Vintage Palm Springs chez William Stewart

Cette maison, c’est un peu « j’avais rêvé de vivre dans les années 60 en Califormie » et le cliché est savamment reconstitué par Bill Stewart, décorateur d’intérieur qui rêve de la Californie depuis toujours, bien qu’il ait grandi à West Palm Beach, en Floride et que son activité soit basée à Atlanta, William Stewart Designs depuis 1985. « J’ai adoré le temps. J’ai adoré l’architecture. Donc, il y a cinq ans, je me suis dit ‘Je veux une maison à Palm Springs.' » Et il l’a eue : une maison datant de 1962 au pied des hauteurs rocheuses de San Jacinto.

Il sagissait d’un pavillon construit par Alexander Construction, une entreprise familiale de promotion immobilière qui a construit plus de 2000 pavillions modernistes entre 1947 et 1965. Mais il a dû faire de gros travail d’investigation pour retrouver le plan et le décor d’origine, car la maison avait subi de lourdes restructuration au cours du temps.

Ce que j’aime tout particulièrement dans cette maison, comme dans beaucoup des maisons que je vous ai présentées durant l’été, ce sont les extérieurs. Je ne rêve pas forcément de vivre le rêve californien, mais vivre dans un climat chaud et sec, et de pouvoir passer de l’intérieur à l’extérieur pied nu sans me poser de question, ah ça, j’adore cette idée.

William Stewart a recréé un écran solaire sur le devant de la maison, une paroi moulée en béton de filtrage la lumière du soleil et des sons de la rue. Le hall d’entrée a été rouverte et un paravent en bois à lattes a été installé. Les murs en plaques de plâtre ont été enlevés pour mettre le bois d’origine en valeur, et le garage fermé est redevenu un auvent de voiture comme autrefois. « J’ai décidé que tout ce qui a été attaché à la maison devrait être telle qu’elle était en 1962 », dit Stewart. « Comme pour en faire un témoignage du design en vogue à cette époque, ce modernisme populaire, ce mouvement enthousiaste et un peu excentrique. »

L’intérieur est aussi très soigné. « Vous devez garder à l’esprit que cette maison illustre parfaitement l’idée qu’un habitant de la Côte Est se fait d’une maison typique de Palm Springs ». Pour cela, il y a accumulé des pièces de design de l’époque, s’est amusé à recréer une palette de couleurs typique de cette époque, mélangeant la gamme des jaunes, des verts et des ocres et a enrichi le tout avec des oeuvres d’art contemporain et moderne.

Sources et photographe : John Ellis pour le Elle Decor « Restoring Midcentury Style » 

et IDEAT n°94 juillet-Août 2012 Decoroom 2.


SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco