Sholten & Baijings, un design fluo-vitaminé

Photo Freudenthal/Verhagen, 2011.

C’est sans doute à force de chercher des inspirations « fluo » que je suis re-tombée sur ce couple de designers Stefan Scholten (1972) et Carole Baijings (1973). J’adore leurs créations hors-normes et vitaminées que je trouve inspirantes, car spontanées tout en étant le fruit d’une longue recherche de détails. J’aime le côté graphique, l’idée d’introduire la gamme des couleurs fluos aux couleurs pastel, de travailler l’idée de la trace, de la construction de l’objet. 

foulard 02-scholten-baijing

Foulards en soie édités par le studio Sholten & Baijings, 2008.

J’aime aussi leur histoire, un peu comme une rencontre à l’eau de rose. Lui est diplômé de la design Academy d’Eindhoven en 2006 et a déjà fait un petit bout de chemin dans l’univers du design. Elle travaille pour une agence dont le siège se trouve dans un ancien lieu de culte et fait appel à lui pour concevoir un petit bar pour le bureau de l’agence. Pof pof, crac crac, les voila créant leur propre agence de création en 2000. L’histoire ne dit pas si ils ont eu beaucoup d’enfants, en tout cas de leur collaboration, sont nés beaucoup de projets.

L’alliance de ces deux parcours, l’un formé au design, l’autre autodidacte fait qu’ils font figure d’anticonformistes. Ils n’adhèrent à aucun dogme conceptuel, mais sont plus dans l’expérimentation. « Le design n’est pas seulement une idée. Nous cherchons à transmettre la sensibilité de l’artisan dans la série ».

« Notre travail se caractérise par un minimalisme combiné à une grande richesse de détails et une palette de couleurs intenses.

Colour Wood produit par Karimoku New Standard Japan, 2009 – Photo : Takumi Ota.

Armoire « Amsterdam », en aluminium anodisé de la collection « Truly Dutch », meuble posé sur deux pieds
en boule de cristal rose, soufflées par le verrier Bernard Heesen.
Meuble eacute;dité en collaboration avec le Zuiderzee museum, 2009, limitée à 5 exemplaires.

Linge de maison pour la marque danoise Hay

De gauche à droite :

Verres « Paper Glassware » dont la caractéristique est la trace de scotch traduite dans le verre, posés sur la table « Colour wood ». Photographie : Inga Powilleit – Source Home Life.

Suspensions « Butte », 2010, éditées par Established & Sons, Londres. Existe en deux tailles et trois couleurs : jaune, rose ou blanc. Verre soufflé avec peinture soufflé à l’aérographe à l’intérieur. Le dégradé de couleur de l’ombre joue sur l’illusion, la suspension semble être allumée alors qu’elle est éteinte.

Coupe « Serious Business », 2008, édité par Thomas Eyck. Mat. : bois de Saule et plastique. L’osier tressé et teinté en fluo habille le squelette en plastique de la coupe. Existe en plusieurs tailles et plusieurs couleurs.

Plats « Candy », élaborés et produits en collaboration avec Royal Leermam Crystal. Il existe une série de modèles, édités en un tout petit nombres d’exemplaires.

Série de »légumes » en tissu, 2009. Photographie Yves Krol.

Pichet « Grand Bernard » en verre soufflé par le verrier Bernard Heesen porte en mémoire le cannage de l’osier, 2008. Edité par Thomas Eyck. Photo : Marie-Pierre Morel pour le ELLE déco oct. 2009.

Boîtes « Butte Burtle », 2010, éditées par Established & Sons, Londres. Une Butte est une boîte traditionnelle de voyage néerlandaise en bois de saule tressé et bois de placage. Ici, le duo présente une vision moderne de l’objet avec peinture fluo pour l’intérieur et illustrations imprimées à la main. Chacune raconte une histoire « la vie d’un thon de poisson », « la vie d’une tortue » et « la vie d’un arbre », faisant résonance aux répercussions de l’agriculture intensive et la déforestation sur notre environnement.

Leur studio, espace de travail, espace de vie. Source : Fab Feature.

Lit-arc-en-ciel reference

La chambre n° 14 du Lloyd Hotel à Amsterdam, aménagée en 2005 par Scholten & Baijings. Un miroir subtilement incliné au-dessus du lit plonge le dormeur dans les couleurs joyeuses de leur fameux plaid bayadère.  
Photo : Marie-Pierre Morel pour le ELLE déco oct. 2009. 

Leur site, très complet présentant chacun de leurs projets et créations.

Une gallerie de photos de leur studio sur Fab Feature.

 Sur le site Sight Unseen.com, un reportage avec gallerie de photos. 

Une gallerie de photos de leur studio sur le site de Elle décoration.

 Ils sont édités et/ou distribués : Pastoe, Established & Sons, Thomas Eyck, Karimoku New Standard Japan


SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco