[ Mood Board ] Rayures franches en déco

_présentation

La rayure est un grand classique de la décoration et de la mode. C’est un motif primitif. On peut le tracer avec ses doigts dans le sable ou dans la terre. Parce qu’il est primitif, simple, facilement reproductible, il est sujet à des interprétations infinies. Sculpté dans la matière, dessiné, tissé…, on le retrouve dans toutes les cultures du monde.

En décoration intérieur, il emprunte donc, bien des chemins. J’avais déjà écrit un article sur la rayure ethnique que je vous laisse voir ou revoir si vous souhaitez plus explorer ce thème.

Aujourd’hui, j’avais envie d’explorer les rayures bayadères, ces tissus tissés dans la trame, qui reproduisent des rayures franches et multicolores.

Les rayures, et aussi les carreaux, apportent un nouveau souffle à nos décors, en apportant du dynamisme à nos décors. Il y a tellement de façon de les introduire dans nos espaces, tellement de façon de les adopter.

Je vous propose trois façons d’exploiter les rayures en déco, à travers trois style :

  • – Rayures scandinaves
  • – Rayures bohèmes
  • – Rayures nautiques

_présentation

La rayure est un grand classique de la décoration et de la mode. C’est un motif primitif. On peut le tracer avec ses doigts dans le sable ou dans la terre. Parce qu’il est primitif, simple, facilement reproductible, il est sujet à des interprétations infinies. Sculpté dans la matière, dessiné, tissé…, on le retrouve dans toutes les cultures du monde.

En décoration intérieur, il emprunte donc, bien des chemins. J’avais déjà écrit un article sur la rayure ethnique que je vous laisse voir ou revoir si vous souhaitez plus explorer ce thème.

Aujourd’hui, j’avais envie d’explorer les rayures bayadères, ces tissus tissés dans la trame, qui reproduisent des rayures franches et multicolores.

Les rayures, et aussi les carreaux, apportent un nouveau souffle à nos décors, en apportant du dynamisme à nos décors. Il y a tellement de façon de les introduire dans nos espaces, tellement de façon de les adopter.

Je vous propose trois façons d’exploiter les rayures en déco, à travers trois style :

  • – Rayures scandinaves
  • – Rayures bohèmes
  • – Rayures nautiques

Photo : Simon Watson

Rayures scandinaves

On perçoit souvent, les intérieurs scandinaves comme quelques choses de monotones, toujours un peu identiques : du blanc, du mobilier design, du bois… Cela tient en réalité, du cliché, surtout si l’on se contente d’explorer les sites immobiliers. Malgré tout, y a un peu de vrai dans tout cela, mais pas que.

Le propre du style scandinave est sans doute, d’adopter tous les styles et les influences décoratives d’ici et d’ailleurs, sans se départir de certaines règles, que je pourrais résumer sans trop m’avancer, en trois mots : harmonie, simplicité et épuration.

Et les rayures dans tout cela ? J’ai remarqué, qu’elles trouvaient leur place dans beaucoup d’intérieurs suédois et danois. Elles s’introduisent par touche, souvent dans des tonalités vives.

Photo : Simon Watson

Rayures scandinaves

On perçoit souvent, les intérieurs scandinaves comme quelques choses de monotones, toujours un peu identiques : du blanc, du mobilier design, du bois… Cela tient en réalité, du cliché, surtout si l’on se contente d’explorer les sites immobiliers. Malgré tout, y a un peu de vrai dans tout cela, mais pas que.

Le propre du style scandinave est sans doute, d’adopter tous les styles et les influences décoratives d’ici et d’ailleurs, sans se départir de certaines règles, que je pourrais résumer sans trop m’avancer, en trois mots : harmonie, simplicité et épuration.

Et les rayures dans tout cela ? J’ai remarqué, qu’elles trouvaient leur place dans beaucoup d’intérieurs suédois et danois. Elles s’introduisent par touche, souvent dans des tonalités vives.

Hay collection

Photo : Christina Kayser O. et Sanne Nielsen via alt.dk

Hay collection

Photo : Christina Kayser O. et Sanne Nielsen via alt.dk

Photo : Simon Watson

Rayures bohèmes

Existe-t-il une rayure bohème ? Sans doute pas. Je la perçois toutefois, plus fine, en rouge et blanc, en tout cas, dans des tissus souples, mélangés avec d’autres motifs, mais ce n’est qu’une perception complètement subjective. Le style bohème, comme tous les styles, revêt bien des formes. Son fil conducteur : le mélange des genres, en cela, la rayure est intéressante, car elle se fait théâtrale.

Elle devient extrêmement inventive. Sa confrontation avec d’autres motifs la rend sublime, chic.

Design intérieur : Tamsin Johnson – Projet Tivoli road

Photo : Simon Watson

Rayures bohèmes

Existe-t-il une rayure bohème ? Sans doute pas. Je la perçois toutefois, plus fine, en rouge et blanc, en tout cas, dans des tissus souples, mélangés avec d’autres motifs, mais ce n’est qu’une perception complètement subjective. Le style bohème, comme tous les styles, revêt bien des formes. Son fil conducteur : le mélange des genres, en cela, la rayure est intéressante, car elle se fait théâtrale.

Elle devient extrêmement inventive. Sa confrontation avec d’autres motifs la rend sublime, chic.

Design intérieur : Tamsin Johnson – Projet Tivoli road

Photo : Christina Kayser O. et Sanne Nielsen via alt.dk

L’art d’adopter les rayures en déco

Si les motifs ne vous attire pas plus que cela, il est néanmoins intéressant d’en introduire dans votre décor, pour lui donner un peu de relief. La rayure, et les motifs géométriques en général, sont une bonne piste. Il suffit d’un tapis ou de quelques coussins. Cela peut être une courtepointe à rayures dans la chambre, et dans la salle de bains, des serviettes rayées. Cela crée un intérêt visuel dans une pièce, c’est gai, sans être envahissant.

Maintenant, interrogeons-nous : quel type de rayures adopter et comment les mixer ?

Jouer avec le contraste

Ce qui est intéressant est de créer des contrastes entres les motifs. Par exemple, si vous opter pour une housse de couette à rayures larges, vous pourriez une taie d’oreiller dans un autre motif, mais plus petit.

Limiter les couleurs

La clé est de toujours rester dans une palette de couleurs limitée, à moins d’être un virtuose ! Mélanger rayures et carreaux fonctionnent toujours très bien, à condition donc, de ne pas démultiplier les apports en couleurs, surtout si elles sont vives. Il est possible aussi, d’introduire d’autres motifs.

Pour une pièce calme, il est préférable d’opter pour une palette de couleurs douces comme le nude, l’ocre et les bruns.

Garder sous contrôle

Bien sûr, vous pourriez verser vers une ambiance maximaliste – il y a de très beaux exemples dans cet article -, mais si vous ne sentez pas trop le mélange des motifs et des couleurs, je vous conseillerais de faire attention à ne pas en faire trop. La rayure tue la rayure.

C’est un équilibre assez subtil à trouver. Si vous adoptez un tapis à rayures, n’essayer pas de mettre des rideaux assortis et du papier-peint dans le même thème, en vous disant que cela serait harmonieux. Je ne dirais pas que ce serait raté, mais sans doute envahissant. Il faut garder en tête que les rayures, surtout si elles sont contrastées, sont des éléments forts.

Le mieux est donc, de se concentrer sur un ou deux éléments.

Photo : Christina Kayser O. et Sanne Nielsen via alt.dk

L’art d’adopter les rayures en déco

Si les motifs ne vous attire pas plus que cela, il est néanmoins intéressant d’en introduire dans votre décor, pour lui donner un peu de relief. La rayure, et les motifs géométriques en général, sont une bonne piste. Il suffit d’un tapis ou de quelques coussins. Cela peut être une courtepointe à rayures dans la chambre, et dans la salle de bains, des serviettes rayées. Cela crée un intérêt visuel dans une pièce, c’est gai, sans être envahissant.

Maintenant, interrogeons-nous : quel type de rayures adopter et comment les mixer ?

Jouer avec le contraste

Ce qui est intéressant est de créer des contrastes entres les motifs. Par exemple, si vous opter pour une housse de couette à rayures larges, vous pourriez une taie d’oreiller dans un autre motif, mais plus petit.

Limiter les couleurs

La clé pour mélanger est de toujours rester dans une palette de couleurs limitée, à moins d’être un virtuose des couleurs et des motifs. Mélanger rayures et carreaux fonctionnent toujours très bien, à condition donc, de ne pas démultiplier les apports en couleurs, surtout si elles sont vives.

Pour une pièce calme, il est préférable d’opter pour une palette de couleurs douces comme le nude, l’ocre et les bruns qui ont moins de contraste.

Garder sous contrôle

Bien sûr, vous pourriez verser vers une ambiance maximaliste – il y a de très beaux exemples dans cet article -, mais si vous ne sentez pas trop le mélange des motifs et des couleurs, je vous conseillerais de faire attention à ne pas en faire trop.

C’est un équilibre assez subtil à trouver. Si vous adoptez un tapis à rayures, n’essayer pas de mettre des rideaux assortis et du papier-peint dans le même thème, en vous disant que cela serait harmonieux. Je ne dirais pas que ce serait raté, mais sans doute envahissant. Il faut garder en tête que les rayures, surtout si elles sont contrastées, sont un élément fort.

Le mieux est de se concentrer sur un ou deux éléments forts.

Rayures nautiques

Pull marin, tente de plage rayée, serviettes et parasols affichant de franches rayures dans des tons colorés, la rayure est indubitablement liée à la déco de bord de mer et aux vacances ensoleillées. Elle rappelle l’enfance. En déco, elle peut se faire inventive dans un déco marin.

Appartement à Moscou – Styliste : Natalia Onufreychuk

Design intérieur : Studio Strato – Projet de maison Malaquite

The Collectionist Hotel – Design intérieur : Amber Road

cotemaison.fr – Photo : Bernard Touillon

Rayures nautiques

Pull marin, tente de plage rayée, serviettes et parasols affichant de franches rayures dans des tons colorés, la rayure est indubitablement liée à la déco de bord de mer et aux vacances ensoleillées. Elle rappelle l’enfance. En déco, elle peut se faire inventive dans un déco marin.

Appartement à Moscou – Styliste : Natalia Onufreychuk

Design intérieur : Studio Strato – Projet de maison Malaquite

The Collectionist Hotel – Design intérieur : Amber Road

cotemaison.fr – Photo : Bernard Touillon

Maison à Copenhague – Photo : Christina Kayser O

Design intérieur : Luke Edward Hall – Hôtel Les Deux Gares – Paris

ASH NYC – Photo : Christian Harder

architecturaldigest.com – Photo : Anke Leunissen

insidecloset.com – L’intérieur de Charlotte Eygalieres

Palazzo Experimental hotel à Venise – Design intérieur : Dorothée Meilichzon

Maison à Copenhague – Photo : Christina Kayser O

Design intérieur : Luke Edward Hall – Hôtel Les Deux Gares – Paris

ASH NYC – Photo : Christian Harder

architecturaldigest.com – Photo : Anke Leunissen

insidecloset.com – L’intérieur de Charlotte Eygalieres

Palazzo Experimental hotel à Venise – Design intérieur : Dorothée Meilichzon

Im Haddou et Florent Dufourcq – Design Parade de Toulon 2018

hotellesud.com – Photo : Valerio Geraci

Im Haddou et Florent Dufourcq – Design Parade de Toulon 2018

hotellesud.com – Photo : Valerio Geraci

Sélection shopping


Bol rayures
Popolo

19 €


Pot en verre, Circus
Klevering

39 €


Vase à rayures noir et blanc
HK Living

42 €

Pouf Point Outdoor, Sunbrella - Fatboy
Pouf Point Outdoor, Sunbrella
Fatboy

99 €


Vase en grès, Varia
Aytm

95,20 €


Bougie, Pillar XLa
Hay

41,65 €


Suspension Filigrana Ellipse, design : Sebastian Wrong
Established & Son

822 €


Fauteuil Para(D)
Axel Chay

1800 €

Coussin à rayures en velours - HK Living
Coussin à rayures en velours
HK Living

35 €


Affiche Fruit Lover
Taxi Brousse

25 €

Assiette à dessert Casablanca - Klevering
Assiette à dessert Casablanca
Klevering

49,96 €


Assiette à dessert Casablanca
Klevering

149 €


Parasol frangé Holiday Bleu
Popolo

179 €


Table basse, Zagazig, design : Driade Lab
Driad

852 €


Pouf The Original Outdoor
Fatboy

269 €


  1. missS

    8 juillet

    Je n’y pense jamais aux rayures. C’est dommage. Elles sont effectivement intéressantes et belles

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco