L’univers georgien de @berdoulat_interior_design

L’univers georgien de @berdoulat_interior_design à Bath

Explorer l’univers de @berdoulat_interior_design, c’est échapper aux injonctions de design de notre époque. Installés à Bath, Patrick Williams et de sa femme Neri sont à la tête d’un cabinet d’intérieur spécialisé dans les bâtiments d’époque, Berdoulat, d’une boutique et restaurant. Tout le monde ne peut pas forcément vivre dans un univers comme le leur, et ne le veut d’ailleurs pas. Cependant, leur approche est inspirante et fait réfléchir à notre rapport au passé, à la façon dont nous rénovons, aux objets, à la durabilité.

Pendant les confinements à répétition, je me suis immergée dans les romans anglais de Jane Austen. Cette obsession s’est poursuivie avec les « Austeneries » et autres auteurs de la même époque, des romans sans stress aucun. C’était une façon, pour moi, d’échapper aux lourdeurs du quotidien. L’univers de Patrick Williams est comme un prolongement de ces lectures. En regardant son compte Instagram et son site, j’ai cette impression de retrouver quelque chose des ambiances de mes lectures.

Patrick Williams et sa famille font l’apologie d’une vie simple, durable, respectueuse du passé. Cela m’inspire. Ce n’était pas forcément mieux avant, mais il y avait moins de plastique ! Rénover l’ancien ou le réinventer aujourd’hui, c’est quelque part consommer mieux, construire mieux, rénover.

Photo en une : Andrew Montgomery pour houseandgarden.co.uk

Autres inspirations



L’univers georgien de @berdoulat_interior_design

Photo : André Montgomery

Un ancien garage rénové par Berdoulat interior design à Bath

La boutique de @berdoulat_interior_design à Bath

Photo : André Montgomery

L'univers georgien de @berdoulat_interior_design

L'univers georgien de @berdoulat_interior_design

L'univers georgien de @berdoulat_interior_design

Cutlery Basket @berdoulat_interior_design

Vaisselle Dresser @berdoulat_interior_design

L'univers georgien de @berdoulat_interior_design

Silhouette Dining Chair @berdoulat_interior_design

Circus Dining Table @berdoulat_interior_design

La boutique de @berdoulat_interior_design à Bath

Berdoulat-Griffin Collection | Ionic Capital i @berdoulat_interior_design

Rénover en respectant l’histoire d’un lieu

J’en parle souvent par ici, car c’est un sujet qui me tient vraiment à cœur. Je profite de l’univers de @berdoulat_interior_design, pour décortiquer le sujet, pour mieux mettre en exergue leur démarche.

Avec le temps, j’ai distingué plusieurs manières d’envisager la rénovation d’intérieurs anciens :

– LA SOLUTION « PATCH »

Cette solution consiste à moderniser ou à tout refaire à neuf, mais mal. Cela donne des carrelages ou du lino bas de gamme posés sur du parquet ancien, des moulures dézinguées, la pose de fenêtre en PVC, des murs patinés plâtrés de neuf, des boiseries retirées…

– LE CHOIX DE LA DEMI-MESURE

L’idée est de chercher à le mettre en valeur le passé, tout en introduisant du contemporain. Cette piste demande une certaine dextérité, car il faut savoir jouer avec les codes du passé en injectant du design contemporain. Les architectes d’intérieur savent très bien le faire. Cette solution fonctionne assez bien pour les intérieurs anciens, voire très anciens, un peu moins pour les biens de style Art Déco ou Art Nouveau (comme me faisait remarquer un lecteur, dernièrement).

– COMPOSER ET RECOMPOSER LE PASSÉ

C’est un choix de passionné. Cette entreprise consiste à jouer les archéologues et à défaire ce que les anciens propriétaires avaient réalisé : enlever le carrelage et le lino, remettre des fenêtres en bois… avec toujours la peur de l’imprévu.

Il faut composer et recomposer avec l’histoire des lieux. Il ne s’agit pas forcément de restaurer un intérieur à l’identique. En effet, il est possible de mélanger les époques et d’avoir l’eau courante. Néanmoins, cela demande d’aller rechercher des matériaux et du mobilier anciens pour ne pas dénaturer, parfois il faut même réinjecter du cachet. Dans ce type de décor, la modernité, entendez le plastique et les matériaux modernes en général, trouvent difficilement leur place.

Cette démarche est un engagement, la passion d’une vie.

Patrick Williams et de sa femme Neri qui se cache derrière le studio Berdoulat

L'univers georgien de @berdoulat_interior_design

L'univers georgien de @berdoulat_interior_design

L'univers georgien de @berdoulat_interior_design

L'univers georgien de @berdoulat_interior_design

Photo : Paul Whitbread


L'univers georgien de @berdoulat_interior_design

Photo : Paul Whitbread

 

Je vous ai mélangé un peu toutes leurs rénovations.

Il y a le garage rénové, la chambre d’hôtes et leur nouvel espace incroyable, toujours à Bath, un bâtiment géorgien restauré, dont ils ont fait une boutique, un restaurant et leur nouveau lieu de vie. Je vous ai mis ci-dessous des liens vers des articles pour découvrir un peu plus leur univers. Sur leur site, leurs créations et leurs collaborations sont en vente en ligne.

Que dire de plus ? Je trouve leur démarche passionnante.

Parfois, je rêve de me lancer dans la rénovation d’une vieilles bâtisse en France. Je rêve. Il faut aimer mettre la main à la pâte ou avoir un portefeuille bien garni pour faire appel à de très bons artisans. Au-delà de cela, je trouve toujours intéressant de miser sur des meubles et des matériaux anciens. Cela apporte toujours du cachet à un intérieur.

Des articles sur Berdoulat qui m’on inspirés

  • Design polymath Patrick Williams’ triumphantly restored house and shop in Bath sur houseandgarden.co.uk
  • Style File: Patrick Williams of Berdoulat Interior Design sur houseandgarden.co.uk
  • Kitchen of the Week: An Artful Conversion of a Garage in Bath, England sur remodelista.com
  • Berdoulat & Breakfast : une chambre d’hôtes à Bath sur remodelista.com
  • A Home with a History: Berdoulat’s Patrick and Neri Williams on their artfully reclaimed live-work space sur inigo.com

L'univers georgien de @berdoulat_interior_design à découvrir sur Turbulences Déco


  1. J’ai adoré cet article ! Merci pour cette analyse et vos liens.
    Trouver l’équilibre, apporter du confort moderne en respectant les lieux, donner une âme…
    Composer avec les souhaits des clients, les contraintes techniques… exercice passionnant.

    Sylvie

  2. Fabienne

    29 janvier

    Un article passionnant. Les photos démontrent l’importance du choix des couleurs des murs. Ainsi, les boiseries et les meubles anciens en bois foncé ressortent magnifiquement sur des fonds gris bleuté soutenus, alors qu’ils seraient presque incongrus, en tout cas vieillots, sur du blanc-blanc.
    J’ai beaucoup aimé la réflexion sur les différentes façons d’envisager la rénovation d’un lieu. J’avoue qu’il m’est arrivé de « plâtrer de neuf un mur patiné », tout en me demandant si je n’étais pas en train de commettre un sacrilège, mais le résultat old new me convient. Je me pose la question depuis des mois sur le traitement de la cage d’escalier restée dans son jus depuis plus d’un siècle et désormais très délabrée. Il va falloir agir, mais jusqu’où ne pas aller trop loin ? Cet article m’aide à mettre de l’ordre dans mes réflexions : merci beaucoup Clémence !

    • Clémence

      31 janvier

      Bonjour Fabienne,
      Je ne suis pas surprise que tu apprécies cet univers.
      J’ai beaucoup réfléchi à cette question de la rénovation de l’ancien. Il n’y a pas de réponse toute faite. Il n’y a pas de solution parfaite. Il faut trouver la réponse juste, le bon équilibre, prendre la mesure de la valeur de ce qui est ancien pour agir.
      Pas facile. Je crois que je devrais interroger des spécialistes pour développer ce sujet.
      Bonne semaine,

      Clémence

  3. Pierre

    21 janvier

    Un très bel article où je me suis senti bien !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco