Une rénovation « old new » par And studio

Une rénovation "old new" par And studio

Tout l’art de la rénovation de l’ancien est de conserver le maximum de traces du passé, tout en obtenant quelque chose de moderne et confortable. Pour le reste, finalement, le style importe peu. Moderne avec des accents contemporains, bohème, industriel, ou même « old new » comme la maison de l’architecte d’intérieur Arianna De Gasperis, fondatrice d’And Studio, un intérieur ancien permet beaucoup, mais toujours avec ce petit plus qui lui donne un caractère singulier.

Arianna De Gasperis d’origine italienne est fascinée par les espaces qui ont une âme. C’est pour cette raison, qu’avec son mari, ils ont déserté le cœur de Manhattan, pour investir dans un vieille demeure de l’autre côté de la rivière Hudson à Jersey City.

Je vous propose la visite et une définition du style « old new », encore une expression en anglais qui parle mieux que « vieux neuf » !

Autres inspirations

Une rénovation "old new" par And studio

Une rénovation "old new" par And studio // Des teintes claires, une ambiance minimaliste

Une rénovation "old new" par And studio // Des éléments designa

Une rénovation "old new" par And studio // La conservation de l'escalier d'origine

Comment définir le style « old new » ?

Le style « old new » n’est pas vraiment un style. Je dirais qu’il tient plus d’une approche qui consisterait à interpréter le passé pour en faire quelque chose d’actuel.

Il s’agit donc, de rénover en douceur, en conservant le maximum d’éléments d’origine : cheminée, sol, huisseries, boiseries… tout en introduisant de nouveaux éléments en adéquation avec le caractère ancien de l’espace, comme un parquet en bois massif plutôt qu’un parquet flottant, par exemple.

Pour être un peu plus pointu dans ma définition du style « old new » , j’ajouterais que contrairement au style « shabby chic » qui use et abuse des patines, ainsi que des motifs à fleurs, le style « old new » est plus lisse. On choisira des enduits, des matériaux naturels, mais on ne cherchera pas absolument ce côté usé, abîmé. Il s’agit aussi, de mélanger du mobilier design au look classique avec des antiquités.

Dans ces intérieurs, comme celui que je vous présente aujourd’hui, il y a quelque chose d’intemporel, en même temps qu’ils sont bien ancrés dans leur époque.

Une rénovation "old new" par And studio // Une cuisine de style anglais avec un plan et une crédence de travail en marbre

Une rénovation "old new" par And studio // Une cuisine de style anglais avec un plan et une crédence de travail en marbreUne rénovation "old new" par And studio // Un coin repas avec sa banquette

Une rénovation "old new" par And studio // La salle à manger

Une rénovation « old new » douce

Construite en 1852, Arianna De Gasperis décrit sa maison comme ayant un caractère architectural Queen Anne, c’est à dire éclectique.  Dans l’objectif d’agrandir notamment les pièces fonctionnelles cuisine et pièces d’eau, elle a réorganisé l’espace intérieur.

Elle a modifié également le décor d’origine qui j’imagine, devait être beaucoup plus chargé, lourd, sombre comme on appréciait à l’époque. Elle l’a donc, épuré un peu dans un style que j’appelle « slow décoration » avec une palette de teintes neutres et claires, tout en conservant des éléments forts d’origine : le grand escalier, les moulures d’origine, les cheminées et le miroir de l’entrée. C’est très minimaliste.

Une rénovation "old new" par And studio // Une chambre

Une rénovation "old new" par And studio // Une chambre avec un papier-peint signé William Morris

Une rénovation "old new" par And studio // Une douche carrelée de zelliges

Une rénovation "old new" par And studio // La salle de bains et son antique baignoireUne rénovation "old new" par And studio // La salle de bains et son antique baignoire
Photo : Nicole Franzen

Une certaine austérité

Cette remarque est absolument subjective et pas critique pour un sou. J’aime beaucoup cette rénovation dans sa globalité, mais je la trouve quelque peu austère, tristoune… malgré le papier-peint William Morris, le parquet en chêne naturel, les murs plâtrés, la cuisine de style anglais et sa crédence en marbre… C’est presque trop cohérent à mon goût, trop parfait.

C’est un peu ce qui différencie une maison comme celle dont je vous parlais la semaine dernière Le kitch en héritage qui invitait la fantaisie, les fautes de goût. Ce n’est pas que je suis plus fan de l’intérieur de Marianne Cotterill, mais je me retrouve mieux, dans cet état d’esprit de folie douce. Je suis entre les deux. Et vous qu’en pensez-vous ?

N’hésiter pas à partager, épingler, ou à me laisser un commentaire,
même court, ça fait toujours plaisir, on sait qu’on est lu !
Merci d’avance.


  1. Murielle

    20 novembre

    C’est étrange mais le blanc, couleur apaisante, me procure ici un sentiment d’angoisse. C’est trop vide, trop lisse.
    J’en profite pour vous remercier pour vos articles, grâce auxquels je découvre d’autres univers, je voyage, je rêve Merci !

  2. Fabienne

    20 novembre

    C’est une très belle rénovation, mais un peu nue. Pour l’habiller et lui donner une âme, quelques tableaux et de la couleur aux murs lui insuffleraient un tout autre caractère et balaieraient cette sensation d’austérité. Mais l’essentiel est que ses habitants s’y sentent bien.

  3. Bottais

    17 novembre

    Effectivement, très bel intérieur mais un peu trop clean et trop organisé à mon goût. Ça manque de touches personnelles. Je me retrouve bien mieux dans la déco de Marianne Cotterill, ce grain de folie qui fait qu’un intérieur a vraiment une âme. Merci pour ces belles présentations.

  4. isabelle

    17 novembre

    Les meubles sont très beaux mais en effet que c’est austère et froid. Il n’y a aucune place à l’imagination, la créativité ou la fantaisie.

    • Hoffmann Dominique

      19 novembre

      Très beau, mais sans vie… L’impression de traverser un musée… Continuer de nous faire rêver avec des petits brins de folie dans la déco !!!

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco