L’appartement coloré et fantaisiste d’une graphiste

L'appartement coloré de la graphiste Sabine Brandt à Copenhague

Des couleurs pas courantes pour cet appartement situé à Copenhague, je ne sais pas pour vous, mais c’est le genre d’association que je n’oserais jamais chez moi. En revanche, chez les autres, pourquoi pas ?

Petite hypocrite, non, non ! C’est juste qu’à force de voir des intérieurs tous les jours, je n’arrive plus trop à savoir ce que je veux chez moi [j’ai envie de tellement de choses qui ne vont pas forcément ensemble], mais ce qui est certain c’est que je sais ce que je ne veux pas. Cela ne m’empêche pas de trouver le style drôle ou intéressant. J‘adore ce genre d’intérieur peu conventionnel qui avec peu de moyens apportent des solutions originales et se décorent sans se soucier des codes du moment.

Il fallait bien des esprits créatifs et libres pour l’oser comme ceux de la designer graphique Sabine Brandt et de son mari architecte. Il suffit de regarder le portfolio de la dame pour comprendre son goût pour les couleurs, l’exotisme, les motifs…

Sisterbrandt - Créations graphiques

Sisterbrandt - Créations graphiquesSisterbrandt - Créations graphiques

Sisterbrandt - Créations graphiquesSisterbrandt - Créations graphiques

sisterbrandt_graphiques creations

Donc un rose pastel assez vif et un vert menthe qui ne l’est pas moins… ne serions nous pas influencé par les années 90 ? Dixit mon article d’hier : Retour vers les années 80/90 : sous influence Memphis. Je vous rassure, je n’en fais pas une obsession, mais je vous annonçais hier que cette tendance allait nous gagner insidieusement…

L’idée n’est pas de reproduire l’univers de cette période [d’ailleurs quel était-il vraiment ?] mais d’adopter quelques codes qui étaient très tendance et influencé par le mouvement de design Memphis comme le mixe de couleurs pastel rose/bleu lagon/menthol, les motifs spaghettis ou petits triangles, l’association du noir et blanc, de matériau comme le terrazzo ou ici, le contreplaqué. Sabine Brandt nous dit s’être inspirée de ses voyages en Inde, et on peut aussi la croire, car les Indiens n’ont pas froids aux yeux  en terme de couleur.

L'appartement coloré de la graphiste Sabine Brandt à Copenhague

Je retrouve dans cet intérieur la dualité scandinave, il y a souvent deux visions : d’un côté, un besoin de minimalisme, de rigueur, d’un autre côté un esprit fantaisiste qui s’amuse. Le bas de cet appartement en duplex est très sage dans sa partie inférieur : parquet blanchi, murs blancs… en fait assez classique. Seul l’immense moodboard au dessus du canapé annonce la fantaisie de l’étage. Cela me fait penser à l’ancien appartement d’Isabelle McAllister.

L'appartement coloré de la graphiste Sabine Brandt à Copenhague

L'appartement coloré de la graphiste Sabine Brandt à Copenhague

L'appartement coloré de la graphiste Sabine Brandt à Copenhague

L'appartement coloré de la graphiste Sabine Brandt à Copenhague

L'appartement coloré de la graphiste Sabine Brandt à CopenhagueL'appartement coloré de la graphiste Sabine Brandt à Copenhague

L'appartement coloré de la graphiste Sabine Brandt à Copenhague

L'appartement coloré de la graphiste Sabine Brandt à Copenhague

L'appartement coloré de la graphiste Sabine Brandt à Copenhague

L'appartement coloré de la graphiste Sabine Brandt à CopenhagueL'appartement coloré de la graphiste Sabine Brandt à Copenhague

L'appartement coloré de la graphiste Sabine Brandt à Copenhague

L'appartement coloré de la graphiste Sabine Brandt à Copenhague

hemma.aftonbladet.se + alt.dk – Photo: Jenny Brandt (tiens, tiens…)


  1. Parquet

    29 avril

    De très bonnes idées d’inspiration !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco