Rouille vintage à terre de sienne brûlé

Le rouille est la couleur du moment, mais peut-être devrais-je parler de noisette, de brique, d’orange brûlé, de terre de sienne. Les tendances se suivent et se ressemblent. Le terracotta est devenu « rouille », mais quelque part, ce sont toujours les mêmes couleurs, inspirées des pigments naturels de la terre qui nous plaisent. Ce qui a néanmoins évolué est le retour vers les ambiances hippies des années 70, que l’on marie avec des ocre jaune et que l’on apaise avec des blanc cassé, du vert olive, ou encore du gris.

Cela fait très longtemps que je n’avais pas réalisé un article d’inspiration couleur. J’avoue m’être beaucoup amusée à assembler toutes ces images, car il n’agit pas que d’une palette de couleur. J’y parle d’ambiance seventies. Je suis une enfant des années 70. Cette époque, ainsi que le début des années 80, ont quelque chose de nostalgique. Il y avait peut-être quelque chose de plus léger dans ces années-là, qui n’appartient qu’à moi.

Cet article sera donc, plus qu’une palette d’inspiration couleur. Il s’agit surtout d’un tableau d’ambiance, qui mélange inspirations passées et actuelles. Évidemment, il ne s’agit pas de reproduire un décor seventies en tout point, façon Mad men, mais plutôt de s’inspirer des associations de couleurs et d’ambiance pour les réinventer à l’aire d’aujourd’hui.


L'appartement d'Emily Adams Bode et Aaron Aujla à Manhattan

architecturaldigest.com – Photo : Victoria Hely-Hutchinson et styling : Michael Bargo

Une cuisine vintage à l'esprit seventies avec sa crédence mosaïque marron // Architecte : MRTN - Projet : Good life house

Une cuisine vintage à l'esprit seventies avec sa crédence mosaïque marron // Architecte : MRTN - Projet : Good life house

Une cuisine vintage à l'esprit seventies avec sa crédence mosaïque marron // Architecte : MRTN - Projet : Good life house

Architecte : MRTN – Projet : Good life house – Photo : Lucie SpPartalis via thedesignfiles.net

Ambiance vintage seventies pour cette chambre de l'hôtel Jules Paris 9 - Architecte d'intérieur Tristan Auer 

Ambiance rétro pour le restaurant La Terrasse dans le sud de la France par Festen Architecte

Seventies back, en deco comme en mode, cuir marron, lambris et couleurs chaudes

Ocre jaune pour ambiance feutrée très seventies // Hôtel Camberra

Seventies back, couleurs des années 70, rouille, rouge brique, vert et marron, sans oublier ocre jaune

Couleur rouille bohème pour cet chambre // Projet : Floating home par Retrouvius

Ambiance rouille pour cet intérieur actuel qui reprend les codes couleurs des années 70

Lampe céramique seventies // Restaurant La Terrasse dans le sud de la France par Festen Architecte

Tristan Auer  //  2 – Affiche des années 70  //  3 et 8 – Restaurant La Terrasse – Sud de la France – Architecte d’intérieur : Festen architecture – Photo : Benoit Linero  //  4 – Floating home – Décor : Retrouvius  //  5 – Photo : Jamie Mc Carty  //  6 – vtwonen.nl  //  7 – Photo : Kara Rosenlund

Utiliser les couleurs rouilles

Comme beaucoup d’appellation colorée, la teinte « rouille » ouvre une palette de couleurs, allant d’un rouge-orangé à un orange-jauni. Ce sont de toute manière, des couleurs fortes, qui s’imposent dans l’espace. Certains ont adopté le rouille sur leurs murs, mais j’avoue que je préfère l’user en accessoire. Pour ne pas se lasser, il est important de créer une harmonie. Les rouges ne doivent pas venir s’imposer sur un mur ou deux. Ils doivent faire partie d’un ensemble, être contrebalancés par d’autres nuances comme des blanc cassé et des matériaux comme la pierre, des fibres naturelles.

Ce qui est beau, dans la plupart de ces exemples, est surtout le travail de la palette de matériaux, où le bois est omniprésent. Il s’agit d’un bois vernis, pas du tout naturel et clair comme pour les ambiances nordiques. Il est chaud, joue des nuances de bruns.

Le refuge de la photographe australienne Kara Rosenlund, à l'ambiance très seventies

Le refuge de la photographe australienne Kara Rosenlund, à l'ambiance très seventies

Photo Kara Rosenlund

Le refuge de la photographe australienne Kara Rosenlund, à l'ambiance très seventies

Photo : Kara Rosenlund

L'intérieur d'Annick Lestrohan, co-fondatrice d'Honoré déco

L'intérieur d'Annick Lestrohan, co-fondatrice d'Honoré déco

L'intérieur d'Annick Lestrohan, co-fondatrice d'Honoré déco

insidecloset.coml – L’intérieur d’Annick Lestrohan, co-fondatrice d’Honoré déco



Placards aux tonalités rouille et moquette vert olive // Design intérieur : Studio Giancarlo Valle - Projet : Noho apartment

Design intérieur : Studio Giancarlo Valle – Projet : Noho apartment – Photo : Stephen Kent Johnson/OTTO et styling : Colin King



Chambre où le rouille et le vert olive se répondent // Studio Wonder - Projet : Malvern house

Design intérieur : studio Wonder – Projet : Malvern house – Photo : Tom Blachford


J’espère que cette palette d’ambiance et de couleurs, vous auront inspiré. A l’heure actuelle, je suis en pleine réflexion sur les couleurs de notre prochain projet, et ce « rouille » ne me laisse pas indifférente. J’aurais néanmoins, soin de l’utiliser plutôt comme dans l’exemple ci-dessus, en couleur accent. Je suis complètement fan, du bungalow de Kara Rosenlund ou l’intérieur de Annick Lestrohan. Je vous ai mis les liens, n’hésitez pas à aller en voir plus.

Et vous, est-ce que ces teintes vous attire ? Ou vous n’en pouvez déjà, plus ?


  1. dambrun

    1 novembre

    Bonjour,
    Moi j’aime bien le graphisme et les couleurs de 1976, merci pour ce blog aux commentaires intelligents et personnels. alice

    • Clémence

      2 novembre

      Bonjour Alice,
      Merci, merci d’avoir laissé un commentaire sur Turbulences Déco !
      Toujours contente, d’avoir un retour de lecteur.
      Bonne journée,

      Clémence

  2. Sophie

    26 octobre

    De magnifiques intérieurs, vraiment très personnels. Des couleurs, des matériaux, qui s’allient avec une telle élégance intemporelle, cela fait rêver.

    • Clémence

      27 octobre

      Bonjour Sophie,
      Je suis ravie de t’avoir fait rêver avec cette couleur qui n’est pas si facile que cela.
      Bonne fin de journée,

      Clémence

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco