Une maison en béton brut à Amsterdam

Une maison en béton brut à Amsterdam

Aperçu dans  le Elle déco d’Afrique du Sud (juin-juillet 2012), j’ai été frappé par ce projet d’intérieur dans un style brutaliste pur et dur. La caractéristique de ce projet tient au fait que sur l’île artificielle Steigereiland, les gens n’ont pas de contraintes architecturales. Chacun est libre de choisir les matériaux, les couleurs, la forme… En matière d’urbanisme, c’est assez rare d’avoir carte blanche. Il faut néanmoins, avoir la chance d’obtenir une parcelle, car elles se gagnent par voie de loterie.

Le couple a eu la chance d’être parmi les heureux gagnants et a opté pour une construction en béton comme une sorte d’atelier d’artiste : haut en plafond pour la pièce principale (4 mètres) et grande baie vitrée. Les chambres à l’étage sont du coup plus exiguës.

A première vue, l’extérieur n’a rien de bien palpitant, mais l’intérieur est vraiment intéressant. Le parti pris du tout béton est assez particulier. Le béton est un matériau qui peut être perçu comme froid, et par d’autres, comme chaleureux. Le style brutaliste nourrit cette même ambiguïté. Certains adorent et trouvent cela beau. D’autres détestent et ont tout suite en tête l’image des blockhaus ou de l’architecture d’après-guerre, ou pire encore, de la période soviétique.

Je dirais que c’est une question de dosage, et comme toujours, il est intéressant d’étudier les projets jusqu’au boutistes, car sans aller aussi loin, nous pouvons nous en inspirer.

Autres inspirations

Une maison en béton brut à Amsterdam au style contemporain

Une grande pièce à vivre de style brutaliste avec un escalier industriel

Une cuisine minimaliste devant un mur brut en béton

Un lieu toujours en mouvement

L’idée est que le lieu soit toujours en devenir.

Pour Emilia, il fallait que ce soit imparfait, pour que ce soit plus vivant. Ils ont donc laissé les murs bruts avec les traces de coulures qui contrastent avec « le cercle brun » peint par Emilia. Beaucoup de choses sont des réalisations maisons comme la banquette constituée de plusieurs matelas (kaki et orange), les meubles de récup… Bref un mélange de tons neutres et de couleurs fluos, de matériaux bruts, naturels et contemporains, de choses anciennes et de design. Le tout donne quand même un effet quand même un peu monacal.

 

Un salon aux murs en béton brut avec du mobilier design et une armoire de brocante

Une palette de couleurs mélangeant vert, gris et orange fluo

Une palette de couleur de gris et kaki ravie d’orange fluo

Je vous ai parlé du style rought luxe, la déco cracra, le nouveau luxe. C’est un style, peut-être devrais-je parler de méthode décorative qui consiste à faire contraster des matériaux patinés ou des surfaces brutes non finies, avec des éléments contemporains et design. Ici, il s’agit donc de béton brut, qui offre une palette de nuances intéressantes de gris et de vert kaki. Le choix d’un orange fluo fait vibrer le tout. C’est particulier, mais cela fonctionne très bien.

Un salon aux murs en béton brut avec du mobilier design

Mur en béton brutL'orange fluo fait vibrer la matière brut du béton

Un petit meuble relooké avec des poignées orange fluo

Une chambre de style brutaliste avec un papier peint panoramique

Une salle de bain de style brutaliste et des meubles de récup'

Photo : Nathalie Krag via Homelife

Une maison en béton brut à Amsterdam à retrouver sur Turbulences Déco

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco