La possibilité des couleurs sombres en décoration

La possibilité des couleurs en décoration | Appartement en vente sur Objekt Historiskahem

Je suis frappée ces derniers temps par les propositions d’intérieur où les couleurs sombres dominent. Ce n’est pas la première fois que je traite du sujet, vraiment, et sans a priori. Vous pouvez relire des articles comme Idées déco : Des moulures et boiseries noires ou Osez les couleurs noires en déco…, mais cette fois je m’interroge. C’est en observant l’intérieur de la photographe Lotta Aggaton que m’est venu cette réflexion : Comment vivre dans un four ? 

Je caricature, je sais et tombe direct dans les clichés : « Le noir, c’est triste« . « Les couleurs sombres assombrissent, elles réduisent l’espace. » Bref tout ce que j’ai décodé dans cet article intitulé : 10 idées reçues ou pas sur la couleur noire en déco.

N’empêche que… c’est beau, mais un peu triste comme intérieur, vous ne trouvez pas ?

Il ne s’agit pas d’un mur, mais de murs et même de plafond, toute une décoration d’intérieur envisagée autour du noir, des gris et de leurs dérivés. J’ai réfléchi longuement, mais ce n’est pas tant les couleurs sombres qui me « dérangent » [ Je les adore. ], mais c’est leur utilisation de façon « monochrome » surtout dans les premiers intérieurs scandi qui m’interpelle. Cette réflexion me vient également d’une conversation que j’ai eu avec une amie à propos de l’opéra de Lyon. M. Jean Nouvel a en effet inscrit dans le contrat que les bureaux soient noirs. Interdiction de repeindre donc. Or certains employés ne le supportent pas, parce que ce n’est pas leur choix. Ils se sentent oppressés, surtout ceux qui ne bénéficient pas de beaucoup de lumière.

N’hésitez pas à partager votre vécu des couleurs sombres, à me dire ce que vous pensez de ces intérieurs, en attendant « visite » !

La possibilité des couleurs en décoration | Appartement en vente sur Objekt Historiskahem

La possibilité des couleurs en décoration | Appartement en vente sur Objekt Historiskahem

La possibilité des couleurs en décoration | Appartement en vente sur Objekt Historiskahem

objekt.historiskahem.se – Photo : Boukari et styling : Copparstad

Malade du blanc

Après des années passées dans des intérieurs blancs, la styliste Lotta Agaton fait donc volte face et affirme l’obscurité. Le nouvel intérieur de Lotta dans une maison construite en 1915 au sud de Stockholm, est une réaction contre son ancienne maison avec ses propres mots Lotta qui se sentait « malade du blanc« . Et oui, cela existe et peut même atteindre une Suédoise !

La possibilité des couleurs en décoration | L'intérieur de Lotta Agaton à Stockholm

La possibilité des couleurs en décoration | L'intérieur de Lotta Agaton à Stockholm

La possibilité des couleurs en décoration | L'intérieur de Lotta Agaton à Stockholm

La possibilité des couleurs en décoration | L'intérieur de Lotta Agaton à StockholmLa possibilité des couleurs en décoration | L'intérieur de Lotta Agaton à Stockholm
residencemagazine.se – Photo : Pia Ulin

Entre ombre et lumière

Dans la même ligne, Pia Ulin qui comme par hasard travaille souvent en binôme avec Lota Agaton a un loft à Brooklyn très sombre. [ Elles ont presque la même chambre. ] Le monochrome qui caractérise ses photographies transparaît dans sa façon d’envisager son décor. Les couleurs vont du noir au gris, mais elle a conservé des zones claires que le bois vient réchauffer.

J’aime la lumière du nord et le sentiment qu’elle crée. Cela signifie également que l’appartement ne soit pas très chaleureux. Mais dès le début, l’intérieur était horrible. Tout était blanc, il y avait une grande cuisine assez moche avec du bois de cerisier et des placards flottants, dit-elle.

On notera donc que le blanc n’est pas forcément une solution pour réchauffer un intérieur, les couleurs sombres et le choix des matières jouent également un rôle primordial, mais cela mériterait un autre article.

La possibilité des couleurs en décoration | Le loft de Pia Ulin à Brooklyn

La possibilité des couleurs en décoration | Le loft de Pia Ulin à BrooklynLa possibilité des couleurs en décoration | Le loft de Pia Ulin à Brooklyn

La possibilité des couleurs en décoration | Le loft de Pia Ulin à Brooklyn

Monochrome, morne gris

Dans cette proposition de la styliste d’intérieur Pella Hebedy pour le magazine Residence [ leur ligne déco ], on retrouve aussi cet aspect monochrome grisâtre. Je ne trouve pas ça laid, c’est élégant, sans doute enveloppant, mais je trouve cela un peu triste. Même si elle travaille les matières velours, laine… cela manque singulièrement de contraste et optionnellement de touches colorées [ et je me dis que cela doit être assez difficile de maintenir un espace monochrome si on n’est pas un peu « contrôle freak » ].

La possibilité des couleurs en décoration | Pella Hedeby styling

La possibilité des couleurs en décoration | Pella Hedeby styling

Le choix des couleurs sombres pour cette maison victorienne

On passe de l’autre côté de l’Atlantique avec une autre façon d’envisager les couleurs sombres. Après des années de vie dans des appartements beige et crème, la designer Arielle Goldman avait eu très envie d’aller vers des choses plus audacieuses. Dans sa nouvelle maison de style victorien, elle a donc osé un vert sombre pour la bibliothèque et un bleu gris pour la salle-à-manger. Sur apartmenttherapy.com, elle nous explique sa démarche et nous livre ses trucs et astuces [ dont je me suis en parti inspirée pour rédiger les pistes déco en bas d’article ].

La possibilité des couleurs en décoration | La maison d'Arielle Goldman, Richmond, Virginie

La possibilité des couleurs en décoration | La maison d'Arielle Goldman, Richmond, VirginieLa possibilité des couleurs en décoration | La maison d'Arielle Goldman, Richmond, Virginie
apartmenttherapy.com – Photo : Minette Hand

Changement radical pour le salon de Kim

Encore un exemple ce matin pioché sur le blog desiretoinspire, la blogueuse Kim nous propose un avant/après de son salon. Avant, on découvre une pièce longue aux couleurs claires, organisée de façon assez ennuyeuse. Après, l’effet couloir est atténué par le choix de peindre d’une couleur sombre murs et plafond. Côté déco, on n’aime ou pas [ Moi, pas trop.], mais on notera le travail de la déco qui rendent chaleureuse la pièce : motifs, touches d’or, voilage gris…

La possibilité des couleurs en décoration | Le salon transformé de la blogueuse Kim de desiretoinspire

La possibilité des couleurs en décoration | Le salon transformé de la blogueuse Kim de desiretoinspire

La possibilité des couleurs en décoration | Le salon transformé de la blogueuse Kim de desiretoinspireLa possibilité des couleurs en décoration | Le salon transformé de la blogueuse Kim de desiretoinspire

La possibilité des couleurs en décoration | Le salon transformé de la blogueuse Kim de desiretoinspire

La possibilité des couleurs en décoration | Le salon transformé de la blogueuse Kim de desiretoinspire

Une boutique en noir et blanc

Je termine avec cette boutique qui rappelle que le noir bien accompagné peut être vraiment gai.

Rhonda : À l’origine, c’était un ancien salon de beauté, vide depuis des années. Nous avons tout repensé à notre façon, jusqu’à la devanture. Beaucoup de boutiques de design ont un côté très “galerie d’art”, avec un look blanc et minimal. J’avais déjà tenté de peindre des murs en noir chez moi et ça fonctionnait très bien avec les couleurs vives. Les objets d’art se voient comme encadrés.

Lulu : De plus, nous aimons le côté dark et les connotations qui y sont liées, ça apporte un aspect mystérieux. Il y a aussi cette idée de “chambre noire” photographique, où de nouveaux talents sont développés. »

On notera le choix de laque noire qui renvoie la lumière, le jeu graphique des faïences en noir et blanc.

La possibilité des couleurs en décoration | LaBoutique Darkroom à Londres

La possibilité des couleurs en décoration | LaBoutique Darkroom à Londres

La possibilité des couleurs en décoration | LaBoutique Darkroom à LondresLa possibilité des couleurs en décoration | LaBoutique Darkroom à Londres
milkdecoration.com – Photo : Jake Curtis

Quelques pistes pour mieux
apprivoiser les couleurs sombres

1 – S’inspirer des tendances, mais en les tenant à distance.

Si les couleurs sombres sont partout en ce moment, interrogez-vous sur vos motivations réelles ? Cependant, loin de moi l’envie de vous décourager, car cela peut être vraiment une bonne idée. Les couleurs sombres ont vraiment le pouvoir de transformer une pièce comme le montrent tous ces exemples. Si on est méfiant, on peut commencer par une pièce de passage comme l’entrée, un couloir, une salle de bain… ou souligner un espace comme une alcôve ou une cuisine ouverte.

2 – Toujours choisir une couleur sombre à la lumière du jour

Parce qu’elle peut vraiment varier en fonction de la température des ampoules, le choix d’une teinte se fait à la lumière du jour. C’est là, qu’elle est le plus vraie. Il vaut mieux changer une ampoule que de repeindre un mur, on est d’accord !

3 – Tester sur une grande surface.

Il y a des échantillons qui permettent de tester sa peinture sur 1 m2, mais le truc des décorateurs est de peindre carrément un mur. Ce que je ne fais jamais, à tord, [cependant je vous le conseille vivement ], car cela peut vraiment éviter des déconvenues genre un bleu paon qui vire au vert émeraude ! Cela permet de voir comment la couleur réagit dans la pièces en fonction de la lumière. C’est aussi un bon moyen de se rendre compte si elle nous convient bien, car une couleur doit d’écouler d’une envie, être harmonieuse avec le reste et convenir au style du lieu.

4 – Mat, satiné ou brillant ?

Plus la peinture est mate, plus elle absorbe la lumière, donc plus sa teinte sera changeante. En fonction de l’orientation de la pièce, les couleurs sombres comme claires varient. A savoir que la lumière de l’est éclaircit les couleurs et celle de l’ouest les intensifie. Les lumières du sud sont chaudes, tandis que celles du nord sont froides. En fonction, on adapte ses choix.
Préférer une peinture mate si le mur est abîmé, elle absorbera mieux les défaut. A contrario une peinture brillante fera mieux ressortir toutes les moulures.

5 – Il n’y a pas que le noir comme couleur sombre.

Le noir comme le blanc varie en fonction des pigments utilisés et de la quantité contenu dans le liant. Il existe donc une multitude de noirs. Cependant, on peut sortir du noir en optant pour des bleus indigos, des verts kaki… bref les propositions ne manquent pas. Il faut juste faire attention à leur accord avec le reste. Est-ce que le blanc du plafond est vraiment neutre ?

6 – Il n’y a pas que la peinture.

Pour donner du relief aux couleurs sombres et ne pas tomber dans un effet « monochrome » qui peut- être pesant, pensez « matière ». Textiles, papier-peint, carrelage, ciment teinté… chaque matière renverra la lumière de façon différente

7 – Doser les couleurs sombres.

Plus une couleur couvre une grande surface plus elle sera dominante, c’est vrai aussi avec les couleurs claires, mais avec les couleurs sombres, c’est imparable. Plus elle occupera de la place, plus elle sera omniprésente [ alors que le blanc n’aura pas le même effet ]. Il peut y avoir une impression oppressante. Cependant, attention au contraste couleurs sombres / couleurs claires, parfois il vaut mieux tout peindre d’une même tonalité comme pour la pièce de Kim. Ce qui pourra vous déranger, ce n’est pas tant les couleurs sombres que le manque de lumière !


  1. Julia

    19 octobre

    Entre ombre et lumière, ma définition de l’intérieur idéal. Article passionnant, comme TOUS les autres. Merci

  2. christelle

    16 octobre

    Article hyper documenté ! c’est un régal….

    Je dois dire que je me sens attirée par les ambiances sombres, ces derniers temps : une entrée sombre comme un sas entre l’extérieur et son cocon par exemple, un mur très soutenu….
    En y regardant de plus près , c’est le gris décliné sous toutes ses nuances qui m’aspire vers la tristesse et j’adhère 100% au titre « morne gris » surtout quand il est utilisé à haute dose.

    J’adore la belle boutique du dernier paragraphe ! c’est ce noir là qui m’inspire et qui me donne envie d’en faire entrer dans ma maison.

  3. Madame B.

    13 octobre

    Quel article intéressant et tellement bien documenté !! Merci !

  4. edith

    13 octobre

    J’aime les couleurs sombres, la transformation du salon est magnifique, il devient beaucoup plus chaleureux et « cocooning » mais j’aime surtout les couleurs sombres l’hiver…. L’été, j’ai besoin de lumière et de clarté! alors oui pour un pan de mur ms je n’oserai pas le total look. En tout cas, je viens de découvrir votre blog il y a tout juste une semaine et je suis déjà fan! Contrairement à d’autres blogs déco, vous donnez vraiment votre point de vue et c’est très intéressant et du coup très vivant! Alors continuez comme ça!!!

  5. Laëtitia

    13 octobre

    Merci pour cet article ! Ce n’est pas souvent (je veux ailleurs que dans ton blog) que l’on trouve des articles sur les couleurs sombres.
    Comme toi, je trouve les 2 premiers intérieurs un peu tristes. Je trouve que les couleurs sombres prennent toute leur ampleur si elles servent d’écrin à de la couleur. Dans ce cas, elles mettent encore plus en valeur ces couleurs que ne le feraient un fond blanc. Et je trouve que les autres intérieurs que tu présentent dans cet article le montrent bien !
    Je ne sais pas par contre si je franchirai le cap de la boite noire comme dans le salon de Kim (que j’avais déjà repéré). Autant dans une pièce de passage comme dans une entrée ou un couloir, je trouve ça super, autant dans une pièce à vivre je suis euh dubitative, j’aurai peur de manquer de lumière. Sauf si bien sûr, soyons fous, je vis dans un loft super spacieux avec des baies vitrées qui occupent un pan de mur ! Comme on dit, l’espoir fait vivre…

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco