Sur un air champêtre ou Kinfolk ?

L'appartement d'Alyssa and Paul Hoppe à Brooklyn avec des étagères champêtres

Voilà un parfait exemple de style qui n’en ai pas vraiment un : le style KINFOLK, mais dont on n’a pas fini d’entendre parler. Il semblerait que ce style prenne le pas sur le scandi. L’article m’a été inspiré par la newsletters de Marie-Claire Maison « Sur un air de Kinfolk : zoom sur la déco bohème ». Mouai, mouai !

Alors étudions ce qu’il y a dans le panier.
Vous y mettrez un peu d’ethnique avec des tapis, d’objets faits mains, de style industriel, de plantes, de mobilier vintage, de récup…  Un beau mélange, n’est-ce pas ? C’est un peu ce dont je parle : une décoration plurielle et vivante, éclectique. Alors, je dois être « kinfolk », mais je ne le savais pas encore !

Le style Kinfolk est plus UN MODE DE VIE qu’un phénomène esthétique. Il est tourné vers le passé, une certaine valeur de la vie champêtre, mais au fond, est très lié au mouvement « hipster » (les gentils barbus qui roulent en vélo en étant branchés à leur i-phone). Sans les réseaux sociaux, pas de phénomène Kinfolk…

⌈ Si vous voulez en savoir plus phénomène Kinfolk, je vous invite à relire cet article
que j’ai actualisé hier à l’occasion : Le style Kinfolk : Un art de vivre champêtre, folk

Le style Kinfolk, côté déco

Pour moi, il n’y a pas vraiment de style déco Kinfolk a proprement parlé, puisque le phénomène Kinfolk repose sur un concept. Il pioche dans plusieurs styles :

⇒ Au style rustique il aime l’utilisation de bois brut, des matériaux naturelles, les patines, les vieilles choses cabossées, chinées, récupérées, les objets fabriquées mains.

⇒ Il s’inspire du style bohème pour son côté cool (voire hippie) qui mélange tous les genres, mais dans une version « épurée » : un peu de tissus et tapis ethniques, des plantes, des souvenirs de voyages, de l’artisanat…

⇒ Il se revendique du style industriel pour ses lieux atypiques et son mobilier de métier détourné, le tout dans une version brute, forcément !

Passons maintenant à l’application, j’ai sélectionné dans l’actu des intérieurs que l’on pourrait qualifier de style Kinfolk, mais que je n’aurais pas forcément classés de cette manière avant-hier.

Alors kinfolk ou pas kinfolk ?

01 | Un appartement à Brooklyn aux airs champêtres

La décoration de cet appartement ancien dans Brooklyn est une palette de tons neutres (on peut dire blanc), peuplée de choses anciennes et nouvelles, achetées ou faites maison. On y trouve plein de références à la vie champêtre à travers des collectes de nids d’oiseaux, cailloux, branches… Très kinfolk, non ?

L'appartement d'Alyssa and Paul Hoppe à Brooklyn avec un petit côté "nouveau rural"

L'appartement d'Alyssa and Paul Hoppe à Brooklyn avec des étagères champêtresL'appartement d'Alyssa and Paul Hoppe à Brooklyn avec une cuisine champêtre

L'appartement d'Alyssa and Paul Hoppe à BrooklynL'appartement d'Alyssa and Paul Hoppe à Brooklyn
designsponge.com – Photo : Kathleen Bly

02 | La maison au style minimal scandinave

La maison de la designer ébéniste Laura Bergsøe à Hørsholm au milieu des arbres est de facture contemporaine, mais reprend les plans de l’ancienne cabane et son esprit. Avec son magnifique plancher clair, ses meubles en bois, ses quelques touches ethniques, n’est-elle pas kinfolk ?

Laura Bergsöe home

Laura Bergsöe home

bobedre.dk – Photo: Birgitta Drejer

03 | Un restaurant à Paris très campagne anglaise

Le phénomène kinfolk s’est construit autour de grands repas collaboratifs à base de produits du terroir, alors forcément, on retrouve cette influence dans les cartes des nouveaux restaurants et dans la déco comme à la Mangerie ou au Rosemary. La déco de ce dernier (images ci-dessus), réalisée par le studio Janreji est très « campagne anglaise » et c’est normal, c’est tout de même le premier gastropub britannique de Paris. Alors kinfolk ou tout simplement « esprit campagne » ?

Rosemary restaurant à Paris par le studio Janreji

Rosemary restaurant à Paris par le studio JanrejiRosemary restaurant à Paris par le studio Janreji

Rosemary restaurant à Paris par le studio JanrejiRosemary restaurant à Paris par le studio Janreji

04 | Un intérieur bohème minimal en Australie

L’intérieur de la blogueuse, photographe Nicole Valentine Don, connue aussi sous le nom de « Little Nicki » est vraiment dans cette mouvance bohème (mais pas ultra-bohème) plein de simplicité. J’ai retenu les collaborations avec Luisa Brimble, styliste florale, car les plantes et l’art de les mettre en scène a une grande place dans l’esprit kinfolk.

Campagne pour Little Tienda chez et par Nicole Valentine Don

Campagne pour Little Tienda chez et par Nicole Valentine DonCampagne pour Little Tienda chez et par Nicole Valentine Don

Collaboration avec Nicole Valentine Don et Amelia Toohey de The Flower Era

05 | Photographies contemporaines inspirées par le folklore

Lidewij Edelkoort, la grande Lidewij Edelkoort qui capte les tendances avait déjà prédit le retour du folk, du naturel, du fait-main, il y a bien une petite dizaine d’années… On est toujours en plein dedans. A travers sa plate-forme trendtablet.com, elle explique comment les tendances se développent, évoluent et disparaissent, et nous aide à mieux comprendre et à percevoir comment ils interagissent sur nos vies quotidiennes. Et dans les différentes sections, on en trouve une consacrée au Folklore et cette intéressante série de photographies, très kinfolk.

Eyes as Big as Plates "Marie" by Karoline Hjorth and Riitta Ikonen

Eyes as Big as Plates « Marie » by Karoline Hjorth and Riitta Ikonen

Eyes as Big as Plates "Agnes" by Karoline Hjorth and Riitta Ikonen

Eyes as Big as Plates « Agnes » by Karoline Hjorth and Riitta Ikonen

06 | L’art de vie à la scandinave

Le style kinfolk -si il y en a un- prend beaucoup du style scandinave et de cet art de vivre Hyg dont je vous ai parlé à travers l’article sur la boutique Hyggelig (confort, simplicité, convivialité) que l’on retrouve à travers cette maison mitoyenne à Sigtuna, une combinaison fonctionnelle, harmonieux et accueillante. Mais peut-on tout autant qualifier cet intérieur de kinfolk ?

La maison et le studio de la créatrice et photographe Rigetta Klint

La maison et le studio de la créatrice et photographe Rigetta KlintLa maison et le studio de la créatrice et photographe Rigetta Klint
elledecoration.se – Photo: Anna Kern

07 | La campagne anglaise

La Grande Bretagne et sa campagne, tout un sujet… En tout cas, les Anglais ont développé une décoration toute particulière, inspiré de leur art de vivre à la campagne.  Je n’aime pas tout, car des fois, c’est trop : trop de fleurs, trop de tartans, trop « chasse pêche et nature », mais ce cottage rénové par la designer Caroline Holdaway et son partenaire photographe, Fatimah Namdar en empruntent tous les codes dans une version épurée.

Janissue house par la décoratrice Caroline Holdaway

Janissue house par la décoratrice Caroline HoldawayJanissue house par la décoratrice Caroline Holdaway

Janissue house par la décoratrice Caroline Holdaway

houseandgarden.co.uk – Photo : Simon Brown

Vous l’aurez compris on met bien ce que l’on veut dans le style kinfolk.
Le fil conducteur serait quand même une certaine idée de la simplicité et une absence de sophistication.


  1. Je suis Kinfolk, mais je ne le savais pas ! c’est vrai j’adore mélanger les genres mais je pense comme toi que c’est plus un mode de vie !

  2. Que de belles inspirations, j’aime beaucoup beaucoup !

  3. Toi aussi tu ne le savais pas ! En même temps, ce mode de vie est dans l’air du temps, et j’aime plutôt bien, sauf quand le marketing s’y met. Bonne journée. ☺

  4. j’avoue adorer le style kinfolk depuis longtemps. Ce retour aux sources, avec une approche forte à la nature tout en restant en milieu urbain; une vie plus simple, moins matérialiste. Je suis fascinée de voir la puissance de l’image dans ce mouvement (car on peut véritablement parler de mouvement!). Il suffit de regarder sur instagram, le nombre de photos qui s’affichent avec #kinfolk. Comment un couple au fin fond des US a réussi à monter une structure qui arrive à avoir des adeptes dans le monde entier reste un mystère pour moi, mais je suis ravie qu’ils aient réussi à le faire. Comme tu le dis, c’est lié aux hipster (d’ailleurs Portland c’est la ville où le mouvement hipster a démarré 😉 et je suis curieuse de voir ce qu’il en restera une fois les hipsters disparus (car ils commencent déjà à se transformer 😉 xx

    • On verra… tout passe… pour le meilleur et pour le pire. Bonne journée à toi.

  5. Marine

    16 juin

    Article très intéressant et enrichissant. Je découvre l’univers de la décoration d’intérieur et votre blog que j’aime beaucoup car les articles sont clairs et ils permettent de comprendre parfaitement les différentes tendances déco. Merci pour toutes ces belles inspirations déco ! Belle journée !

  6. Merci. J’essaie d’être claire, mais j’avoue que j’y passe du temps ! Bonne journée à vous aussi.

  7. Pour moi le kinfolk c’est la déco des bobos lol, et j’adoooooooore !

  8. Pour moi le kinfolk c’est la déco des bobos lol, et j’adoooooooore !

  9. Pour moi le kinfolk c’est la déco des bobos lol, et j’adoooooooore !

  10. zazaboo

    17 juin

    Très bon article, très clair et structuré, c’est agréable à lire! Le style kinfolk m’a tout de suite plu pour sa simplicité, il casse un peu les codes des styles bien établis pour une approche de la déco plus nature. On note l’esprit « récup », intéressant à une heure ou de plus en plus de monde se tourne vers le « fait main ». De belles inspirations en tout cas, merci du partage 🙂

  11. Et il n’a pas fini de nous séduire, et moi de l’évoquer… Bonne journée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM
@turbulencesdeco