Pourquoi pas adopter deux matelas individuels ? *

Double tête de lit pour cette chambre double de l'hôtel Hoy à Paris

Et pourquoi ne pas adopter deux sommiers indépendants et deux matelas individuels, dans la chambre parentale ?

Ne pas dormir dans le même lit, quand on est un couple, est un sujet délicat à aborder, ne parlons même pas de faire chambre à part. C’est quelque peu tabou. Pourtant, le sujet mérite réflexion, quand on sait qu’un tiers des troubles du sommeil seraient causés par notre partenaire. L’idée de mettre un poil de distance dans le sommeil du couple ne paraît être une si mauvaise idée.

Opter pour deux matelas différenciés, couplés à deux sommiers indépendants et éventuellement des couettes individuelles, permet d’améliorer le sommeil de chacun, sans faire chambre à part. Un autre avantage est que chacun peut adopter le matelas adapté à sa morphologie. Il faudra néanmoins veiller à ce que la hauteur totale des matelas soit identique pour ne pas créer d’effet escalier au milieu.

On sait aujourd’hui, que la qualité du matelas a un énorme impact sur la qualité du sommeil, mais le confort et le besoin de fermeté ou de moelleux est propre à chacun. Vous trouverez ainsi une large gamme de matelas 90×190 cm MAISON de la LITERIE sur leur site.

Photo en une : Hôtel Hoy à Paris – Voir ou revoir Hoy hôtel à Paris, une esthétique wabi sabi bohème

Lit double avec double tête de lit individuel en bois sur fond noir

vtwonen.nl – Photo : Sonja Velda et styling : Sanne Pol

Chambre parentale avec lits indépendants

Pour ce sujet, j’ai cherché longuement des visuels sur Pinterest pour illustrer mon propos, mais je n’en ai trouvé que difficilement, essentiellement dans l’hôtellerie où les chambres doubles à lits indépendants sont monnaie courante. Le constat est donc sans appel, ce sujet est quasi-invisible en décoration et en aménagement intérieur. Les doubles-lits individuell sont réservées aux chambres d’enfants, voire d’invités. Néanmoins, je dirais aussi qu’avoir un double sommier avec double-matelas ne se voit pas forcément…

Néanmoins, il y a des pistes décos intéressantes comme de positionner deux têtes de lit individuelles comme l’exemple ci-dessus, ou le diy avec les deux coussins qui permettent de marquer deux couchages.

Hôtel Voltaire à Arles - Chambre avec double lits individuels dans des tonalités terracotta

Hôtel Voltaire à Arles – Chambre avec double lits individuels dans des tonalités terracotta – Photo : Valerio Geraci

Chambre avec deux lits vintage individuels pour former un double lit

bo-bedre.no – Photo : Mads Mogensen

Ne pas dormir ensemble

Selon une étude américaine, faire chambre à part, concernerait un couple sur cinq, aux Etats-Unis. Je trouve que cela n’est pas rien. En France, le phénomène est très peu répandu… ou caché. Cela reste assez tabou.

Il n’y a pas vraiment d’études sur le sujet, ou des études qui prouvent le contraire, comme cet article que j’ai lu affirmant que « dormir ensemble était bon pour les couples« , question de synchronisation de sommeil. C’est possible, mais selon moi, en filagramme, il y a comme une injonction normative : « un couple heureux en ménage dort dans le même lit et synchronise son sommeil !« . Or, chacun est différent, et chaque couple s’arrange avec son mode de vie et son sommeil. Au centre de la problématique, il y a le sommeil, et le sommeil n’est pas choses toujours aisée. Entre celui qui ronfle, qui bouge, qui a trop chaud, ou froid, qui se couche en décalé, on a beau dos de dire que dormir ensemble est la panacée.

En tout cas, opter pour deux matelas individuels aura un impact sur la qualité du sommeil. Cela permet à chacun de retrouver son propre espace et de diminuer le ressenti des mouvements de son voisin.  Pour les ronflements, c’est autre chose

Une chambre parentale avec deux lits individuels

via le site immobilier funda.nl

Chambre double avec lits individuels dans un style scandinave

Chambre double avec lits individuels dans un style scandinave

en vente sur historiskahem.se

Est-ce que le sujet est déco ? Pas vraiment. Cependant, il touche incontestablement à l’aménagement intérieur, et l’aménagement intérieur touche à l’intime, c’est un fait. Nos intérieurs  s’adaptent à nos modes de vie et suivent les changements sociétales. Peut-être qu’écarter les lits ou faire chambre à part sera la norme dans quelques années, pour mieux dormir, pour durer dans le temps. Peut-être que les rapports du couple seront différents. Peut-être

Et vous, comment dormez-vous ? Que pensez-vous de tout ça ?

N’hésiter pas à partager, épingler, ou à me laisser un commentaire,
même court, ça fait toujours plaisir, on sait qu’on est lu !
Merci d’avance.

  1. Carole

    26 octobre

    Ici nous cherchons le meilleur compromis : deux 90×200 accolés ou carrément chacun sa chambre… Mais en tout cas nous avons besoin d’une vraie indépendance de couchage, sinon nous dormons très mal. C’est vrai que c’est mal perçu par l’entourage, comme si c’était une indication que le couple battait de l’aile… alors que pas du tout ! Par contre le plus difficile c’est de trouver une bonne literie sans casser son PEL… si tu as des conseils, je prends !

    • Clémence

      26 octobre

      Bonjour Carole,
      Je vis la chose pareillement, avec un regard pas vraiment critique, mais plutôt de surprise, d’incompréhension, alors que dormir ensemble n’est évidemment qu’une norme sociale.
      Pour trouver un matelas pas trop cher, il faut surtout surveillez les promotions à droite à gauche et regardez aussi, le Boncoin. Nous en avions trouvé un pas cher, genre un stock en faillite et je dors toujours dessus, c’est qu’il n’était pas si pourri que cela.
      Bonne journée,

      Clémence

  2. Solene

    6 octobre

    On a découvert cela en Islande ! Durant 3 semaines de vacances on a jamais eu un lit double ! Toujours deux lits simples collés avec chacun sa couette et on a super bien dormi ! Surtout quand l’autre s’enroule dans la couette au milieu de la nuit ça peut être l’enfer .
    Merci pour cet article très intéressant !

    • Clémence

      7 octobre

      Bonjour Solene,
      J’ai appris aussi, par un autre témoignage que les Autrichiens avaient adopté depuis bien longtemps, les matelas individuels.
      En tout cas, nous allons partir vers cette solution, car je pense que c’est pas mal comme solution !
      Bonne journée,

      Clémence

  3. Bertille

    3 octobre

    Allez je me lance aussi sur ce sujet délicat… J’ai découvert les bienfaits de deux sommiers et deux matelas mis côte à côte dans un gîte en vacances, je n’avais jamais aussi bien dormi de ma vie ! Depuis j’ai adopté le même type de couchage, je n’y vois que des avantages. Et puis je parviens tout juste à manipuler le matelas latex en 80 x 190 tellement c’est lourd, retourner un matelas de 160 x 200 dans la même matière est une opération dangereuse pour un seul dos ! Deux couchages vraiment indépendants permettent indéniablement une meilleure qualité de sommeil. Quant aux ronflements, malheureusement, la cause est plus désespérée…

  4. Martine

    3 octobre

    Merci! Belle réflexion

  5. DIL

    2 octobre

    « Une chambre à part », que cette expression est laide ! Je préfère « une chambre à soi »… Un lieu intime, nécessaire même (surtout ?) lorsque l’on vit à 2.

    • Clémence

      5 octobre

      Bonjour,
      Vous avez entièrement raison, « chambre à soi » sonne beaucoup mieux, mais bon, il faut pouvoir se le permettre. En tout cas, j’essaierai d’utiliser cette locution plus souvent à l’avenir.
      Bonne journée,

      Clémence

  6. Julie

    2 octobre

    Avec mon conjoint, on est des adeptes du lit séparé. On ne dort pas aux mêmes horaires, il est insomniaque. C’est un vrai confort de ne pas partager le même lit. En ce moment, on pousse à ne pas partager la même chambre, et, au final, le temps qu’on passe ensemble est plus qualitatif.

    • Clémence

      5 octobre

      Bonjour Julie,
      Merci, merci d’avoir laissé un témoignage.
      Je n’ai voulu m’étaler sur ma vie perso, mais ici, c’est un peu pareil. Je ne comprends pas bien que cela soit si « tabou » en France. Quand j’en parle, c’est mal perçu par mon entourage, les copains, alors que… c’est juste pour dormir mieux.
      Bonne journée,

      Clémence

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco