Un appartement haussmannien en colorama par Sacha Hayot

C’est bien connu les projets les plus aboutis, sinon ceux qui montrent bien toutes les facettes d’un décorateur, c’est chez lui. Entre autre ici, il faudrait plus parler de facéties que de facettes, car Sacha Hayot n’a pas l’air dénuée d’humour et semble ne pas se prendre au sérieux, mais fait cependant les choses sérieusement.

Sacha Hayot || Côté Paris

Dans l’interview qu’elle a donné à Côté Paris, je trouve assez vraie ce qu’elle nous dit de la déco :

« Il faut toujours garder de la distance, ce n’est que de la décoration. Mais c’est aussi un outil merveilleux avec lequel on doit s’amuser pour diffuser de la légèreté dans la vie quotidienne. Voilà pourquoi j’installe des boules à facettes dans mes décors, je répare les verres cassés des tables avec des rubans en vinyle, je fais des collages improbables là où je peux et j’ose la vraie couleur qui claque du sol au plafond. »

Have fun !

 J’adore les boiseries anciennes et le parquet, repeints en blanc comme une belle meringue, sur lequel les couleurs vives viennent s’éclater. L’haussmannien se « désennuie ».

 Encore plus loin pour le coin ado, le parquet prend des couleurs écarlates et les boiseries se couvrent de bleu-ciel. On admire le tapis raccord !

 La cuisine prend des allures rétro avec ce mélange de chrome, de gris et de bleu fifties.

 Totalement vintage, mais pas ringard le choix du noyer pour encadrer le lit.

Source : Côté Paris (avril-mai 2013) – Photo : Nicolas Millet
+ Première photo : extrait du portefolio de Sacha Hayot.


  1. Très jolie, plus rien à dire!

  2. Très jolie, plus rien à dire!

  3. Très jolie, plus rien à dire!

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco