Emelie Faif rêve

J’ai enfin réussi à mettre un nom sur cette image poétiquement onirique entre réel et irréel : Emelie Faïf, et j’ai découvert son travail, c’est beau et comme toujours plus complexe qu’il n’y paraît.    

Emilie Faïf est scénographe plasticienne. Elle est née en 1976. Elle est diplômée des Arts Appliqués Olivier de Serres et des Arts Décoratifs de Paris. Elle expérimente l’espace dans des domaines d’intervention divers mêlant le dynamisme des villes à celui de la mode, du textile et de l’Art. Voila pour la bio.

Elle invente des scénographies, elle crée des installations, elle imagine des décors de vitrine des œuvres à l’attention du passant, juste mises à distance derrière une vitre, suspendues entre réel et irréel. 

Nuage dentelle, vitrine Isabel Marant, Paris, 2005

Un énorme cœur, des paysages secrets, quelques prairies flottantes…

L’univers d’Emilie Faïf a quelque chose de naturel et d’incongru. Car l’évidence, ici, est celle des rêves et les rêves épousent les couleurs et les contours de la réalité. Ils en dessinent une sorte de double où la lumière ne fait pas d’ombres, où le lourd devient léger, où les vœux ne retombent jamais. Et puis il y a le corps, ce continent dont on aimerait être familier et qui n’est peut être qu’un souffle, tendre et un peu monstrueux. Corps, Rêve, tout est là: le corps dans les rêves, les rêves dans la peau, le tissus entre les deux. Emilie Faïf sculpte le tissu mais à l’envers : car c’est dessous, derrière, au verso, quelque part à l’intérieur, que ça se joue.

(extrait de son site)

Vêtements paysages, impressions sur vêtements Isabel Marant, 2006

Depuis sa rencontre avec Isabel Marant en 2003, elle a instauré un dialogue et expose régulièrement dans ses vitrines. Cela a dû faire des émules, car elle intervient désormais également pour Tsumori Chisato, le Printemps Haussmann, entre autre.

Paysage flottant, exposition collective Guest House Gallery, Paris & Londres 2009 (vidéo)

Fleurs, sculpture textile, Paris 2006, photo Françis Peyrat.

Paris New-York, sculpture textile, 2010

Sculpture textile, Printemps Haussmann, Paris, 2011

 Le site d’Emelie Faif.

 Elle adhère à l’association pour l’art contemporain, voir sa page sur le site Et alors…

Son agent Valérie Henry.


  1. Mathilde

    19 avril

    Merci pour cette découverte, c’est superbe. Certaines photos me disent quelques choses, mais maintenant j’ai le nom moi aussi 😉
    Mathilde
    roseetvert.blogspot.com

  2. Quelle délicatesse, j’adore!

  3. Mathilde

    19 avril

    Merci pour cette découverte, c’est superbe. Certaines photos me disent quelques choses, mais maintenant j’ai le nom moi aussi 😉
    Mathilde
    roseetvert.blogspot.com

  4. Quelle délicatesse, j’adore!

  5. Mathilde

    19 avril

    Merci pour cette découverte, c’est superbe. Certaines photos me disent quelques choses, mais maintenant j’ai le nom moi aussi 😉
    Mathilde
    roseetvert.blogspot.com

  6. Quelle délicatesse, j’adore!

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco