La déco à l’heure anglaise

La déco à l'heure anglaise à retrouver sur Turbulences Déco

La reine Elisabeth II n’est plus, et je ne vais pas vous en faire tout un plat. Néanmoins, j’ai tout de même ressenti un petit pincement au cœur à l’annonce de son décès. Il faut dire que quelque part, nous avons perdu notre grandma anglaise et comme toutes les icones, je la pensais immortelle. Que l’on aime ou non la royauté anglaise, elle faisait partie de notre univers avec ses costumes acidulés. Au fil du temps, elle avait réussi à imprimer un style qui l’a rendu iconique. Je me suis amusée à faire le lien entre son style vestimentaire et la déco anglaise, un jeu de passe qui ne manque pas de sens, vous verrez.

Elisabeth II donnait l’impression qu’elle serait toujours là, mais jusqu’à quoi, en fait 

Elle n’est plus, paix à son âme, mais son image continuera à imprimer nos rétines et a inspiré les créateurs. Nous savons qu’elle n’avait qu’un rôle politique mineur, en-tout-cas, elle n’avait pas le droit d’exprimer une opinion. Elle incarnait. Elle était dans un rôle, qui aurait intenable pour beaucoup d’entre nous, d’être une personnalité sans personnalité, régie par un protocole hérité du siècle dernier, assommée de devoirs.

En lisant un article du Nouvel Observateur, dont je vous fais part de quelques observations, j’apprends qu’un valet de pied la prenait en photo entièrement vêtue, chaque jour. Chacune de ses tenues était répertoriée et reprise dans la presse ! Il a beaucoup été écrit sur le look de la reine d’Angleterre, et on s’en est beaucoup moqué, gentiment et caustiquement aussi. Il faut reconnaître qu’elle avait un style que personne ne pouvait ignorer.

Autres inspirations


Couverture de Tatler

Couverture de Tatler

Poster Chris Levine, Fluro 3 (Queen Elizabeth II), 2013

Poster Chris Levine, Fluro 3 (Queen Elizabeth II), 2013

Couverture du New Yorker, Sept 2022

Couverture du New Yorker, Sept 2022

Collection Haute Couture, Printemps Été 1951

Collection Haute Couture, Printemps Été 1951

Comment Elisabeth est devenu une icône, une source d’inspiration ?

Elisabeth II ne lançait pas la mode. Elle n’a jamais été une icône de la mode comme sa sœur Margaret avait pu l’être. Elle le savait, et pourtant, elle a utilisé son apparence comme un mode d’expression sans qu’on la taxe de superficialité, ni de faire valoir. Cette femme assez effacée, jolie, mais sans plus, hyper guindée (il faut le dire) s’est rendue visible.

Personne ne s’habillait comme la reine d’Angleterre, parce que cela n’aurait été saillant pour personne, et personne ne le ferait aujourd’hui, sauf pour se déguiser en Elysabeth II !

La petite histoire que j’ai apprise en lisant l’article du Nouvel Observateur est quand 1993, sa vieille nurse et habilleuse est décédée. Elle a été remplacée par Angella Kelly. Pendant 30 ans, avec cette femme, la reine a construit CE style improbable fait de bibis, de sacs assortis aux chaussures confortables, et de tailleurs aux couleurs acidulés pour les sorties officielles. A la campagne, on la voyait, sur les photos, affublée de foulards autour de la tête, de bottes en plastique, de veste de chasse et de kilt.

Tout cela est très anglais, isn’t it ? Nous retrouvons ce côté décalé, ce mélange des genre, ce goût des couleurs franches, cet esprit grand mère, cet amour de la campagne, du tartan, du schintz et cet humour qui leur permet, sans mauvais goût, de revoir la tradition.

Une cuisine en vert fluo à la sauce anglaise // L'intérieur de Rosi de Ruig à Londres

L’intérieur de Rosi de Ruig à Londres – Photo : Paul Massey via houseandgarden.co.uk

Elizabeth II Les Chapeaux de la Couronne - Illustration : Jason Raish

Elizabeth II Les Chapeaux de la Couronne – Illustration : Jason Raish

Du rouge vif et du jaune pour le salon de Sarah Corbett-Winder à Londres

L’intérieur de Sarah Corbett-Winder à Londres – Photo : Paul Massey via houseandgarden.co.uk

La déco à l'heure anglaise, le mix des couleurs improbables, du rouge et du vert pour cette salle de bains

Design intérieur : Howark Design

La déco à l'heure anglaise // Intérieur design : Sarah Brawn interiors - Projet : Brook Green

Intérieur design : Sarah Brawn interiors – Projet : Brook Green

Queen Elisabeth II - Andy Warhol

Queen Elisabeth II – Andy Warhol

L'intérieur de Sarah Corbett-Winder à Londres

L’intérieur de Sarah Corbett-Winder à Londres – Photo : Paul Massey

N’avoir peur d’aucune couleur,
et n’avoir peur d’aucune association de couleurs

Si il y a une chose qui n’effraie pas un Anglais, c’est l’usage de la couleur, et je rajouterai l’association de couleurs improbables. C’est un moyen efficace de réveiller leurs antiques demeures, et leurs intérieurs en général. Il suffit de visiter les sites des marchands de couleurs anglais -je pense à Farrow&Ball, Little Green, ou même Annie Sloane pour constater que leurs nuanciers et leurs propositions ne sont pas toujours sages.

Comment adopte-t-on les couleurs franches comme un Anglais ?

Et bien, je crois qu’il faut, en premier lieu, s’habituer à cette idée, car ce n’est pas très Français. Donc, je vous prescrirais de regarder beaucoup d’intérieurs anglais, mais beaucoup, et régulièrement. A force de voir défiler des intérieurs aux couleurs improbables, vous verrez que votre œil s’habituera. Cette possibilité ne nous apparaîtra plus aussi insurmontable. Peut-être pourriez-vous alors, envisager une pièce de votre intérieur, une pièce de passage comme un couloir, une entrée…

La déco à l'heure anglaise : Osez les imprimés à fleurs // Intérieur design Rita Konig

Intérieur design : Rita Konig

La déco à l'heure anglaise : Osez les imprimés à fleurs // Intérieur design : Nathalie Farman-Farma

L’intérieur de Nathalie Farman-Farma – Photo : Dylan Thomas via vogue.co.uk

La déco anglaise : osez le mixe des motifs improbales - L'intérieur de Soane Britain

L’intérieur de Soane Britain

Portrait d'Elisabeth II, jeune par Lisa Sheridan

Photo : Lisa Sheridan

Lithographie One Queen White, 2020

Lithographie One Queen White, 2020

La déco anglaise : osez le mixe des motifs improbales // Design intérieur : Patrick Mele

Design intérieur : Patrick Mele – Projet : Cheyne Walk London – Photo : Miguel Flores-Vianna

Intérieur design : Landed interiors & home - Projet : Geary English Eccentric

Intérieur design : Landed interiors & home – Projet : Geary English Eccentric – Photo : Haris Kenjar

Aimer absolument les motifs

Qu’ils soient à fleurs, inspirés de l’art déco, à motifs tartan et que sais-je encore, si vous voulez adopter le style anglais, vous devrez aimer les imprimés et les textures soyeuses. Et si vous souhaitez adopter le style exubérant anglais, vous devrez associer les motifs dans une vison ultra maximalisme, en mixant des motifs qui tranchent, des motifs qui claquent.

Pourquoi cela est-il intéressant de s’inspirer de cette manière ?

En bon Frenchy, nous n’aimons pas beaucoup les mélanges trop foisonnants. C’est notre côté chic, sans effort. Il est vrai que c’est un exercice qui échappe à la plupart d’entre nous, et cela est bien dommage, parce que cela donne des décors vivants. Evidemment, nous ne sommes pas obligés d’aller aussi loin que certains exemples de cette page. Pour cela, je vous laisse relire Mix and match motifs et couleurs, sans charger le décor.

Harlington Manor à vendre sur inigo.com

Harlington Manor à vendre sur inigo.com

La déco anglaise savoir mettre en scène les antiquités de façon décalée // L'intérieur de Gavin Houghton à Londres

L’intérieur de Gavin Houghton à Londres – Photo : Boz Gagovski via bibleofbritishtaste.com

La déco anglaise savoir mettre en scène les antiquités de façon décalée // Lucke Edward Hall - Projet : Candem apartment

Design intérieur : Lucke Edward Hall – Projet : Candem apartment – Photo : Derry Moore

La déco anglaise savoir mettre en scène les antiquités de façon décalée // L'intérieur de Christina Moore dans son jus

L’intérieur de Christina Moore dans son jus via bibleofbritishtaste.com

Pochette de God save the Queen par les Sex Pistols

Pochette de God save the Queen par les Sex Pistols

L'intérieur de George Saumarez, tout l'art de mettre en scène les antiquités

L’intérieur de George Saumarez – Photo : Owen Gale via houseandgarden.co.uk

La déco anglaise savoir mettre en scène les antiquités de façon décalée // Le vieille ferme de Gretchen Andersen

Gretchen Andersen and Old Manor Farm via bibleofbritishtaste.com

Mettre en scène des vieilleries
de façon décomplexée

Les demeures ancestrales anglaises regorgent d’antiquité en tout genre. Ce sont souvent des témoignages historiques, et comme nos vieux châteaux, les vielles demeurent anglaises conservent précieusement la mise en scène d’antan. OK ! Mais la jeune génération, ou moins jeune, adore bousculer les codes, réinventant les styles du passé à coup de télescopages. Les portraits de famille sont accrochés sur des murs aux couleurs flashy ou au papier peint à rayures. Les sièges se couvrent de textiles à motifs colorés, de passementerie, de passepoil. Bref, les styles georgien, victorien, se font rock n roll !

Et nous, nous, que faisons nous de nos antiquités ?

Notre pays regorge d’antiquités d’ici et d’ailleurs, et je crois que de ce côté-là, nous n’avons rien à envier à nos voisins anglais. En revanche, nous pouvons clairement nous inspirer d’eux, pour leur façon de mélanger les époques, les couleurs.

Tout l''esprit campagne anglaise chic // Sutton Hall en vente sur inigo.com

Sutton Hall en vente sur inigo.com

Tout l''esprit campagne anglaise chic // Sutton Hall en vente sur inigo.com

Sutton Hall en vente sur inigo.com

Détournement de l'image de la reine d'Angleterre par @hey-relly

Détournement de l’image de la reine d’Angleterre par @hey-relly

Tout l''esprit campagne anglaise par Jamesc Coviello

Design intérieur : Jamesc Coviello

La campagne s'invite à Londres

Twickenham Road, maison à Londres sur inigo.com

L'intérieur cosy de Sarah Corbett-Winder à Londres avec son côté campagne anglaise

L’intérieur de Sarah Corbett-Winder à Londres – Photo : Paul Massey

L’esprit campagne anglaise

Dans mon esprit, les Anglais sont des campagnards, ce qui est une réflexion qui tient du cliché. Je pense néanmoins, que les Anglais restent attachés à un certain style de vie traditionnel, sinon ils n’auraient plus de reine ou roi. En tous les cas, ils ont un patrimoine riche de vieilles bicoques, de boutiques restées dans leur jus, d’antiques châteaux, de vieux pubs. Dans leur façon d’aborder la décoration intérieure, cela se traduit par le goût d’un certain confort pour ne pas dire d’un confort certain, quelque peu bourgeois. Les murs se lambrissent. Les sièges sont moelleux et profonds. On couvre les sols de profonds tapis, sinon de moquettes.

Le style country anglais

Je crois que c’est le style « country » anglais qui nous inspire le plus, car c’est ce qu’il y a de plus abordable pour nous. En effet, la palette de couleurs est souvent plus automnale. Nous aimons le côté « coin du feu », les meubles de ferme, les vieux tableaux, les patines, les jardins, le cuir vieilli, les parquets qui craquent, bref notre esprit campagne n’est pas loin de celui des Anglais.

Le côté grandma avec couverture au crochet, rose blush, et mobilier art déco suranné

Maison sur Commercial road à vendre sur inigo.com

Fauteuils et canapés au look grand-mère, mais version colorée // L'intérieur de Jeremy Langmead

L’intérieur de Jeremy Langmead – Photo : Owen Gale via houseandgarden.co.uk

Des assiettes anglaises représentant Elisabeth II dans une brocante

A Maker’s Story : Candace Bahouth’s – inigo.com

L'esprit grand mère avec rideau et sièges à fleurs !

Maison sur Commercial road à vendre sur inigo.com

Le côté grandma, revu et corrigé

Le côté grandma est tout ce qui nous inspire de l’univers rassurant et enveloppant des maisons de nos grands-parents. Entendez par là, en version anglaise, les napperons, la vaisselle japonisante et autres chinoiseries, les rideaux en shintz à jupon ou encore les fauteuils à oreilles. Je vous avais écrit un article sur le phénomène du style Grandmillennial, que je vous laisse relire. Je vous expliquais que des jeunes et des moins jeunes, en réaction au style minimaliste, s’amusaient à interprètent ces clichés « mamie » à la sauce actuelle, évidemment.

Insufflez un peu d’esprit « mamie » dans notre décor

C’est possible, mais tout dépend de la dose et de la façon dont on l’insuffle. Il y a des personnes plus disposées à cet état d’esprit. Il faut aimer parcourir les brocantes et il faut aimer les choses anciennes.  Mélanger l’ancien et le design fonctionne assez bien, je dois le dire.

Le côté rock'n roll des Britanniques en déco, comme dans la mode // L'intérieur de Frieda Gormley et Javvy M Royle

L’intérieur de Frieda Gormley et Javvy M Royle, @houseofhackney via thesocialitefamily.com

L'esprit "old school" anglais

L’esprit « old school » – Source inconnue

Punk royal poster

Punk royal poster

Le tartan écossais s'invite dans la déco anglaise

Le tartan écossais s’invite dans la déco anglaise // Source inconnue

A Maker’s Story : Candace Bahouth’s

A Maker’s Story : Candace Bahouth’s – inigo.com

Le kilt version Gucci

Le kilt version Gucci

L'intérieur de l'artiste Bridie Hall à Londres avec son sol rouge vif

L’intérieur de l’artiste Bridie Hall à Londres – Photo : Paul Massey via houseandgarden.co.uk

L’exubérance, le goût du kitsch
et d’un certain esprit rock n roll

Les Anglais, les « Grandsbretons », les Britanniques… présentent bien des facettes. En-tout-cas, ils ont de nombreux stéréotypes qui leur collent à la peau. Ce qui est sûr est qu’ils ont ce côté un peu fou, rock n roll, punk, surtout dans les classes populaires dont ce sont emparés la hipe, les aristos et créateurs branchés. Ils cultivent une certaine exubérance qui leur permet des trucs improbables. Ils ont cet humour décalé qui leur permet d’oser, ce que personnellement, j’adore.

Un peu plus de rock n roll dans notre déco

Pourquoi pas après tout, cela ne peut pas faire de mal. Les notes de kitsch, l’association de couleurs ou de motifs qui ne vont pas forcément ensemble, l’humour en déco, c’est toujours bon pour donner du relief à un décor. Cela le personnalise.

Couverture du livre Buckingham Palace signée Ashley Hicks

Couverture du livre Buckingham Palace signée Ashley Hicks

L'esprit décalé des Anglais par Beata Heumans dans son intérieur à Londres

L’intérieur de Beata Heumans à Londres – Photo : Paul Raeside via architecturaldigest.com


Personnellement, j’ai été biberonnée par le style anglais, ma mère en était folle dingue. Chez moi, il doit bien avoir quelques références, en réalité pas vraiment. Ce qui m’inspire le plus c’est l’esprit décalé. J’adore regarder leurs intérieurs. Et vous, est-ce que le décès de la reine d’Angleterre vous a touché ? Que pensez-vous de mon parallèle entre son look et la déco anglaise ? C’est peut-être un peu tiré par les cheveux. Il y a du cliché dans ce décryptage, mais beaucoup de vrai.

Sur Pinterest – La déco à l’heure anglaise


  1. Jasmine

    24 octobre

    Super chouette article, et plein plein d’inspirations – j’adore +++, je rejoins le commentaire plus haut : c’est une super sélection

    • Clémence

      24 octobre

      Bonjour Jasmine,
      Merci, merci ! Je suis vraiment ravie que cela vous inspire.
      Certes, j’adore travailler à ce genre de cahier d’inspiration, mais c’est encore mieux quand cela inspire !

      Clémence

  2. Laurie

    19 septembre

    Argh , ça pique les yeux. J’avoue, je trouve drôle mais c’est impensable chez moi, je m’en lasserai très vite. ou alors à toute petite dose !

  3. Valette

    15 septembre

    Oh Dear , quelle joie de faire défiler cette sélection éclatante et si british…
    Thank you so much Clémence 😉
    Julie

    • Clémence

      16 septembre

      Merci Julie.
      J’y ai passé un temps irraisonnable, ce dont je m’en suis voulue, mais je me suis beaucoup amusée à compiler ces images et je suis ravie d’avoir au moins une fan !
      Belle journée à toi,

      Clémence

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco