Le style Mark Lewis « intérior designer » : Valoriser les traces du passé

Mark Lewis interior designer || Hoxton square, entre style industriel et rustique

Je vous présente aujourd’hui encore un faiseur d’ambiance : le décorateur anglais d’intérieur Mark Lewis, so britih !

Il y a une dizaine de jours, je vous montrais ce décor rustique [ très ] « wabi sabi » d’une ferme en Allemagne. Je vous rassure pas question de vous vendre toutes les semaines des murs aussi craquelés pour vos intérieurs. De toute manière, je crois que je n’arriverais pas, n’est-ce pas ? Beaucoup trop « cracra ». Alors où voulais-je en venir ? Et bien à ça : un décorateur comme Mark lewis qui pour moi est la suite logique de cet article et aussi de celui que j’ai rédigé sur Cassandra Ellis. Avant de créer une déco, ils construisent une ambiance en mettant en valeur les traces du passé, en utilisant essentiellement de matériaux bruts, vieillis ou récupérés, en misant sur un jeu subtile de couleurs un peu fanées qui permettent ensuite toutes les fantaisies.

Du parcours de Mark Lewis, de ses pensées, je n’ai pas trouvé grand chose sur le web, pas une interview et c’est bien dommage. Je me contenterais donc de sa démarche : valoriser la longévité et l’artisanat plutôt que les tendances. En cela, il est bien dans la veine de la pensée wabi-sabi qui me travaille pas mal ces derniers temps. Je suis assez sensible à ce genre de décor « rustique », vieillot et en même temps très actuel. Encore une fois, c’est le fond qui m’intéresse, la forme aussi, mais côté déco je vous réveillerais tout cela à coup de tapis ethniques, de photographie d’art, de coussins à fleurs.

Mark Lewis interior designer || Hoxton square, entre style industriel et rustique

Mark Lewis interior designer || Hoxton square, entre style industriel et rustique

Mark Lewis interior designer || Hoxton square, entre style industriel et rustique

Conserver les traces du passé

Le fil conducteur de tous ces intérieurs, rénovés par l’équipe de Mark Lewis est donc la valorisation des traces du passé, soit trouver un équilibre entre le vieux et le récent pour un résultat actuel tout confort et propret, « raw luxe ». En cela, ce type de décor n’est pas donner à tout le monde, car faut-il encore pouvoir investir dans de l’ancien et d’avoir l’envie de se lancer dans les gros travaux.

Mark Lewis interior designer || Candem WC dans un style "Strange dark cave"Mark Lewis interior designer || Candem WC dans un style "Strange dark cave"

Mark Lewis interior designer || Candem WC dans un style "Strange dark cave"

Le soin des détails

On notera le soin apporté aux détails dans l’aménagement de ces toilettes notamment aux accessoires : robinetterie, interrupteur, porte-serviette… Il faut préciser que sur le site de Mark Lewis, vous pouvez trouver une boutique en ligne avec ses éditons de différents accessoires pour la maison, coulés en bronze dans une petite fonderie du Kent.

Mark Lewis interior designer || Aménagment de cuisine

Mark Lewis interior designer || Aménagment de cuisine

Mark Lewis interior designer || édition d'accessoires en bronze

J’aime les détails et j’aime le matériel. J’ai toujours aimé trouver des poignées, des crochets, et plus lors de mes voyages et dans les brocantess locales. Mais quand vous trouvez un bel objet vintage, vous avez inévitablement besoin de plus d’un pour votre projet.

Mark Lewis interior designer || Dartmouth park, conversion d'une ancienne église victorienne

Dartmouth park, conversion d’une ancienne église victorienne

Mark Lewis interior designer || Dorset house, un salon bleu pétrole

Mark Lewis interior designer || Dorset house, un salon bleu pétrole
Mark Lewis interior designer || Dorset house, ambiance surannée

Mark Lewis interior designer || Dorset house, ambiance surannéeMark Lewis interior designer || Dorset house, ambiance surannée

Dorset house, ambiance surannée

Mark Lewis interior designer || Stoke Newington, une maison victorienne rénovée

Mark Lewis interior designer || Stoke Newington, une maison victorienne rénovée

Mark Lewis interior designer || Stoke Newington, une maison victorienne rénovée

Mark Lewis interior designer || Stoke Newington, une maison victorienne rénovée

Mark Lewis interior designer || Stoke Newington, une maison victorienne rénovée

Mark Lewis interior designer || Stoke Newington, une maison victorienne rénovée

Photo : Rory Gardiner

Stoke Newington, une maison victorienne rénovée


  1. Julia

    6 mars

    Moi aussi, je suis travaillée par le wabi sabi, sa philosophie qui correspond à ces intérieurs et à une perception unique de l’environnement maison et nature. Du sens , du lien, de l’histoire, de la poésie, ce qui n’exclut pas une certaine recherche, mais rien de figé ni à l’aspect trop négligé non plus, facile à vivre et à entretenir pour faciliter le vivre ensemble – voilà ce que ça m’inspire. A partir de là, on y imprime sa personnalité en toute authenticité, en échappant autant que possible aux tendances éphémères.

  2. lolabelle

    6 mars

    Suite au com de Julia, j’ai l’impression que tout ce que je vais dire va paraître quichissime 😉
    Bref, tant pis je me lance 😉 Ton post m’interpelle a plusieurs niveau, côté déco bien sûr car ce style n’est pas dans mes habitudes! Le wabi sabi, le rustique même modernisé…je ne vais pas spontanément vers ces tendances mais ton article tout comme les images de l’église victorienne ou les propos de Julia m’ouvrent de nouvelles perspectives 🙂
    Ensuite, c’est marrant, ma fille a un sujet en art plastique sur le palimpseste (en littérature il s’agit de parchemins anciens sur lesquels on a réécrit de nouveaux récits). Un bel exemple de palimpseste me semble t-il que ces intérieurs de Mark lewis puisque, si j’ai bien compris, sous le nouveau on retrouve l’ancien en filigrane, tout un art qu’il faut savoir maîtriser 🙂
    Tu voies, c’est pour ça que j’aime ton blog, il ne s’agit pas juste de belles images ou de descriptions détaillées d’intérieurs bien décorés non, chaque article permet de comprendre un peu le « dessous des cartes », de s’approprier la décoration d’intérieur en comprenant comment ça marche…alors ça mérite bien que tu continues à t’arracher les cheveux sur chaque article à rédiger 😉

  3. Julia

    7 mars

    Belle découverte, le palimpseste, terme que j’ignorais. Et sujet à découvrir avec plaisir. On en découvre des choses, grâce aux enfants :-))

  4. Dans la série « les posts de Clémence enrichissent notre vocabulaire », moi c’est le terme « raw luxe » que je découvre 😉

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM
@turbulencesdeco