une maison anglaise so rustique

On connaît l’amour des Anglais pour leur campagne et tout ce qui va avec. [ Ma mère était une grande fan de ce mode de vie. J’ai été baignée par le tartan, chintz et mobilier en acajou, d’où, peut-être…  ] Il était logique que je vous glisse en plus de l’intérieur ci-dessus, une maison rurale de la vieille Angleterre. Celle-ci, cela fait un moment que j’ai envie de la partager. Je l’ai dénichée sur le journal de la boutique thefuturekept.com. Basée à l’est du Sussex, la boutique de Jeska & Dean propose une sélection de beaux produits faits à la main, dont beaucoup semblent être inspirés ou découverts durant leurs voyages. On est vraiment dans un intérieur rustique et en même temps, cela ne fait pas vieux. La cuisine est très contemporaine, les mises en scène actuelles.

Un décor rustique

Un décor rustique

Un décor rustique

Un décor rustique Un décor rustique

Un décor rustique

Un décor rustique Un décor rustique

Un décor rustique

thefuturekept.com – Photos : Dean Hearne et styling : Jeska Hearne.

Une ferme du XVIIIe, lumineuse et rustique

La preuve que le style rustique n’est pas forcément sombre, il peut-être lumineux. La preuve aussi que l’on peut mixer design et vieilles planches. Question d’ambiance, question de gout. Les propriétaires de la boutique hawkinsnewyork.com (très design contemporain) ont entièrement une vieille ferme dans l’état de New-York. Elle a été construite dans les années 1750 par des colons hollandais. Pour le coup, cette vieille demeure était croulante et ils ont vraiment dû faire beaucoup de travaux pour la remettre d’aplomb. La patine et les murs grumeleux ne sont pas feints. On notera le soin apporté aux choix des couleurs. « Nous sommes attirés par les couleurs qui changent radicalement avec la lumière », nous expliquent les propriétaires. Ils ont donc

Une décoration rustique lumineuse | Une ferme du XVIIIe s dans l'état de New-York

Une décoration rustique lumineuse | Une ferme du XVIIIe s dans l'état de New-York

Une décoration rustique lumineuse | Une ferme du XVIIIe s dans l'état de New-York

Une décoration rustique lumineuse | Une ferme du XVIIIe s dans l'état de New-YorkUne décoration rustique lumineuse | Une ferme du XVIIIe s dans l'état de New-York

Une décoration rustique lumineuse | Une ferme du XVIIIe s dans l'état de New-York

Une décoration rustique lumineuse | Une ferme du XVIIIe s dans l'état de New-York

Une décoration rustique lumineuse | Une ferme du XVIIIe s dans l'état de New-York

domino.com – Photo : Adrian Gaut


  1. lolabelle

    15 janvier

    Trouver son style, vaste programme 🙂
    A force de naviguer de blogs en blogs on à parfois la tête qui tourne ne sachant plus très bien ce qu’on aime ou pas…Je m’emploie depuis pas mal de temps à trouver le mien, j’ai beaucoup hésité, changé, déplacé, peins, repeins, jusqu’à déménager ;-)…pour enfin sembler trouver ce qui me convient! J’aurais du mal à mettre une étiquette (scandi, vintage, indus) mais peu importe au final! en tout cas, une de mes résolutions aura été de trouver ce que j’aime vraiment pour ma déco et de m’y tenir parce que je trouve qu’à force c’est de la surconsommation de changer de déco comme de chemise au grès des tendances qui fluctuent en un rien de temps.

  2. Julia

    13 janvier

    Très beau post. Je me reconnais totalement dans tes ‘turbulences’ déco, donc ton sujet me parle beaucoup. J’adore voir tous styles d’intérieurs, je navigue entre eux et j’en arrive au constat que les ambiances tamisées et feutrées, ne masquant surtout pas les imperfections, me correspondent au final beaucoup mieux que ces intérieurs admirablement réussis mais parfois figés et demandant une discipline quotidienne. Ma préférence se porte sur tes deux premiers exemples, Éloge de la pénombre sans pour autant vivre dans un repère inhospitalier et déprimant.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco