Brooklyn to west : de vielles planches et de bois brut

En recherchant un sujet sur le thème du « bois brut » sujet du dernier « des blogs… une thématique » consacré à Andrea Bugli, j’ai découvert cet atelier extraordinaire : Brooklyn to West. Extraordinaire, aller je peux le dire, même si le mot fait un peu pompeux. [On découvre beaucoup de choses sur le web, mais les gros coups de cœur et les bonnes surprises ne sont pas le lot quotidien.]

Sculpteur de formation, Ariel Alasko fabrique des tables, des têtes de lit, elle couvre les murs d’assemblage de vielles planches et de vieux planchers qu’elle assemble dans un jeu de marqueterie. C’est magnifique et je n’aurais pas beaucoup plus de commentaires à vous faire, il suffit de voir son travail sur son site et son blog pour en être convaincu (sauf si on est vraiment réfractaire à la récup’ et à l’aspect usé des choses).

brooklyntowest_07.jpg

brooklyntowest_10.jpg

Elle a travaillé durant six mois à la décoration du restaurant de ses parents à Pacific Grove en Californie, ci-dessus avant de tenter sa chance à New-York.

Et chez elle, c’est comment ?

Forcément, c’est simple, tout réparé, transformé, récupéré, bricolé. Cela me fait penser à l’esprit du studio new-yorkais Nightwood, un studio de design « upcycling » à New-York.

L'intérieur d'Ariel Alasko || Studio Brooklyn to West

L'intérieur d'Ariel Alasko || Studio Brooklyn to West

L'intérieur d'Ariel Alasko || Studio Brooklyn to West

L'intérieur d'Ariel Alasko || Studio Brooklyn to West

L'intérieur d'Ariel Alasko || Studio Brooklyn to West

Craquage complet pour la rénovation de ce vieux siège, avec un tissu qu’elle a imprimé elle-même. C’est quelque chose que j’ai commencé à mettre en oeuvre dans mon travail de rénovation de siège, alors forcément cela me donne des idées.

Source et photos :  Ariele Alasko


  1. madame alfred

    19 février

    superbe !

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco