Une ligne noire décorative comme fil conducteur

Rénovation d'un appartement par Camille Hermand - Paris XVe - Le séjour souligné par une ligne noire

Dans la lignée de mes investigations de petites surfaces, je vous propose de découvrir cette rénovation d’un appartement parisien, signée par Camille Hermand. Ce n’est pas la première fois que je vous parle de ses réalisations. Mon attention a donc été retenue, cette fois-ci, par ce petit appartement, situé dans le XVIème arrondissement de Paris. Il présente la caractéristique originale d’avoir comme fil conducteur, une ligne noire décorative. L’occasion de nous interroger sur la cohérence d’un décor.

Prenez un appartement de 40 m2 et optimisez le pour le rendre fonctionnel et agréable à vivre, vous pourriez obtenir ceci. Il a suffi de quelques changements de distributions, et un bon rafraichissement décode peu pour le rendre attrayant …et design.

Autres inspirations

Une ligne noire comme fil conducteur décoratif qui se poursuit jusque dans le détail des rideaux bicolores

Jeu décoratif graphique entre la verrière noire et le liséré noir qui souligne un soubassement coloré Un liséré noir qui souligne un soubassement coloré

Un nouvel agencement

Camille Hermand a ouvert l’espace, afin de faire circuler la lumière. Elle a également, judicieusement mis en place des aménagements « gains de place » classiques, comme la création d’une banquette pour le coin repas ou la mise en place de placards encadrant la tête de lit.

Tout ceci, sont des réflexes de bases, quand on s’attaque à la rénovation une petite surface. Ce qui m’intéresse ici, c’est essentiellement. J’aime ce décor, parce qu’il est « accessible ». Il présente des idées simples et relativement faciles à imiter si l’envie vous en prenait.

Une cuisine en longueur avec des placards noirs

Placards de cuisine noirs, crédence et plan de travail blancs et mur bleu marine

Verrière atelier noire pour séparer la cuisine du salon

Une ligne noire comme fil conducteur

Le fil conducteur de ce décor est, vous l’aurez compris, une ligne noire. Elle permet d’introduire des lignes de fuite à l’espace. Elle frappe les esprits, car elle apporte une note graphique et ludique. Je rajouterais que globalement, c’est le jeu de contraste qui rythme l’appartement, tout autant que ce liseré noir.

On note !

  • L’entrée traitée dans une tonalité sombre de bleu marine que l’on retrouve en fil conducteur, sur toutes les portes de l’appartement.
  • Le liseré noir qui souligne des soubassements colorés jusqu’à mi-hauteur. Procédé que l’on retrouve dans la chambre, le salon et les pièces d’eau comme un fil conducteur décoratif.
  • La bonne idée est le traitement de cette ligne jusque dans le détail, en l’incluant sur tous les rideaux, ainsi que sur le carrelage de la salle de bain, jusque dans la douche.
  • Le papier-peint à fleurs, posé au dessus de la tête de lit qui contrebalance l’esprit très graphique de la pièce.
  • La verrière noire et les fermetures de fenêtres à crémones, peintes elles-aussi en noir, ainsi que du mobilier noir qui vient répondre à cette ligne noire.

Placards dressing encadrant la tête de lit de la chambre

Du papier-peint jungle en noir et blanc au-dessus de la tête de litPorte peinte dans un bleu profond, presque noir

Comment obtenir un fil conducteur sur tout un intérieur ?

Ce n’est pas toujours évident de donner un esprit global et cohérent à son intérieur.

La problématique se pose essentiellement lorsque l’on décore au fur et à mesure sur une longue période. Très souvent, un intérieur perd en cohérence, dans le temps, et c’est bien normal, nous sommes des êtres vivants. Nos goûts évoluent. Nous nous laissons influencer par les tendances. Nous faisons des travaux d’amélioration. Parfois aussi, les différents habitants n’ont pas toujours les mêmes goûts.

Je ne m’attarderais pas sur le sujet, car il mériterait d’être explorer de façon plus approfondie. Néanmoins, je dirais que définir un cadre homogène dès le début, permet de conserver un certaine cohérence dans le temps. C’est l’avantage de faire appel à un architecte d’intérieur ou décorateur d’intérieur en amont d’un projet de rénovation.

Les architectes d’intérieur comme Camille Hermand, en effet, vont envisager un intérieur dans sa globalité, et lui donner une base « saine », libre à vous par la suite, d’imprimer votre style en introduisant vos souvenirs et objets déco.

Lavabo vintage avec miroir art déco

Un liséré noir pour souligné un carrelage de couleur

Projet : La Tour par Camille Hermand, 2021 – Photo : Agathe Tissier

J’espère que cette visite vous aura donné des idées. Je trouve, en effet, qu’il y avait plein de bonnes idées à piquer.



Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco