Slow life

L'intérieur de Claudia von clauia à Berlin

Parfois, je rêve de ralentir, peut-être en vue de l’hibernation, alors en ce début d’automne, je vous propose cette sélection « slow life » qui invite à prendre son temps.

La vie lente s’est un peu vœu pieu dans nos sociétés actuelles où tout s’accélère, mais justement c’est peut-être à cause de cela qu’en pleine opposition, cette idée s’insinue un peu partout, même dans le marketing !

Tout devient SLOW :  slow food, slow design, slow tourism, slow sex, slow city… Vous me direz que ce mouvement ne date pas d’hier, mais il a tendance à gagner de plus en plus nos consciences comme une réponse à tous les maux de notre société. La slow life serait pleine de vertus et offrirait biens des pistes pour lutter contre notre fatigue quotidienne, le gaspillage et même le réchauffement climatique, car ce mouvement est une philosophie de vie holistique, soit un concept de vie global écologique qui consiste à prendre le temps, à partager, à mieux consommer, à faire beaucoup de choses soi-même… et à prendre du temps pour soi pour avoir du recul sur sa vie.

Entre la théorie et la pratique, vous l’aurez compris, ce n’est pas toujours compatible avec le monde du travail, et y arriver, consisterait à faire pas mal des concessions que nous ne sommes pas forcément prêts à faire, mais, mais… on peut toujours s’en inspirer.

01 | Vivre simplement avec peu

On a tendance à amasser, à consommer, l’idée serait de mieux sélectionner et de récupérer, de prendre le temps de composer son décor, de mettre en scène des trésors de bout de ficelles, des plantes, des fleurs… Il ne faut pas grand chose pour avoir un intérieur agréable.

J’adore ce reportage dans l’intérieur de Claudia von Clauia à Berlin, meublé très simplement et néanmoins décoré avec soin. Ne trouvez-vous qu’elles sont adorables ces poupées totem, réalisées au crochet à retrouver sur sa boutique clauia.de.

L'intérieur de Claudia von clauia à Berlin

L'intérieur de Claudia von clauia à Berlin

L'intérieur de Claudia von clauia à Berlin

L'intérieur de Claudia von clauia à Berlin

L'intérieur de Claudia von clauia à Berlin

L'intérieur de Claudia von clauia à Berlin

L'intérieur de Claudia von clauia à Berlin

02 | Faire entrer la nature dans nos intérieurs

La nature est une véritable source d’inspiration apaisante, alors on l’invite chez soi et on regarde les plantes pousser -si on a le temps.

Emma von Brömssen est une designer graphiste suédoise, installée à Göteborg. Ses motifs sont très inspirés par la nature, la campagne. J’ai été charmée par les mises en scène qui reprennent tous les codes du moment : rotin, plantes vertes, botanique, objets faits main.

Emma von Bromssen - Eco simplicity Bellis wallpaper

Emma von Bromssen - Eco simplicity Bellis wallpaper

Emma von Bromssen - Eco simplicity Botanica wallpaper

Emma von Bromssen - Eco simplicity River wallpaper
Emma von Bromssen - Eco simplicity River wallpaper

03 | S’échapper de la ville

La ville est énergisante, mais vampirisante. Qui ne rêve pas de s’en échapper … pour mieux y revenir ? Car à défaut de migrer vers les campagnes, c’est bien d’avoir son bout de paradis, un coin de nature pour se ressourcer.

Là, c’est un peu le luxe : une cabane au fond du marais tout confort au décor pas sophistiqué, mais très étudié. Il s’agit du refuge de deux New-Yorkaises branchées sur l’île de Fire.

⌈ Vous aimez ? Vous pouvez relire cet article : La Casita doucement bohème de Paige Morse ou encore Cabanes du bout du monde, cabanes à vivre ⌉

La cabane d'Ann Stephenson et Lori Scacco à Fire Island

La cabane d'Ann Stephenson et Lori Scacco à Fire Island

La cabane d'Ann Stephenson et Lori Scacco à Fire IslandLa cabane d'Ann Stephenson et Lori Scacco à Fire Island || #chapeaux de #paille

La cabane d'Ann Stephenson et Lori Scacco à Fire Island

La cabane d'Ann Stephenson et Lori Scacco à Fire Island

La cabane d'Ann Stephenson et Lori Scacco à Fire Island || #douche #extérieur

Source : remodelista.com – Photos : Kate Sears

04 | Se lancer dans un réalisation de longue allène

Commencer quelque chose, sans savoir si on le finira un jour, et en fait quelle importance et quel plaisir si on réussit.

J’ai trouvé cet article sur Design Sponge sur l’idée de raccommoder et de composer avec de vieux bouts de tissu à la manière des technique japonaises, vraiment très inspirant. Cela me donne envie de faire des trous à mes jeans.

Au lieu de jeter un morceau déchiré de vêtements, ou de payer le tailleur pour cacher la réparation, j’aime l’idée de voir une déchirure comme une chance de magnifier de façon ludique un vêtement.

japanese-boro

japanese-boro_2

05 | Mieux produire

Je ne sais pas si c’est vrai, mais la chaîne de distribution IKEA passe au green, en tout cas, elle nous vend cette idée à travers les mises en scène de Livet Hemma. Alors si IKEA si met…

Ikea - Ida C matplats inspiration

Ikea - Mossig trend inspirationIkea - Mossig trend inspiration


  1. Une belle invitation que voilà !

  2. Depuis mon déménagement et la prise de conscience de tout ce que j’avais accumulé sans m’en rendre compte; j’ai fait un grand tri et réduit fortement ma consommation et je tente de réduire la quantité d’emballages. Ça fait du bien, mais parfois la nostalgie d’1 grosse session shopping me gagne.

  3. Merci pour cette belle pause !!!

  4. Aurélie

    7 octobre

    De longue Haleine peut être…? 😉

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM
@turbulencesdeco
preloader