Leslie Oschmann fait parler les vieilles choses

Leslie Oschmann, créatrice de la marque Swarm fait parler les vieilles choses

Hello, hello les Amoureux de l’upcycling,
Ce mot vous est désormais familier, mais quand j’ai écrit cet article en mai 2012, c’était tout nouveau comme concept… On disait « recyclage » [ en français quoi, mais il n’était pas « up ! » ]. Le sujet me passionnait et j’étais à l’affût de tous les créateurs « design » qui créaient des objets à partir de déchets.

J’avais donc choisi de parler de Leslie Oschmann, créatrice de la marque Swarm. Je reviens sur son travail, car j’aime toujours autant sa démarche et ses créations.

Leslie Oschmann se présente plutôt comme une artisane que comme une artiste. Elle fait certes partie de ses nouveaux artisans qui inventent de nouveaux concepts, s’appuyant sur un savoir-faire et la revalorisation de matériaux anciens.

Leslie Oschmann, créatrice de la marque Swarm fait parler les vieilles choses

Décor8 – Photo : Holly Becker

Sa démarche

Leslie Oschmann chine des meubles en général industriels des années 50, accumule les vieilles toiles du XIXe siècle-début XXe, collectionne les vieux canevas, les bouts de tissu… Elle trouve tout ça dans les brocantes et les marchés aux Puces d’Europe.

Je n’achète rien de neuf, ce que j’aime c’est sentir la main de l’homme sur l’objet à travers les années.

Puis, elle assemble, associe patiemment ses découvertes pour leur redonner vie. Elle habille les chaises, les meubles de portraits peints, de paysages dont elle dissocie un détail, joue du collage avec d’autres matériaux. Et puis, elle répare, rafistole, confectionne également des sacs avec des vieilles toiles et des tableaux.

Le résultat est pour le moins surprenant : objets à la fois contemporains pour le côté « assemblage » et anciens pour le côté « sorti du grenier ».

Leslie Oschmann, créatrice de la marque Swarm fait parler les vieilles choses

Quelques mots sur le parcours de Leslie Oschmann

Artiste d’origine hollandaise, ayant été élevée par son père aux Etats Unis, elle vit aujourd’hui à Amsterdam où elle a installé son studio de création : Swarm. Dans sa première vie, elle a travaillé comme « acheteur » pour Habitat/Conran Shop ce qui explique sans doute son exposition pour la boutique Conran Shop à Paris en 2009, puis comme directrice artistique pour Anthropologie, ce qui explique sa collaboration avec cette enseigne, mais ce qui explique surtout sa connaissance du design et son goût des belles choses .

Collaboration Leslie Oschmann, créatrice de la marque Swarm et Anhthropologie
Collaboration Leslie Oschmann, créatrice de la marque Swarm et Anhthropologie

Collaboration Leslie Oschmann, créatrice de la marque Swarm et AnhthropologieCollaboration Leslie Oschmann, créatrice de la marque Swarm et Anhthropologie

Collaboration Leslie Oschmann, créatrice de la marque Swarm et AnhthropologieCollaboration Leslie Oschmann, créatrice de la marque Swarm et Anhthropologie

Une collaboration avec les magasins Anthropologie

Pour ma part, j’ai découvert le travail de Leslie Oschmann par le biais de sa collaboration avec Anthropologie. La collection a été vendue depuis, mais je garde le souvenir des photos de Pia Jane Bijkerk.

Leslie Oschmann, créatrice de la marque Swarm fait parler les vieilles choses

Leslie Oschmann, créatrice de la marque Swarm fait parler les vieilles chosesLeslie Oschmann, créatrice de la marque Swarm fait parler les vieilles choses

Leslie Oschmann, créatrice de la marque Swarm fait parler les vieilles choses

Leslie Oschmann, créatrice de la marque Swarm fait parler les vieilles choses

Leslie Oschmann, créatrice de la marque Swarm fait parler les vieilles choses

In situ, ça donne quoi ?

Pavillon de chasse rénové par Uxus Design + chaises Swarm design

Pavillon de chasse rénové par Uxus Design + chaises Swarm design

Pavillon de chasse rénové par Uxus Design + chaises Swarm design

Photo : Dim-Balsem

Il s’agit là de la résidence d’une famille américaine, qui a pris ses quartiers dans un pavillon de chasse des années 30 situé dans l’ouest du Connecticut. Après avoir passé une année en Europe, ils ont fait appel à l’agence UXUS design pour la rénovation. Pour casser le côté très neuf qui hésite entre l’empreinte de l’ancien et le contemporain -je suis moqueuse-, ils ont choisi de mettre autour de cette grande table repeinte en blanc, collection « Not so fragile » (UXUS design) les chaises de Leslie Oschmann.

Je ne suis pas fan fan de la maison, mais je reconnais que les chaises de Leslie Oschmann sont du plus bel effet dans cet intérieur contemporain.

Pavillon en banlieue parisienne + chaise Swarm design

Une chaise à retrouver dans ce pavillon de banlieue parisienne aux allures campagnards

J’espère vous avoir fait découvrir ou re-découvrir cette artiste / artisan qui sublime nos chaises branlantes, redonnent une second vie aux vieilles croûtes… J’adore son travail. Je l’avais un peu oubliée. Je perds parfois de vue ces créateurs que j’aime, parce qu’ils sont discrets.

 


SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco