Le style de Frédérci Hoof : La déco brute

L'intérieur de Frederic Hooft à Gand - Une déco brute

Pourquoi ne pas laisser parler les murs ?
C’est vrai qu’il est magnifique ce plafond, il  raconte toute une histoire.

Je vous l’accorde, cette prise de position peut paraître osé et radical pour beaucoup, et la majorité d’entre nous auraient peur de franchir cette barrière qui les séparer du « propre » et du « sale ».  Alors revenons, sur ce style « RAW LUXE », « SHABBY CHIC », « RUSTIQUE », « LA DÉCO CRACRA »… appelé le comme vous voulez, qui consiste à conserver des éléments en état et/ou à se meubler de choses abîmées, pour ne pas dire patinées. Ce sujet avait fait le sujet d’un de mes premiers articles « La déco Cracra, le nouveau luxe », et je réitère, car j’aime cette idée et qu’elle perdure.

L'intérieur de Frederic Hooft à Gand - Une déco brute

Dans le Marie Claire maison du mois d’octobre, j’ai adoré l’intérieur de l’architecte d’intérieur Frédéric Hooft et d’Eva, graphiste free-lance qui semblent à peine rénové. Bien évidemment, vous l’aurez deviné, il n’en est rien. Ils ont passé beaucoup d’énergie à repenser les espaces, en abattant les cloisons pour agrandir les pièces, plâtrer les murs à l’ancienne. Cuisine et salles d’eau ont été refaites. En revanche, certains éléments comme le plafond, les sols, des boiseries ont été conservés dans leur jus. Quand on sait que la maison est une vieille demeure de Gand (Belgique) avec des murs datant de 1680, dont le bâtiment a été construit en 1850, on comprend mieux la beauté des patines.

L'intérieur de Frederic Hooft à Gand - Une déco brute

Vous devez accepter une maison comme il est, sinon vous ne devriez pas acheter. Dans cette maison, il peut faire froid et il y a des courants d’air et des escaliers raides partout. Ce n’est pas une maison typique, mais ce n’est pas ce que je voulais.

L'intérieur de Frederic Hooft à Gand - Une déco brute

Pour donner un aspect contemporain à ce type de décor, il est important…

01 | de laisser parler les lieux,

02 | de redéfinir les espaces pour les ouvrir [on vit moins cloisonné qu’il y a ne serait-ce 30 ans],

03 | d’apporter des matériaux et du design contemporains comme la douche en résine de la chambre,

04 | de remettre à neuf ou propre des éléments (certains planchers ont été poncés) pour créer le contraste entre des des matériaux bruts et d’autres contemporains,

05 | de soigner l’ameublement avec de beaux éléments de design ou d’art. Dans cet intérieur, nous sommes gâtés, car Frédéric Hooft est passionné de design, et collectionne les plus éléments du design du XXe siècle.

L'intérieur de Frederic Hooft à Gand - Une déco brute

L'intérieur de Frederic Hooft à Gand - Une déco bruteL'intérieur de Frederic Hooft à Gand - Une déco brute

L'intérieur de Frederic Hooft à Gand - Une déco bruteL'intérieur de Frederic Hooft à Gand - Une déco brute

L'intérieur de Frederic Hooft à Gand - Une déco brute

L'intérieur de Frederic Hooft à Gand - Une déco brute

L'intérieur de Frederic Hooft à Gand - Une déco brute

L'intérieur de Frederic Hooft à Gand - Une déco brute

L'intérieur de Frederic Hooft à Gand - Une déco brute

L'intérieur de Frederic Hooft à Gand - Une déco brute

L'intérieur de Frederic Hooft à Gand - Une déco brute

Marie Claire maison (n°472) – voir le reportage sur le site coffeeklatch.be + frederichooft.be


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco