Réflexion sur l’art de rénover l’ancien *

Richard Vieux - Projet La maison Art Déco // Rénovation d'un palier pour apporter de la lumière

À travers cet article, je voudrais développer une réflexion sur l’art de rénover, la possibilité même de rénover des logements anciens plutôt que de construire, en explorant le travail d’un architecte Richard Vieux. Voilà déjà 20 ans que cet architecte a en effet décidé de se consacrer à des opérations de réhabilitation ou d’extensions de logements existants. Cela passe par le ré-aménagement intérieur, la création de terrasse, d’ouvertures, etc. Grâce à son expérience, il accompagne les personnes qui souhaitent se lancer dans ce type de projet. Vous verrez que ce n’est pas toujours simple, mais payant.

Je trouve intéressant que Richard Vieux parle dans sa présentation de réhabilitation ou d’extensions « logements existants », plutôt que de « logements anciens ». On peut en effet, se demander de quoi on parle par « logement ancien » ?

Entre une grange du XVIIe siècle, un atelier des années 50 ou un pavillon des années 70, à part le fait qu’ils peuvent être considérés comme anciens, ils n’ont rien à voir entre eux. Les besoins en réhabilitation et les contraintes ne sont pas du tout les mêmes. La démarche de fond reste pourtant la même : adapter des logements déjà existants à nos modes de vie actuels, à nos envies, nos besoins.

Je rajouterais dans cette réflexion qu’il peut sembler logique de réhabiliter une vieille bâtisse, moins de s’attaquer à un pavillon des années 70 / 80. Ce dernier ne présente pas vraiment de caractère ni historique, ni de qualité de construction. Pourtant, pourquoi ne pas rénover aussi ce type de logement ? C’est tout à fait possible, et en partant de la carcasse, on peut obtenir des résultats surprenants.

Réflexion sur l'art de rénover l'ancien // Réalisation Richard Vieux // Création d'un plancher en verre pour apporter de la lumière au ré-de-chaussée

Réflexion sur l'art de rénover l'ancien // Réalisation Richard Vieux // Création d'un plancher en verre pour apporter de la lumière au ré-de-chaussée

Réflexion sur l'art de rénover l'ancien // Réalisation Richard Vieux // Création d'un plancher en verre pour apporter de la lumière au ré-de-chaussée avec verrière de toit

Réflexion sur l'art de rénover l'ancien // Réalisation Richard Vieux // Rafraîchissement du ré-de-chaussée

Maison Art Déco

Dans ce projet de ré-aménagement, l’idée était d’apporter de la lumière au centre de la maison par le biais d’une circulation centrale, sur le premier et deuxième étage. Ce choix permettait de conserver des fenêtres dans cette circulation, avec un dernier niveau éclairé par des velux. Cette fenêtre de toit permet d’apporter un surplus de lumière au premier étage à la base sombre, via une grande trémie et un plancher en verre.

La maison a gagné en luminosité, en modernité et en circulation.

Pourquoi rénover l’ancien ?

Nous sommes de plus en plus à être concernés par les enjeux environnementaux. Il y a une chose, dont on ne parle pas assez encore, c’est l’impact des nouvelles constructions sur l’environnement.

La France manque de logements, certes, mais elle peine aussi à rénover son parc existant. Ici, je ne parle pas seulement des centres historiques et des vieilles bâtisses, mais aussi des barres d’immeubles construits à la va-vite, qui souvent, ont très mal vieilli ou donc des pavillons. Il est tellement plus facile de détruire une maison et de reconstruire dessus, que de la réhabilité, mais quid des déchets. Bref, il faut se poser ma question d’introduction : pourquoi construisons-nous ? Pourquoi désirez-vous construire ? Et comment ?

Personnellement, j’ai toujours aimé réhabiliter des logements anciens. J’adore partir de l’existant et de le réinventer. Cela a souvent beaucoup plus de personnalité. Alors oui, cela demande de la patience, de l’énergie, mais je trouve cela passionnant et valorisant. Je ne vais pas vous raconter le contraire, ce n’est pas simple. Voilà deux ans que nous sommes dans les travaux de rénovation d’un ancien bâtiment de stockage d’après guerre, qui n’a d’ailleurs pas beaucoup de caractère, hormis ces belles hauteurs sous plafond.

Réflexion sur l'art de rénover l'ancien // Réalisation Richard Vieux // Rafraîchissement d'un intérieur sans charme, ouverture vers l'extérieur grâce aux placement de grandes baies vitrées

Réflexion sur l'art de rénover l'ancien // Réalisation Richard Vieux // La maison après la création d'ouvertures et d'une terrasse auto-portanteeux // La maison avant la création d'ouvertures et d'une terrasse

Réflexion sur l'art de rénover l'ancien // Réalisation Richard Vieux // La maison après la création d'ouvertures et d'une terrasse auto-portanteeux // La maison après la création d'ouvertures et d'une terrasse

Réflexion sur l'art de rénover l'ancien // Réalisation Richard Vieux // Création d'ouvertures et d'une terrasse auto-portante

La demeure familiale

Que redonner à une maison « pavillon » mal commode et sans grande caractère ? Revaloriser, réhabiliter, rénover. Richard Vieux a choisi de redonner du sens au premier étage, abritant  toutes les pièces de vie. Il a ainsi ouvert l’espace en faisant tomber les cloisons et l’a tourné vers l’extérieur, en installant des portes fenêtres. Une terrasse a été aménagée et permet aujourd’hui de profiter du jardin.

La vie y est complètement changée.

Faire appel à un expert pour la rénovation de l’ancien

Rénover de l’ancien n’est donc pas toujours chose aisée. La plupart du temps, il ne s’agit pas effectivement de mettre un coup de blanc ou d’installer une nouvelle cuisine. En général, il faut tout repenser la circulation, les ouvertures, la place des salles d’eau…, car nous ne vivons plus comme avant.

Avant quoi ? Avant hier. Si on y réfléchit bien, même entre les années 70, qui nous semblent si proches, et aujourd’hui, nous ne vivons pas vraiment de la même façon. Désormais, nous aimons les pièces ouvertes et aérées, les logements sains, lumineux, des agencements astucieux et gains de place, les ouvertures vers l’extérieur. Les nouveaux matériaux et les nouvelles technologies le permettent.

Réflexion sur l'art de rénover l'ancien // Réalisation Richard Vieux // Changement d'atmosphère pour cet intérieur sans caractère qui s'est transformé en chalet

Réflexion sur l'art de rénover l'ancien // Réalisation Richard Vieux // Changement d'atmosphère pour cet intérieur sans caractère qui s'est transformé en chalet

Réflexion sur l'art de rénover l'ancien // Réalisation Richard Vieux // Changement d'atmosphère pour cet intérieur sans caractère qui s'est transformé en chalet

De bois et de pierres

Dans le massif du Vercors, était une maison qui avait un intérieur basique, sans véritable caractère propre. Sans rien toucher à la distribution et la circulation, elle a changé totalement de look grâce  l’habillage des certains murs en bois de Chablis et la création de faux piliers en pierre, et d’autres petites interventions. Elle s’est ainsi transformée en chalet de montagne chaleureux et famillial !

Faire un diagnostic

Avant de se lancer dans l’abattage des cloisons, il faut impératif de faire un diagnostic de l’existant.

En effet, réhabiliter une maison commence par la dépose ou la démolition des aménagements intérieurs existants. Là, c’est souvent surprises sur surprises qui attendent le client novice ou l’artisan désigné pour la réalisation de ce travail. Richard Vieux l’explique très bien sur son site. Je me suis d’ailleurs beaucoup amusée à lire les exemples de « mauvaises surprises » que l’on peut trouver en soulevant par exemple une moquette, en faisant tomber une cloison qui ne semblait pas porteur.

Tout cela a un coût, mais l’investissement en vaut le coup et peut grandement améliorer la perception de son habitat.

Avec le temps, ma priorité est devenue l’aménagement intérieur, la fluidité des circulations, l’espace recrée, la découverte d’un nouveau parti d’aménagement architectural, le choix des matériaux, les vues, la lumière et la couleur… l’influence de ces paramètres dans notre vie de tous les jours est considérable.

Réflexion sur l'art de rénover l'ancien // Réalisation Richard Vieux // Réhabilitation complète d'un chalet dans le Vercors

Réflexion sur l'art de rénover l'ancien // Réalisation Richard Vieux // Réhabilitation complète d'un chalet dans le Vercors

Réflexion sur l'art de rénover l'ancien // Réalisation Richard Vieux // Réhabilitation complète d'un chalet dans le Vercors

Réflexion sur l'art de rénover l'ancien // Réalisation Richard Vieux // Réhabilitation complète d'un chalet dans le Vercors

Réflexion sur l'art de rénover l'ancien // Réalisation Richard Vieux // Réhabilitation complète d'un chalet dans le Vercors

Chalet d’alpage

Situé à 1850 m d’altitude dans les Hautes Alpes, dans un hameau uniquement accessible par un chemin muletier aménagé, hameau non desservi en électricité, mais avec vue à couper le souffle sur les montagnes de l’Oisans et plus particulièrement sur la montagne de LA Meije. Il s’agit pour ce projet d’un vrai chantier de réhabilitation, mais le résultat est là.

Tous ces exemples sont la preuve que l’on peut réhabiliter ou améliorer n’importe quel logement. J’ai toujours eu cette faculté de me projeter, même dans des lieux qui n’avaient pas de caractère, mais je sais que ce n’est pas donné à tout le monde. C’est pourquoi il est toujours intéressant de se faire accompagner, de demander de l’aide. C’est le métier des architectes, et même des décorateurs qui peuvent aussi vous aider à apporter de la matière à un décor.

N’hésitez pas à partager par ici, vos propres réflexion sur cette question de l’art de rénover l’ancien, si cela vous fait peur, ou au contraire, c’est votre dada.

Retrouvez tout le travail de Richard Vieux sur son site

Réflexion sur l'art de rénover d'après le travail de l'architecte grenoblois Richard Vieux à retrouver sur Turbulences Déco

N’hésiter pas à partager, épingler, ou à me laisser un commentaire,
même court, ça fait toujours plaisir, on sait qu’on est lu !
Merci d’avance.

  1. Sophie

    8 août

    Bonjour, merci pour cet article. Comment trouver un architecte ou un conseiller pour une rénovation de maison ancienne ?

  2. Julia

    1 juillet

    Article très bien fait, particulièrement intéressant. Merci.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco