La maison show-room de Patrizia Moroso

Pour les fans de design, on ne présente plus l’éditeur italien Moroso, synonyme d’innovation, de couleurs et d’originalité, qui compte dans son catalogue des designers tels Ron Arad, Tord Boontje, Tokujin Yoshioka… Derrière cette réussite, se cache Patrizia Moroso, la géniale directrice artistique qui a su faire de la petite entreprise familiale fondée après guerre, fabriquant de meubles à Udine, une référence incontournable dans l’univers impitoyable du design.

Patrizia Moroso s’est fait construire au milieu d’un parc un immense « palais » de 1000 m2, dédié au design, à Udine même. Avec son mari l’artiste sénégalais Abdu Salam Gaye, ils ont choisi de confier la construction et l’aménagement de leur maison à leur amie l’architecte espagnole Patricia Urquiola avec un mot d’ordre : insuffler l’esprit africain dans une maison résolument contemporaine.

Le résultat est une structure étonnante aux allures de grande case africaine, mixant à l’extérieur bardage en cèdre et d’un rouge profond. A l’intérieur, de grandes fenêtres laissent entrer la nature dans de vastes espaces de vie. La maison comme dans la tradition africaine se partage en deux espaces bien distincts : espace de réception et de travail et lieu de vie et d’intimité. Le ré-de-chaussée est ouvert aux autres et au monde, tandis que l’étage est réservé à la famille et à l’atelier de Salam Gaye.

Dans cette maison, la décoration est toujours en mouvement. On y retrouve nombreuses oeuvres d’art, et surtout les immenses toiles de Salam Gaye. Patrizia y expose les meubles qu’elle édite, et mari et enfants, testent les prototypes des nouvelles pièces de mobilier. La maison sert aussi régulièrement de cadre pour de nombreuses séances photos.

C’est en feuilletant le dernier catalogue At home de Moroso, que j’ai eu envie de revenir sur cet intérieur hors-norme que vous connaissez sûrement. Je me suis amusée à mélanger photos de catalogue et série réalisée pour des magazines. Et je vous assure pas que cela n’a pas été facile de faire un choix.

 

Sources : Catalogue Moroso At home // Open house par le nytimes.com – Photo : Jason Schmidt // Indecora.com – Photo : Manolo Yllera // Dolce casa par madame.lefigaro.fr // La maison hors norme de Patrizia Moroso par Marie-claire Maison – Photo : Marc Eden Schooley


  1. nadine

    12 décembre

    Gros coup de coeur pour ce blog!!!
    liliane
    à plus

  2. Effectivement, le choix est difficile, mais j’aime beaucoup ta sélection! On rêve d’habiter ces grands espaces au style à la fois ethnique et épuré. J’adore!

  3. nadine

    12 décembre

    Gros coup de coeur pour ce blog!!!
    liliane
    à plus

  4. Effectivement, le choix est difficile, mais j’aime beaucoup ta sélection! On rêve d’habiter ces grands espaces au style à la fois ethnique et épuré. J’adore!

  5. nadine

    12 décembre

    Gros coup de coeur pour ce blog!!!
    liliane
    à plus

  6. Effectivement, le choix est difficile, mais j’aime beaucoup ta sélection! On rêve d’habiter ces grands espaces au style à la fois ethnique et épuré. J’adore!

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco