The Bungalow, maison de bord de mer en mode minimaliste

The Bungalow, maison de bord de mer en mode minimaliste // Cap Paterson, Australie // Architecte : The Sociable Weaver

Vous connaissez mon engouement pour les cabanons de plage et les maisons en préfabriqué. Cette fois, je vous présente une maison contemporaine, qui n’a rien d’un cabanon, ni d’un préfab, mais qui en reprend quelques codes avec notamment ses façades en bois et des matériaux durables. Elle serait parfaite pour y vivre, et j’espère qu’elle inspira ceux qui cherchent à construire. Il s’agit de The Bungalow, une maison au style minimaliste de trois chambres, réalisée par le cabinet d’architecte The Sociable Weaver. Elle fait partie d’un projet de village éco-responsable, au bord de la plage de Cape Paterson, Australie.

Pour ceux qui seraient éventuellement, intéressés, elle est à louer sur Airbnb (je vous mets le lien en fin d’article). Pour l’heure, intéressons plutôt à l’ambiance minimaliste de l’endroit. Il n’y a pas longtemps, je vous parlais de l’art d’épurer un intérieur [ Voir ou revoir Vers un intérieur plus minimaliste ], de se débarrasser du superflu pour se faciliter la vie, respirer. Ici, se rajoute une volonté de minimiser son impact écologique, en réduisant au minimum nos besoins.

The Bungalow, Cap Paterson, Australie // Architecte : The Sociable Weaver // Esprit scandinave design et minimaliste

The Bungalow, Cap Paterson, Australie // Architecte : The Sociable Weaver // Esprit scandinave design et minimaliste

Créer un petit espace qui semble grand

L’idée de ce projet était de « créer un petit espace qui semble grand« , et effectivement, la maison de 112 m² semble plus grande, qu’elle ne l’est en réalité. Cette impression est due à la grande hauteur sous plafond du séjour, pensé à la manière d’une grange. Il confère une grande luminosité à la pièce et une sensation de volume. La sensation d’espace est également le fruit d’une longue réflexion pour utiliser intelligemment chaque recoin, en misant sur un design compact.

Je dirais, néanmoins, que l’endroit semble manquer cruellement de rangements. S’il semble de plus en plus nécessaire de travailler à se débarrasser du superflu (idée qui m’est chère), il faut cependant vivre ; et à l’année, il me paraîtrait compliquée d’habiter dans un endroit, qui ne présenterait pas plus de placards pour planquer les affaires de sport, la trottinette, les affaires d’été/hiver, les parapluies, les bottes… et j’en passe.

The Bungalow, Cap Paterson, Australie // Architecte : The Sociable Weaver

The Bungalow, Cap Paterson, Australie // Architecte : The Sociable Weaver

The Bungalow, Cap Paterson, Australie // Architecte : The Sociable Weaver

The Bungalow, Cap Paterson, Australie // Architecte : The Sociable Weaver

Une approche scandinave

La philosophie de ce projet s’inspire de l’approche scandinave de la vie, appelé lagom par les Suédois, dont je vous parlais dans cet article : « Vivre mieux avec moins« . Le design scandinave est ainsi, penser en termes de fonctionnalité simplifiée et de praticité. On retrouve aussi dans ce projet, des notions de la philosophie japonaise, comme cette idée que l’espace a un impact sur notre comportement et nos modes de vie.

Ainsi, The Bungalow offre un décor dépouillé, minimaliste, reposant et confortable, ouvert sur la nature environnante.

The Bungalow, Cap Paterson, Australie // Architecte : The Sociable Weaver // Chambre minimaliste

The Bungalow, Cap Paterson, Australie // Architecte : The Sociable Weaver // Chambre minimaliste

The Bungalow, Cap Paterson, Australie // Architecte : The Sociable Weaver // Salle de bains minimaliste

The Bungalow à louer sur Airbnb

Cape Paterson, Victoria, Australie

The Bungalow, maison de bord de mer en mode minimaliste à retrouver sur Turbulences Déco

N’hésiter pas à partager, épingler, ou à me laisser un commentaire,
même court, ça fait toujours plaisir, on sait qu’on est lu !
Merci d’avance.

  1. HELIAS Stella

    24 novembre

    bonjour ,

    magnifique ce THE BUNGALOW. J’adore le minimaliste où tout est soit rangé soit caché, mais effectivement pour y vivre en permanence cela risque d’être compliqué au bout de quelques années. Expériences perso, j’aime changer de déco et finalement je me retrouve avec 10000 choses rangées ….vrai cata!!!

    Dans celui-ci, je crains pour les chevets en rondin de bois……manque un tiroir pour ranger quelques bricoles

    • Clémence

      24 novembre

      Bonjour Stella,
      Vivre minimaliste est un combat ! Tous les influenceurs qui en parlent comme un épanouissement personnel, oublient de le dire qu’il faut un sacré mental pour s’y tenir, car il faut réduire nos achats drastiquement, même de livres, de chaussettes et que sais-je encore. Il faut également trier régulièrement, ce qui est fatiguant et pas passionnant. Même comme ça, on cumule.
      Bref, bref… la table de chevet manque effectivement de tiroirs ^_ ^.
      Bonne journée,

      Clémence

  2. Martine Folco

    7 novembre

    Bonjour Clémence
    Même avis il manque de rangement pour une habitation permanente.
    Par contre j’aime bien la cuisine et l’idée d’intégrer une petite étagère en bois à l’extrémité du comptoir, le visuel du côté du comptoir est ainsi camouflé.
    Merci de prendre le temps pour nous de repérer toutes ces belles idées!
    Martine
    Québec Canada

    • Clémence

      9 novembre

      Bonjour Martine,
      Merci, merci d’avoir laissé un commentaire.
      On est d’accord que dans la vraie vie, cela ne passe pas comme ça, même en étant très minimaliste ! En tout cas, avec des enfants, compliqués.
      Bonne soirée,

      Clémence

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco