Déambulons, des structures cocon en bambou

Déambulons, des structures cocon en bambou

Par une belle et caniculaire journée, je suis allée rencontrer dans son atelier près de Lyon Jean-Baptiste. Il est le créateur de Déambulons, une marque qui propose des structures en bambou, notamment des sièges cocons. Vous l’aurez deviné, c’était déjà il y a un moment. En fait, j’attendais de recevoir les nouveaux clichés de ses créations pour vraiment vous donner envie de découvrir son boulot. Ma patience a été récompensée, parce qu’elles sont superbes et mettent bien en valeur le travail de cet autodidacte du design, globe-trotteur et touche-à-tout.

Déambulons, des structures cocon en bambou

Déambulons, des structures cocon en bambou

Jean-Baptiste, un parcours atypique

Dans mon job de blogueuse, il y a une chose qui me motive particulièrement, c’est la rencontre avec des gens, des créateurs, des faiseurs. Cela donne du sens à cette activité qui pourrait facilement verser dans le futile et l’auto-satisfaction.

Jean-Baptiste est le genre de personne avec qui j’accroche, parce qu’il a un parcours atypique et donc très intéressant. [ Il a plein de choses à raconter. ] Il aurait pu suivre une voie toute tracée après son école de commerce, mais il n’en a rien fait, ou presque.

Lors d’un stage en Thaïlande pendant ces études, suivi de nombreux séjours au Vietnam, il choisit de suivre un master en culture d’Asie, jusque là rien de bien extraordinaire. En revanche, ce qui va être vraiment déterminant pour lui, c’est son passage par une ONG en Thaïlande. Il part en effet à la rencontre de l’ethnie Karen située au Nord du pays durant plusieurs mois, pour construire une école de formation agricole. C’est durant ce séjour qu’il va s’initier à l’art de tailler, de lier, d’assembler le bambou. Tout est dit, rien n’est fait.

Déambulons ne verra le jour que bien des années après, quand l’envie de faire un boulot qui ait du sens pour lui aura le dessus sur tout le reste.

Si son parcours, vous intéresse, vous pouvez lire cet article : Chemin de traverse de déambulons sur le blog de sfumato.fr

Déambulons, des structures cocon en bambou | L'atelier de Jean-Baptiste

Déambulons, des structures cocon en bambou | L'atelier de Jean-BaptisteDéambulons, des structures cocon en bambou | L'atelier de Jean-Baptiste

Déambulons, des structures cocon en bambou | L'atelier de Jean-BaptisteDéambulons, des structures cocon en bambou | L'atelier de Jean-Baptiste
DEAMBULONS © Marion PARENT

Le travail du bambou

Le bambou est un matériau qui me fascine depuis longtemps, d’où mon intérêt pour Déambulons. Cette plante présente tant de qualités, à part peut-être le pouvoir d’envahir nos jardins si on ne s’en méfie pas, mais cela est une autre histoire. En même c’est son atout, elle est coriace, vivace et fournit donc un matériau renouvelable, solide, souple qui offre énormément de possibilités d’utilisations.

La morphologie du bambou lui offre des propriétés uniques. Sa résistance, comparable voire supérieur à l’acier, ainsi que sa souplesse et légèreté, en font un matériau de très grande qualité pour la construction. Le bambou se renouvelle à une vitesse record et ne nécessite que peu de besoins, ce qui le rend particulièrement écologique, en plus qu’esthétique.

En visitant l’atelier, j’étais très curieuse de savoir comment Jean-Baptiste faisait pour découper son bambou en lamelle. Ce n’est ni au cutter, ni à la scie, mais grâce à une sorte d’emporte-pièce en forme de cercle étoilé (voir ci-dessus) que l’on place en haut de la tige creuse d’une tige. On tape un grand coup à l’aide d’une masse et cela brise le bois. Facile, non ? Je précise qu’il faut utiliser un bambou frais, car sinon il s’effrite ou se casse. Pas certaine ne pouvoir reproduire le geste à la maison et pourtant, j’ai bien des idées d’utilisation.

Déambulons, des structures cocon en bambou
Déambulons, des structures cocon en bambou

Déambulons, pour qui ? Pour quoi ?

Jean-baptiste propose ses structures cocon design sur commande. [ Il vous en coûtera autour des 950 euros pour la plus petite. ] Elles sont fabriquées artisanalement dans la région Lyonnaise, avec du bambou d’origine Française, non traité. Les cocons sont fournis avec un socle et un matelas. Pour les détails, je vous laisse voir sur son site. Il répond également à toutes les commandes spéciales : aménagement dans des espaces publiques ou privées, extérieurs ou intérieurs. Vous pouvez aller faire un tour par sa page projets.


  1. lolabelle

    9 janvier

    Moi qui rêve depuis plusieurs mois d’un fauteuil/nid pour ma terrasse, je succomberais sans problème à ces modèles vraiment très très sympas!
    Ah, je m’y vois déjà installée au soleil dans ces petits cocons d’été!!!! Mais j’imagine que le prix doit être conséquent (et sans aucun doute justifié par le travail effectué)?!

  2. Aethel

    9 janvier

    De très jolies réalisations pour un très joli parcours professionnel, il faut du courage pour dévier de sa trajectoire quand on est lancé. En tout cas je me vois très bien me lover dans ces cocons un été.

  3. Mathilde

    12 janvier

    Une très jolie marque que je découvre ici. Je trouve ces structures en bambou superbes, quel beau travail !

  4. Pour moi qui suis décoratrice, c’est une vraie belle découverte !

    J’imagine déjà ce genre de structure sur une terrasse au style jungle, même dans un grand hall d’entrée pour libérer la lumière et provoquer une jolie émotion en entrant 😉

    Bravo Jean-Baptiste, de la part de toute l’équipe de la Maison Bliss,
    Miss Bliss

    • Clémence

      8 février

      Merci d’avoir laissé un commentaire, j’espère que ce sera le premier du longues séries…
      En tout cas, je suis ravie que ce soit un vraie découverte. Je passerai le message à Jean-Baptiste. J’ai tout de suite craqué quand je l’ai vues et je rêve de la même chose.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM
@turbulencesdeco
preloader