La recherche du beau dans la laideur et le hasard, selon Karen Saat

J’ai été fascinée par le travail de Karmen Saat, une jeune « designer-artiste », originaire d’Estonie, qui vit et travaille à Londres et à Eindhoven, aux Pays-Bas.

Elle nous propose une autre approche du design et donc de l’objet, car elle cherche à trouver la beauté dans la laideur et le hasard. Elle vise à contester la perception que nous avons de la beauté, tout en créant des objets de haute qualité. Elle traite son travail comme une œuvre d’art, ce qui donne à ses créations une force très expressive, pas du tout lisse.

Les créations de Karmen Saat défient notre perception des objets du quotidien et nous fait apprécier la beauté intrinsèque de la décadence.

Yellow shadow || Tag furniture

Pour cette série de meubles et objets, Karmen Saat s’est inspirée du graffity et des ombres portées.

Shadow Clock

Tag Sculptures

Rotten beauty colour & illusion

Les pièces sont fabriquées en utilisant des fruits pourris comme modèles.

ShadowWare

Vaisselle en céramique qui célèbre les ombres portées.

Perspective Sketch

« La simplicité et la transparence du verre m’ont permis de créer un verre
qui ressemble à une esquisse qui flotte dans l’air. »

Untitle Glass

Via elledecolab.tumblr.com

Lire aussi l’article sur inhabitat.com


  1. Oui, j’aime bien quand ça « dérange » en douceur 😉

  2. Surprenant et fascinant. J’aime beaucoup la collection en verre aux contours noirs. Merci pour cette belle découverte.

    • C’est amusant tu avais déjà aimé le vase « Glasswood » de Alexa Lixfeld que j’ai présenté samedi… On doit aimer toutes les deux, le design pas classique.

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco