Une maison de pêcheur à Alicante par Jessica Bataille

Une maison de pêcheur, rénovée par Jessica Bataille à Alicante // Ambiance bord de mer, en mode ethnique et bohème

Hello, hello,
Avec le début de l’été et le temps des vacances, comme chaque année, je commence ma série « Maisons de rêve pour buller« . Cette petite maison de pêcheur à Alicante me fait parfaitement rêver, et même si ce reportage n’est pas récent, j’avais quand même envie d’en parler par ici. Vous comprendrez aisément pourquoi : c’est une vraie carte postale. C’est l’occasion aussi de vous parler de l’architecte d’intérieur Jessica Bataille, basée à Javea, en Espagne, près d’Alicante donc. Depuis plus de 20 ans, elle imprègne son style méditerranéen et moderne, dans les espaces qu’elle rénove et aménage. De tous ses projets que je vous invite à aller voir sur son site, c’est celui-ci que je préfère. Il est simple et authentique.

Malgré tout, j’ai toujours un pincement au cœur, quand je vois ces villages de pêcheurs, où l’on menait une vie simple et rude, transformé en village « carte postale ». Au début, à cet endroit, il n’y avait rien, même pas une simple route. Les pêcheurs qui ont construit les maisons ont rapporté chacun des matériaux par la mer. Il n’avait pas besoin d’architecte pour élever leurs humbles masures, ils s’appuyaient sur un savoir-faire, transmis génération après génération. Un demi-siècle plus tard, la maison est encore là. Le village fait partie du paysage touristique et est strictement protégé. Pas question de modifier quoi que ce soit.

Pour cette rénovation, il s’agissait surtout de lui donner le confort d’aujourd’hui, sans la dénaturer et d’organiser l’espace pour qu’il soit facile à vivre en intégrant des appareils ménagés, inclus dans la cuisine.

Une maison de pêcheur, rénovée par Jessica Bataille à Alicante, la carte postale

Une maison de pêcheur, rénovée par Jessica Bataille à Alicante // Murs blancs chaulés et huisseries en bois bleu turquoise

Autres inspirations


Une maison de pêcheur, rénovée par Jessica Bataille à Alicante // Tapis rayé en blanc et bleu et coussins ethniques, collection de chapeaux de paille

Une maison de pêcheur, rénovée par Jessica Bataille à Alicante // Tapis rayé en blanc et bleu et coussins ethniques, collection de chapeaux de paille

Une maison de pêcheur, rénovée par Jessica Bataille à Alicante // Tapis rayé en blanc et bleu et coussins ethniques, collection de chapeaux de paille

Un décor simple peuplé de petits riens

La maison a été essentiellement rafraîchie à grand renfort de chaux blanche, à l’intérieur comme à l’extérieur. J’adore ce bleu qui rappelle celui de la mer et qui est caractéristique, et même inscrit au patrimoine local de l’endroit !

Côté déco, l’ameublement est très simple. On trouve beaucoup de mobilier de brocante, de la récup’ maison, des choses patinées, usées, des petits riens, des objets venus d’ici et d’ailleurs, des souvenirs, des coraux… qui semblent avoir toujours été là. Cela correspond bien à l’esprit simple de la maison. C’est parfait pour des vacances les pieds dans l’eau.

Une maison de pêcheur, rénovée par Jessica Bataille à Alicante // Petite mise en scène de bord de mer

Une maison de pêcheur, rénovée par Jessica Bataille à Alicante // Tapis rayé en blanc et bleu et coussins ethniques

Une maison de pêcheur, rénovée par Jessica Bataille à Alicante // Petit coin repas avec table en bois et chaises en paille

Une maison de pêcheur, rénovée par Jessica Bataille à Alicante // Joli détail, d'assiettes en céramique

Une maison de pêcheur, rénovée par Jessica Bataille à Alicante // Cuisine en blanc chaulé et bleu turquoise

J’espère que cette visite vous aura fait rêver et surtout inspirer.

Une maison de pêcheur, rénovée par Jessica Bataille à Alicante à retrouver sur Turbulences Déco

N’hésiter pas à partager, épingler, ou à me laisser un commentaire,
même court, ça fait toujours plaisir, on sait qu’on est lu !
Merci d’avance.

  1. ingrid

    12 juillet

    j’admire beaucoup votre gentillesse .Merci pour le plaisir que vous me procurez .

    • Clémence

      27 juillet

      Bonjour Ingrid,
      Je réponds avec quelques trains de retard (J’étais en vacances et j’avoue avoir biiiiien décroché). Cependant, j’avais bien vu votre adorable commentaire qui m’a touché. Oui, je crois que je suis quelqu’un de plutôt gentil, ce que j’assume complètement, même si c’est parfois perçu comme un manque de caractère, ce qui pour le coup n’est pas le cas. Faut pas me marcher sur les pieds (lol) !
      Bonne journée à vous, et merci de suivre mon blog.

      Clémence

  2. Sophie

    4 juillet

    Oh la la, c’est vraiment magnifique, ce lieu semble sorti d’un rêve, tant tout semble parfait, quelle chance pour ceux qui y séjournent ! J’ai bien aimé aussi que vous rappeliez le côté regrettable de voir ces lieux authentiques devenir des lieux touristiques. Un dilemme j’imagine pour ceux qui possèdent ces maisons… Merci pour ces images !

    • Clémence

      6 juillet

      On espère que le Covid 19 va rebattre un peu les cartes à ce niveau.
      On verra. Mais le tourisme de masse me sort par les yeux.
      Belle journée,

      Clémence

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco