Cahier de style

Hippie chic ou hippie tout court

La sélection shopping
Cahier de style
La sélection shopping

_COMPRENDRE

A l’origine de ce style : le style bohème.

Inspiré des gens du voyage, de l’univers hippie, des milieux artistiques, le style bohème revêt aujourd’hui plein de variantes. Plus qu’un style, il est surtout l’art de mélanger les styles et les ambiances pour une décoration décomplexée.

Loin des revendications de bases du mouvement hippie des années 60, qui se caractérisait par son refus du consumérisme, son rejet des valeurs traditionalistes et sa lutte contre le capitalisme, le style hippie chic actuel n’en est pas moins influencé par cet art de vivre qui évoquait liberté et légèreté, créativité. Côté déco, on retrouve aujourd’hui encore un certain goût issu de l’époque hippie pour l’accumulation d’objets et de mobiliers éclectiques, les motifs et les textiles ethniques, le fait-maison, le fait-main.

Au fil du temps, le style hippie s’est fait « chic » en conquérant la bourgeoisie. Les couleurs se sont adoucies pour des teintes plus naturelles. On travaille sur l’harmonie et le minimalisme. Même si le style hippie a été repris par le merchandising, le mouvement hippie chic s’inscrit dans le mouvement de la slow décoration en prônant la récup’ et le choix des matériaux naturels.

_Autres thermes et dérivés : BOHO CHIC // ETHNIQUE CHIC // BOHÈME // GYPSET

_Pour qui ?

Les bohèmes, tous ceux qui aiment les mélanges, les voyages… passés, leurs étés pieds nus en tribu.

_Quelle type d’intérieur ?

Il convient mieux aux intérieurs anciens de guingois, aux maisons de vacances, aux vieilles Bastides du sud et même à un appartement haussmannien. Cependant, comme tout style il peut s’adapter à un intérieur contemporain à condition de soigner la palette de matériaux.

_Quelle type d’ambiance ?

Le style hippie chic n’est pas propre à l’été, mais lui va si bien. Il est décontracte, curieux, audacieux grâce à ses associations parfois improbables. Il s’affranchit des règles et des conventions.

On l’adopte pour sa terrasse, sa maison de vacances ou pour donner une touche « vacances toute l’année » à son intérieur.

_COMPRENDRE

A l’origine de ce style : le style bohème.

Inspiré des gens du voyage, de l’univers hippie, des milieux artistiques, le style bohème revêt aujourd’hui plein de variantes. Plus qu’un style, il est surtout l’art de mélanger les styles et les ambiances pour une décoration décomplexée.

Loin des revendications de bases du mouvement hippie des années 60, qui se caractérisait par son refus du consumérisme, son rejet des valeurs traditionalistes et sa lutte contre le capitalisme, le style hippie chic actuel n’en est pas moins influencé par cet art de vivre qui évoquait liberté et légèreté, créativité. Côté déco, on retrouve aujourd’hui encore un certain goût issu de l’époque hippie pour l’accumulation d’objets et de mobiliers éclectiques, les motifs et les textiles ethniques, le fait-maison, le fait-main.

Au fil du temps, le style hippie s’est fait « chic » en conquérant la bourgeoisie. Les couleurs se sont adoucies pour des teintes plus naturelles. On travaille sur l’harmonie et le minimalisme. Même si le style hippie a été repris par le merchandising, le mouvement hippie chic s’inscrit dans le mouvement de la slow décoration en prônant la récup’ et le choix des matériaux naturels.

_Autres thermes et dérivés : BOHO CHIC // ETHNIQUE CHIC // BOHÈME // GYPSET

_Pour qui ?

Les bohèmes, tous ceux qui aiment les mélanges, les voyages… passés, leurs étés pieds nus en tribu.

_Quelle type d’intérieur ?

Il convient mieux aux intérieurs anciens de guingois, aux maisons de vacances, aux vieilles Bastides du sud et même à un appartement haussmannien. Cependant, comme tout style il peut s’adapter à un intérieur contemporain à condition de soigner la palette de matériaux.

_Quelle type d’ambiance ?

Le style hippie chic n’est pas propre à l’été, mais lui va si bien. Il est décontracte, curieux, audacieux grâce à ses associations parfois improbables. Il s’affranchit des règles et des conventions.

On l’adopte pour sa terrasse, sa maison de vacances ou pour donner une touche « vacances toute l’année » à son intérieur.


Voir ou revoir Chez Emily Katz : l’intérieur d’une hippie moderne – Photo : Michael J. Spear

_LES VARIANTES DU STYLE HIPPIE

Il existe une multitude de façon d’adopter le style hippie qui va d’un intérieur très chargé, plus « baba cool » que chic à des intérieurs très épurés, mais à l’esprit bohème très marqué.

En fait, le style hippie ne suit pas de règles précises, mais répond à quelques codes que je vous décris plus bas. Vous pouvez très bien donner un style hippie à un décor rustique par exemple ou réchauffer un intérieur hyper contemporain (ce qui est antinomique de l’univers hippie chic) avec quelques touches bohèmes.

Si je n’avais qu’un lieu a cité qui serait la quintessence de ce style, je dirais sans hésiter l’hôtel Giorgio à Mikonos en Grèce. On doit cette rénovation au duo Annabell Kutucu & Michael Schickinger qui ont eu le flair de sentir l’air du temps en mêlant luxe, confort et décontraction.

Et en version intérieur privé, je dirais l’intérieur de Livia Cetti (image à droite), emprunt d’influences hippie.

_LES VARIANTES DU STYLE HIPPIE

Il existe une multitude de façon d’adopter le style hippie qui va d’un intérieur très chargé, plus « baba cool » que chic à des intérieurs très épurés, mais à l’esprit bohème très marqué.

En fait, le style hippie ne suit pas de règles précises, mais répond à quelques codes que je vous décris plus bas. Vous pouvez très bien donner un style hippie à un décor rustique par exemple ou réchauffer un intérieur hyper contemporain (ce qui est antinomique de l’univers hippie chic) avec quelques touches bohèmes.

Si je n’avais qu’un lieu a cité qui serait la quintessence de ce style, je dirais sans hésiter l’hôtel Giorgio à Mikonos en Grèce. On doit cette rénovation au duo Annabell Kutucu & Michael Schickinger qui ont eu le flair de sentir l’air du temps en mêlant luxe, confort et décontraction.

Et en version intérieur privé, je dirais l’intérieur de Livia Cetti (image à droite), emprunt d’influences hippie.

_LES ÉLÉMENTS CLÉS DU STYLE HIPPIE

Voir ou revoir Un intérieur bohème à Amsterdam – Photo : Emmy van Dantzig

#patine #boisbrut
#peinturesécaillées

Pour un style hippie chic réussi, on privilégiera les matières naturelles et les matériaux bruts, rustres, des objets patinés, usés, faits-mains. A contrario, on limitera le plastique et ses dérivés.

Un appartement bohème, un brin hippie... à ValenciaVoir ou revoir Un appartement bohème, un brin hippie… à Valencia – Photo : Alicia Macias

#mobilierexotique  #brocante  #recup’  #mobiliervintage

On n’hésite pas à mélanger les style et les provenances, mais pas trop les essences de bois. Il faudra choisir entre une palette foncée ou claire, en fonction du type d’ambiance que vous souhaitez. Les essences de bois exotiques sont plus foncées, plus rouges. Pour une ambiance plus scandinave, on privilégiera plus le pin, le chêne clair.

_Quel type de meubles ?

Pour des questions écolo bobo, le mieux est de miser sur la récup’ et les meubles de famille. Cette solution a aussi l’avantage d’être moins cher. On pourra les poncer éventuellement pour enlever la cire ou le vernis, pas toujours très beau. On mélangera le tout avec du mobilier venant d’ailleurs : meubles chinois, tabouret tibétain, rotin balinais…

Toutefois, il existe de nombreuses marques qui proposent du mobilier de style bohème chic comme Caravane, mais des grandes marques de la distribution se sont lancées sur le créneau comme Ampm, Alinéa, H&M maison, Zara Home…

_LES ÉLÉMENTS CLÉS DU STYLE HIPPIE

Pour un style hippie chic réussi, on privilégiera les matières naturelles et les matériaux bruts, rustres, des objets patinés, usés, faits-mains. A contrario, on limitera le plastique et ses dérivés.

 Voir ou revoir Un intérieur bohème à Amsterdam – Photo : Emmy van Dantzig

#patine #boisbrut
#peinturesécaillées
#mobilierexotique
#brocante

On n’hésite pas à mélanger les style et les provenances, mais pas trop les essences de bois. Il faudra choisir entre une palette foncée ou claire.

_Quel type de meubles ?

Pour des questions écolo bobo, le mieux est de miser sur la récup’ et les meubles de famille. Cette solution a aussi l’avantage d’être moins cher. On pourra les poncer éventuellement pour enlever la cire ou le vernis, pas toujours très beau. On mélangera le tout avec du mobilier venant d’ailleurs : meubles chinois, tabouret tibétain, rotin balinais…


Voir ou revoir Maison à Comporta qui joue la carte rustique et vintage – Photo : Manolo Yellera

#rotin #corde #fibrecoco
#osier #bambou #feuilledepalmier

#jute #chanvre
#rotin #corde #fibrecoco
#osier #bambou #feuilledepalmier

#jute #chanvre

#fauteuilemmanuelle
#rotin #peacock

Fauteuil star des années 60, ce fauteuil reste un élément phare de la décoration hippie. Pour quelque chose de plus chic, on mise sur un cadre de lit style peacock ou du mobilier en rotin balinais.

#fauteuilemmanuelle
#rotin #peacock

Fauteuil star des années 60, ce fauteuil reste un élément phare de la décoration hippie. Pour quelque chose de plus chic, on mise sur un cadre de lit style peacock ou du mobilier en rotin balinais.

Voir ou revoir  La vie sans style, une déco plus vraie – Photo : Debi Treolar

#récup
#transformation #détournement

On chine, on récupère, on laisse dans le jus ou on transforme. On mélange pièces de design actuel et vieux coucous. Tout est bon pour apporter de la matière intéressante à son décor.

Voir ou revoir Le style de Luis Galliussi bohème festif – Photo : Ricardo Labougle

Voir ou revoir  La vie sans style, une déco plus vraie – Photo : Debi Treolar

#récup
#transformation #détournement

On chine, on récupère, on laisse dans le jus ou on transforme. On mélange pièces de design actuel et vieux coucous. Tout est bon pour apporter de la matière intéressante à son décor.

Voir ou revoir Le style de Luis Galliussi bohème festif – Photo : Ricardo Labougle

Voir ou revoir Mix and match de motifs – Photo : Simon Watsoni

On mélange les textiles aspect, matières, couleurs, motifs, provenance…

Mon conseil : Trouver un fil conducteur. Cela peut être le mix de deux couleurs comme le bleu turquoise et le vert émeraude. On peut aussi choisir un type de textile ethnique : berbère, suzani ou tissus indiens, sans oublier le wax.

On mélange les textiles aspect, matières, couleurs, motifs, provenance…

Mon conseil : Trouver un fil conducteur. Cela peut être le mix de deux couleurs comme le bleu turquoise et le vert émeraude. On peut aussi choisir un type de textile ethnique : berbère, suzani ou tissus indiens, sans oublier le wax.

#tapisberbères #tapisenjute
#plantesvertes  #cactus  #urbanjungle

Qu’on les aimes en pot, en vase, suspendues, dehors ou à l’intérieur, les plantes, la nature fait partie intégrante du mode de vie bohème. On les collectionne comme des trophées et on s’en occupe avec amour.

#plantesvertes  #cactus  #urbanjungle

Qu’on les aimes en pot, en vase, suspendues, dehors ou à l’intérieur, les plantes, la nature fait partie intégrante du mode de vie bohème. On les collectionne comme des trophées et on s’en occupe avec amour.

Voir ou revoir Vivre comme des hippies modernes – Photo : Jaclyn Campanaro

Voir ou revoir Vivre comme des hippies modernes – Photo : Jason Frank Rothenberg

Voir ou revoir Vivre comme des hippies modernes – Photo : Jaclyn Campanaro

#artisanat  #fait-main  #faitmaison

Le style hippie privilégie les objets artisanaux et le fait-main maison. Avec le regain pour le style bohème hippie chic, on a vu revenir sur le devant de la scène des techniques artisanales que l’on croyaient disparues. Je pense au macramé, au tissage… et même à la poterie. Certaines techniques sont déjà en train de passer, d’autres de muer, mais ce qui est certain, c’est qu’il y a un intérêt pour le fait-main.

#poterie  #macramé #tissage
#grès #céramique

Voir ou revoir [ Livre ] Modern Macrame d’Emily Katz – Photo : Nicole Franzen

#artisanat  #fait-main  #faitmaison

Le style hippie privilégie les objets artisanaux et le fait-main maison. Avec le regain pour le style bohème hippie chic, on a vu revenir sur le devant de la scène des techniques artisanales que l’on croyaient disparues. Je pense au macramé, au tissage… et même à la poterie. Certaines techniques sont déjà en train de passer, d’autres de muer, mais ce qui est certain, c’est qu’il y a un intérêt pour le fait-main.

Voir ou revoir [ Livre ] Modern Macrame d’Emily Katz – Photo : Nicole Franzen

#poterie  #macramé #tissage
#grès #céramique

_LA PALETTE DE COULEUR

La tendance est aux couleurs neutres, naturelles, claires : blanc cassé ou pas, couleurs de terre, beige, rose blush…

On trouve beaucoup de palettes inspirées du style wabi sabi, toujours neutres, mais foncées : palette de noir fumé, marron, gris, beige sale…

_Couleur dominante

Le style bohème est caractérisé par un mélange de couleurs.

Pour un style hippie chic, on optera cependant pour un fond blanc et chaud classique. L’alternative au blanc peut être des tons clairs, comme un beige légèrement rosé, un jaune sable, un gris taupe… et pour les plus audacieux, les couleurs chaudes et terreuses comme le terracotta, le marron, le beige, l’olive et le kaki.

_Couleurs intermédiaires

La palette des tonalités de terre, les marron [⇒ Maisons de terre ], les terracotta [ ⇒ Terracotta et autres bruns, les couleurs de saison ], les sables…

Pour les adeptes du blanc, on peut jouer avec toutes la gamme des blanc cassés chauds, mariés au teintes sable.

_Couleur accent

L’orange pour un esprit vintage très sixties.

Les rouges terracota, les marrons.

Les jaunes, tous les ocres qui rappellent les couleurs du désert.

Et pourquoi pas le violet ?

Et le noir et ses dérivés toujours, pour apporter un peu de contraste.

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco