Du kitsch dans ma déco

Du kitsch dans ma déco // L'intérieur de Marianne Cotterill à Londres

Qu’est ce que le kitsch ?
Si il y a bien quelque chose de subjectif, c’est la perception de kitsch, car qui s’interroge sur la notion de « kitsch » flirte avec les notions de beau et de laid, et donc d’esthétique (discipline philosophique ayant pour objet les perceptions, les sens, le beau), et là je n’ai pas rendu ma copie.

Car au fond, c’est quoi le kitsch ?
Le kitsch est un concept qui apparaît, on ne sait trop d’où et comment, au milieu du XIXe siècle avec la diffusion des objets manufacturés. Dans un premier temps, on l’associe à l’idée de l’inauthentique, de la surcharge et du mauvais goût.
Aujourd’hui, on l’emploie facilement pour désigner des objets de mauvais goût au décor surchargé et superflu, des objets populaires, décalés, démodés, trop cheap (bas de gamme), trop kawaii (mignon), trop quoi.

Mais ce qui est kitsch pour certains, ne l’est pas pour d’autres.
Et ce que l’on ne trouvait pas kitsch à une époque, peut être perçu comme tel aujourd’hui.

Image en une : housetohome – photo : Paul Massey

01 | Du kitsch à haute dose

Du kitsch dans ma déco // Chez Pierre et Gilles au Pré Saint Gervais

Du kitsch dans ma déco // Chez Pierre et Gilles au Pré Saint GervaisDu kitsch dans ma déco // Chez Pierre et Gilles au Pré Saint Gervais
Côté Maison – Photo : Guillaume de Laubier

Dans l’univers des artistes Pierre et Gilles.

Dans un inventaire à la Prévert…

Les bibelots de canards, de lapins…, les bibelots en porcelaine, les bondieuseries, les collections de bibelots en général, les collections de fèves, de porte-clés, les collections d’objets sans grande valeur (qui peuvent avoir de la valeur), les boules à neige, les coucous suisses, les tours Eiffel, les souvenirs de vacances, les vieilles publicités, les vieilles affiches, les néons des enseignes, le bling, le plaqué or (tout ce qui est toc), le doré, les paillettes, les boules à facettes, tout ce qui brillent, qui clignotent, les motifs grossiers, les motifs folkloriques, les associations de motifs dis-harmonieuses, le satin synthétique, le fluo, trop de rose, trop de marron, les tableaux au canevas, le point de croix, les napperons au crochet, les dentelles de mamies, Mickaël Jackson, Hello Kitty (si, si !!!), Dark Vador, Mickey et les 7 nains, les nains de jardins, les vieux jouets et même certains récents, les trophées de chasse, les trophés de chasse avec guirlande (un must), les porcelaines de Vallauris…

La liste est longue, mais ne vous voilez pas la face, nous avons tous quelque chose de kitsch, tout est question de dosage comme cette cuisine de la styliste d’intérieur anglaise Marianne Cotterill (source :  où trônent fièrement ce tableau kitsch d’une mariée des années 60, deux trois bibelots d’un goût douteux et hop, le tout est dans la déco.

02 | Des objets culte and kitsch

Du kitsch dans ma déco // La maison de Jess à Melbourne

Du kitsch dans ma déco // La maison de Jess à MelbourneDu kitsch dans ma déco // La maison de Jess à Melbourne

Du kitsch dans ma déco // La maison de Jess à Melbourne

thedesignfiles.net – Photo : Lucy Feagins

L’intérieur australien de Jess Wright.

03 | Le mauvais goût menace

Du kitsch dans ma déco // L'intérieur de Karen Inderbitzen Walller et Delphine Avril Planqueel

Du kitsch dans ma déco // L'intérieur de Karen Inderbitzen Walller et Delphine Avril PlanqueelDu kitsch dans ma déco // L'intérieur de Karen Inderbitzen Walller et Delphine Avril Planqueel

Chez Karen Inderbitzen Walller and Delphine Avril Planqueel – Auckland New Zeland

Du kitsch dans ma déco // L'intérieur de Kirstens Bluebird

Du kitsch dans ma déco // L'intérieur de Kirstens BluebirdDu kitsch dans ma déco // L'intérieur de Kirstens Bluebird
apartment therapy – photo : Ashley Poskin

Chez Kirsten Coplans & Pearl à Uptown, Denver, Colorado.

04 | Kitsch and pop

Du kitsch dans ma déco // L'intérieur de Bea Deza à Madrid

Du kitsch dans ma déco // L'intérieur de Bea Deza à Madrid

elle.es – Photo : Montse Garriga

L’intérieur de Bea Deza, à Madrid.

04 | Kitsch collection

Du kitsch dans ma déco // L'intérieur de P.J. Mehaffey et Dylan Hightower à Brooklyn

Du kitsch dans ma déco // L'intérieur de P.J. Mehaffey et Dylan Hightower à Brooklyn

Design-Sponge – Photo : Bob Marcus

P.J. Mehaffey et Dylan Hightower à Brooklyn

05 | Le mix kitschissime des motifs vintage et rétro

Du kitsch dans ma déco // L'intérieur de Lisbeth et Jannik à Copenhaguen

Du kitsch dans ma déco // L'intérieur de Lisbeth et Jannik à CopenhaguenDu kitsch dans ma déco // L'intérieur de Lisbeth et Jannik à Copenhaguen
Milk magazine – photo : Mari Eriksson

Chez Lisbeth et Jannik à Copenhague.

Il n’y a pas de mal à aimer le kitsch. Perso, j’adore le kitsch, je trouve qu’un peu de kitsch n’a jamais tué une déco, au contraire, ce léger décalage de « mauvais goût » peut rendre un intérieur intéressant. Je le répète tout est question de dosage, point trop n’en faut. Et vous, vous en pensez quoi du Kitsh ? Quel est votre objet kitsch, kitsch qui trône fièrement chez vous ?

Sur Pinterest – Décor kitsh ! kitsh !

[alpine-phototile-for-pinterest src= »board » uid= »turbulencesdeco » board= »décor-kitsh-kitsh » imgl= »link » curl= »https://www.pinterest.fr/turbulencesdeco/décor-kitsh-kitsh/ » dlstyle= »text » text= »Pinterest » style= »cascade » col= »4″ size= »554″ num= »8″ max= »100″ nocredit= »1″]


  1. aurelia-m

    8 mai

    Des intérieurs dans lesquels on ne s’ennuie pas!! Je n’aurai jamais pensé au tapis de voiture comme tapis de salle à manger! Trop drôle

    • J’ai pensé la même chose en voyant le tapis, mais de là à recycler le tapis de mon fils… il y a de l’eau qui va passer sous les ponts. Demain, je poste deux intérieurs hauts en couleur !

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco