Ann Ten Donkelaar, au temps suspend ton vol

"The tread tensioner" Série

Quand je regarde le travail de l’artiste néerlandaise Anne Ten Donkelaar, ce sont ces vers d’Alphonse de Lamartine qui me viennent à l’esprit tellement son travail est délicat et poétique.

Cette artiste néerlandaise est diplômée de  l’école d’Art d’Utrecht aux Pays-Bas. Elle s’est emparée de l’univers des sciences de la vie, notamment la botanique et l’entomologie pour créer une oeuvre fragile et poétique. Elle se place quelque part dans la position de l’artiste démiurge, celui qui a le pouvoir de création, car à travers ses nombreuses créations, elle invente des univers, des paradis peuplés de fleurs, des jardins flottants ou elle redonne « vie » à des papillons.

Je dois vous avouer que j’adore l’univers des insectes, les planches botaniques, c’est sans doute pour cela que les créations d’Anne Ten Donkelaar me séduisent. Certains pourraient être dégoûtés par ces bestioles, mais chez moi, bien au contraire, je les ai toujours aimés (et aussi parfois beaucoup redouté). Quand j’étais enfant, j’ai habité en Afrique un temps. Ma professeur de biologie nous a initié à l’entomologie. Nous chassions les papillons dans la brousse et nous apprenions à l’es étaler. Je n’ai plus jamais pratiqué, mais je n’ai jamais oublié.

"The tread tensioner" Série
« The tread tensioner »
Une des ailes du papillon a été reconstitué
avec du fil et des épingles

Un papillon endommagé, une brindille cassée, un bourdon, certaines mauvaises herbes étrangement cultivées: Je trouve toutes ces découvertes uniques sur mon chemin, puis je les ramène chez moi à mon studio. Ici, je prends mon temps pour explorer les objets et essayer de travailler sur la façon dont je peux montrer chacun à son meilleur avantage. Mes trouvailles m’inspirent. En les regardant, je peux inventer mes propres histoires autour de leur existence et de leur vie.
En protégeant ces pièces précieuses sous verre, je donne aux objets une seconde vie et l’ espoir d’inspirer les gens à faire leurs propres histoires à leur sujet.

Série « Broken butterflies »

"Medusozoa" Série
"Medusozoa" Série

« Medusozoa »

Ce papillon avait perdu son corps et ses antennes, et ne pouvait plus voler.
Il a reçu un nouvel ensemble d’outils volants et une hélice.

"Golden root butterfly" Série

« Golden root butterfly »

Ce papillon avait perdu son corps et j’ai ajouté une racine de plante pour recréer son torse.

"Spinner Blauwe" Série

« Spinner Blauwe »

 Ce papillon semble être mort au moment où il a éclos du cocon.
Cela m’a conduit à recréer le corps à partir d’une brindille enveloppé avec d’un fil bleu.
Quelques fils sont toujours suspendus comme si le papillon allait lentement le dérouler pour se libérer de son cocon.

"Map Butterfly" Série

« Map Butterfly »

Le nom original de ce papillon est « teigne de l’Atlas » et vit en Asie.
Elle a utilisé les cartes de l’Asie pour le réparer.

"Black spot butterfly" Série

« Black spot butterfly »

A ce papillon, il manquait deux ailes, qu’elle a délicatement reconstituées.

Pour cette série, Anne Ten Donkelar s’est inspirée d’un album jeunesse « L’atelier Butterfly » de Gioconda Belli. Le livre raconte l’histoire d’un personnage appelé Arno, qui rêve de créer secrètement un être « aussi beau qu’une fleur et qui puisse voler comme un oiseau », pouvant voler comme un oiseau. Arno fonctionne dans un monde où les papillons peuvent être conçus et fabriqués, et cette idée d’un espace de travail utilitaire permettant de créer de belles créatures a vraiment nourri son imagination.
Anne Ten Donkelar a donc constitué une collection de papillons blessés, qu’elle a patiemment « réparé » en fonction de leurs besoins. Chaque papillon reçoit des soins particuliers qu’elle imagine et qu’elle prodigue avec une patience d’orfèvre.


SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco